Neuilly: heureux Parc!

Article du 8 septembre 2016
L'équipe © GP

L’équipe © GP

Ce midi, il pleut, la terrasse résiste au changement de saison. Christophe Dugarry déjeune contre la vitre avec sa fille, rivé à son portable, après avoir taquiné les ravioles. Le monsieur d’à côté a englouti, bravement et tout seul, carpaccio de bœuf et roquette, cabillaud sauce vierge et orange givrée avec une carafon de bordeaux, tout en regardant la télé sur son iPhone. Curieux Bistrot du Parc, qui est à Neuilly ce qu’est le Stella au 16e (c’est le même patron, Rodolphe Biron) ou le Lipp au 6e.

En terrasse © GP

En terrasse © GP

Le lieu est jeune, mais on croit qu’il a toujours été là. Il y a le cadre à l’ancienne, l’équipe de salle comme avant, les propositions sages, les idées du jour, celles de toujours. L’andouillette de chez Hardouin (excellente), avec les frites craquantes, le tarama d’oursin (exagérément salé), la salade de champignons crus au parmesan (généreuse et copieuse), le cabillaud sauce vierge cité plus haut (un brin surcuit), comme l’exquise crème caramel digne de grand mère.

Salade de champignons © GP

Salade de champignons © GP

Andouillette de chez Hardouin © GP

Andouillette de chez Hardouin © GP

Là dessus le quincy de Sylvain Bailly, frais et vif, comme le rubicond côtes de bourg château Martinat, tous deux servis au verre, passent comme une lettre à la poste. Heureux Parc, si délicieusement hors mode…

Crème caramel © GP

Crème caramel © GP

Orange givrée © GP

Orange givrée © GP

A propos de cet article

Publié le 8 septembre 2016 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !