1

Gilg

« Mittelbergheim : l’Alsace de l’ami Gilg »

Article du 10 septembre 2016
Georges Gilg et Vincent Reuschlé © GP

Georges Gilg et Vincent Reuschlé © GP

Ce n’est pas tout à fait l’Ami Fritz, comme chez Erckmann-Chatrian, mais bien l’Alsace de l’ami Gilg: Georges Gilg, octogénaire en pleine forme, relayé par Vincent Reuschlé, présent ses côtés depuis vingt ans, qui allège peu à peu le style maison, assure la pérennité d’une demeure exemplaire. Nous sommes là au coeur du vignoble, à une trentaine de km de Strasbourg dans ce qui figure une sorte de bourg idéal avec ses maisons Renaissance, dont celle-ci, ses deux clochers, ses oriels, son grand cru local, le Zotzenberg, avec son sol calcaire, qui a la particularité d’être majoritairement planté en sylvaner.

Les mini tartes flambées © GP 

Les mini tartes flambées © GP

C’est dire qu’à Mittelbergheim, la simplicité est reine. Témoin cet adorable menu à 19 € au déjeuner qui offrait, c’est le mot, le jour de mon passage, l’exquis saumon mariné avec taboulé et raifort, la splendide blanquette de veau avec ses nouilles alsaciennes, enfin la soupe de melon aux fruits rouges.

Le feuilleté du vigneron © GP

Le feuilleté du vigneron © GP

Il y a aussi les divines tartes flambées en version mini, en guise d’amuse-gueule régional, le feuilleté du vigneron ancestral, le velouté de homard aux vermicelles, les goujonnettes de turbot présentées façon matelote, le foie gras de Strasbourg en brioche – une rareté classique !-, la bombe glacée au melon, éclatante de fraîcheur et de fruit, comme le cyrano croquant qui cousine avec la fameuse barquette à la nougatine de l’Ill, rappelant que Vincent travailla jadis chez Haeberlin avant le Parc de Marc Wucher à Obernai.

Goujonnettes de turbot façon matelote © GP

Goujonnettes de turbot façon matelote © GP

Menus sagement dosés, ambiance de toujours façon winstub chic, vins locaux (sylvaner d’Alfred Wantz, riesling du cousin Armand Gilg, sans omettre les voisins Emile Boeckel ou Albert Seltz) proposés en flacons ou dans les élégants  verres Emile Jung de Porthieux: tout ici fleure bon l’Alsace de toujours en version chic, classique, éternelle. Vive l’ami Gilg retrouvé !

Bombe glacée au melon © GP

Bombe glacée au melon © GP

Gilg

1, rue Rotland
67140 Mittelbergheim
Tél. 03 88 08 91 37
Chambres : 55-89 €
Menus : 19 (déj.), 37, 57 €
Carte : 55-80 €
Site: www.hotel-gilg.com

A propos de cet article

Publié le 10 septembre 2016 par

Gilg” : 1 avis

  • Brehonnet Thierry

    Bonjour gilles, une autre adresse à Mitterlbergheim Am Lindeplatzel, très belle cuisine proposé par Thierry et Sylvie a decouvrire si ce n’est déjà fait. Salutations gastronomique. Thierry brehonnet.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Gilg