1

Chez Moi

« Metz: la belle surprise d’Antoine »

Article du 5 mai 2016

Notre correspondant lorrain, Sylvain Knecht nous dit tout sur le changement de chef et patron au Chez Moi à Metz. Suivez-le en confiance…

Antoine Mocellin et sa fine éuipe © SK

Antoine Mocellin et sa fine éuipe © SK

En matière gastronomique, « l’avaleur»  n’attend pas le nombre des années. Antoine Mocellin, 26 ans à peine, jeune chef bourré de talent a fait ses classes chez les « grands »: Jean-Georges Klein à L’Arnsbourg, Guy Savoy rue Troyon, Joël Robuchon à L’Atelier à Londres. Prendre la suite de « Chez Moi », la belle maison sise place des Charrons ou excellait José Roir est un beau challenge pour ce passionné de cuisine, polyvalent pour avoir occupé les postes les plus divers, passant du salé au sucré pendant sa formation.

Poêlée de calamars à la provençaale © SK

Poêlée de calamars à la provençale © SK

Aujourd’hui, seul en cuisine, il mitonne ses plats à partir des produits du moment, locaux et frais. Savoureux onglet de veau aux asperges et morilles à la cuisson parfaite et sa purée de pommes de terre montée au beurre, Parmentier de boudin noir ou tartine de pied de cochon au jus de viande et parmesan enchantent, comme le cœur de laitue avec ses pickles de légumes et sa ventrèche de thon.

Cœur de laitue, pickles, ventrèche de thon © SK

Cœur de laitue, pickles, ventrèche de thon © SK

Les asperges blanches rôties avec leur vinaigrette aux fruits secs, jambon fumé et parmesan ou le foie gras de canard poêlé avec compote de pamplemousse et pommes golden en salade d’herbes jouent sur le même registre séducteur. La poêlée de calamar à la provençale, toute en simplicité sudiste, fait un beau moment, comme l’agneau en croûte d’herbe avec polenta crémeuse aux olives noires.

Onglet de veau, asperges et morilles © SK

Onglet de veau, asperges et morilles © SK

On est bluffé par l’étonnant dessert salé, avec mousse de vieux Comté, caramel de betterave et herbes folles. La cave, elle, fait honneur aux vignerons locaux, comme le domaine des Béliers à Ancy mais qui fait faire aussi de belles découvertes comme ce mâcon Uchizy signé Talmard. Le service en salle est aux petits oignons avec Benjamin, un ancien de de la Méditerranée, et Allison, l’amie transfuge de chez Thierry Saveurs et Cuisine. La maison fait aisément le plein et il est recommandé de réserver, surtout au déjeuner.

Autour du fruit © SK

Autour du fruit © SK

Chez Moi

22, place des Charrons
57000 Metz
Tél. 03 87 74 39 79
Menus : 21 (déj.), 35 (dîn.) €
Carte : 45 €
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche

A propos de cet article

Publié le 5 mai 2016 par

Chez Moi” : 1 avis

  • Abépé

    très local et de saison en effet, le célèbre calamar lorrain mis en vedette (bien-sur la Provence à Metz c’est bien connu), ainsi que la ventrèche de thon péché fraichement dans la Moselle toute proche …. enfin un peu de sérieux et d’honnêteté s’il vous plait. Et quant à l’assiette, même si le jeune chef a pu afficher un CV impressionnant certains, celle ci manque tout simplement de jeunesse, de créativité, de simplicité, de vivacité…
    Je conçois que l’offre famélique de Metz pousse au l’étalonnage par la médiocrité mais un peu d’exigence, de fraicheur, de sens et d’intelligence serait bienvenu, autant du coté du cuisinier que du convive.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Chez Moi