> > > Hôtel de Crillon le Brave

Hôtel de Crillon le Brave

« Crillon-le-Brave: balcon sur le Ventoux »

Article du 20 novembre 2013
Une des maisons © GP

Une des maisons © GP

Façade d'une maison © GP

Façade d’une maison © GP

C’est un phare en pleine terre face au grand spectacle de la Provence, et la plus belle halte au pays du Ventoux, formant balcon sur le  massif aux couleurs changeantes, son sommet où s’accrochent les nuages, la brume, la pluie, où naît le ciel, mais aussi ses champs de lavandes et d’oliviers.  Nous sommes à au coeur d’un vieux village fortifié qui fut jadis célèbre pour son seigneur, Crillon, le brave capitaine d’Henri IV. Après la gloire, ce fut l’oubli, notamment par la sécheresse qui obligea les habitants à fuir au début de ce siècle.

Vue sur le Ventoux © GP

Vue sur le Ventoux © GP

Petit-déjeuner © GP

Petit-déjeuner © GP

Tombant en ruine à la fin de la seconde guerre mondiale, reprenant vie dans les années 70, le village connaît une existence neuve depuis quelques vingt cinq ans. Deux Canadiens voyageurs et businessmen, l’un travaillant pour un tour-opérateur, l’autre consultant international, tombent amoureux du pays. Peter Chittick y vient le premier, alors qu’on lui propose une maison dans le haut du village. Craig Miller et son épouse Susan, avocate, le rejoignent. Ce sont trois maisons supplémentaires, puis trois encore qui s’adjoignent à leur domaine, près de l’église, dans le haut du village.

Salon d'une suite © GP

Salon d’une suite © GP

Salon à l'entrée d'une maison © GP

Salon à l’entrée d’une maison © GP

La rénovation se fait en douceur. On y conserve soigneusement les vieilles pierres, imaginant vingt cinq chambres et sept suites – tomettes anciennes, vieux meubles, tissus colorés – dans le style du pays. Depuis Crillon-le-Brave, devenu siège d’un des plus séducteurs Relais & Châteaux de France, le voyage dans le Ventoux devient une sorte d’itinéraire en douceur. Randonnées pédestres ou à vélo, farniente au programme, visites aux artisans de la région: voilà le programme que beaucoup d’anglo-saxons découvrent avec ravissement.  Et la table comme le bar sont des rendez-vous alertes. C’est aussi le lieu d’où partir en « randonnées truffes » chez le copain Eric Jaumard, non loin, à Monteux.

Salle de bain d'une suite © GP

Salle de bain d’une suite © GP

Vue de la terrasse © GP

Vue de la terrasse © GP

Hôtel de Crillon le Brave

place de l'Eglise
84410 Crillon-le-Brave
Tél. 04 90 65 61 61
Chambres : 250-420 €
Site: www.crillonlebrave.com

A propos de cet article

Publié le 20 novembre 2013 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Hôtel de Crillon le Brave