> > > > Chalet de la Plage "Chez Jeannot"
8

Chalet de la Plage "Chez Jeannot"

« Essaouira: hommage à Jeannot »

Article du 21 août 2010

Longtemps, Essaouira somnola. Il y eut, bien sûr,  Jimmy Hendrix qui y entraîna une part des stars du rock ou les adeptes du mouvement hippie, Cat Stevens, Franck Zappa, mais aussi Brian Jones et Mick Jagger des Rolling Stones, Julian Beck et Judith Malina, du Living Theater dans les années 60.  C’était il y a quarante ans déjà. C’était l’époque du « castle made of sand« . Demeurent, pour y songer, les dunes du Cap Sim, non loin du hameau de Diabat, les ruines ensablées de Dar Soltane : ce palais édifié au XVIIIe siècle, pour le sultan Mohammed ben Abdallah, qui fut squatté entre 1960 et 1970 par les hippies, se confond, aujourd’hui, avec les dunes. Les ruines semblent flotter dans une atmosphère irréelle. La plage, elle, est bien là. Et les surfeurs, les véliplanchistes ont remplacé les rêveurs d’antan. Qui viennent cependant boire un verre en terrasse  de l’Hôtel Hendrix ou du Café du Village.

Orson Welles, venu tourner, en 1952, « Othello »- qui allait obtenir la palme d’or au Festival de Cannes – , résida, lui, à l’hôtel des îles. La ville lui a consacré un square que domine sa statue, balisant, à coup de plaques en bronze, les pas de son itinéraire de pionnier. Il y avait bien quelques passionnés pour « vendre » leur ville avec passion. J’ai parlé ailleurs des Azoulay, qui furent les gardiens de la tradition hospitalière de la cité, de Marcel qui donna un coup de pouce à Accor, sur le terrain de l’ancien terrain de camping, appartenant à la famille, pour créer le Sofitel-Talassa. Ou encore André, le sage, l’aîné, sorte de David Niven judéo-marocain, qui est conseiller de M6 comme il le fut de son père Hassan II, et qui a toujours eu à coeur de défendre sa ville et notamment.

Essaouira, sans doute, aurait pu devenir un petit St Tropez avec ses franges cuturelles. Grâce notamment à Frédéric Damgaard, ex-antiquaire danois, venu de Nice, saisi par la lumière d’ici, qui défendit dans sa galerie, plein centre, les peintres « des Souffles », avec leurs toiles aux couleurs vives: naïfs et malicieux, comme Maïmoune Ali, qui restitue la magie vaudou, spécialistes de « la transe », tel Mohammed Tabal, le Gnaoui, qui assemble des figures imaginaires, qui, à leur tour, en créent de neuves. Ou encore Abdelkader Bentajar, qui entremêle les personnages fantasmagoriques, enfin Mohammed Sanoussi, qui use de couleurs végétales et de coquillages broyés. Tous illustrent la créativité d’Essaouira, ville de toutes les lumières et des couleurs vives.

Mon hommage gourmand au mainteneur de l’esprit d’Essaouira? Il ira à Jeannot,  l’emblématique patron du Chalet de la Plage. Dans son cabanon intemporel face au sable et à l’eau, on lorgne les photos du maître de céans, actif, serviable, souriant, bonhomme, moustachu à la gauloise, en compagnie d’Eddie Barclay et d’Henri Salvador, qui a inauguré, non loin de là, un “ boulodrome ”, sur la plage, dédié à la pétanque et à la rigolade complice, face au Sofitel-Thalassa. Le chalet, lui même, construit en bois en 1893, a été revu « moderne » dans les années 20, et demeure fort chaleureux.

On vient là pour l’accueil de Jeannot et les jolis poissons du jour, servis sur la terrasse paillée, en beige et bleue, face à l’eau. Oursins, huîtres, crevettes pil-pil, langouste, calamars, dorade, tranche de mostelle et puis cette fameuse soupe de poissons qui apparaît, dans ce cadre idyllique, comme la meilleure du monde: voilà ce qu’on trouve ici, à petits prix. On y ajoutera les sardines grillées et toute la pêche locale (loup grillé entier pour deux) simplement cuisinée, en pardonnant une éventuelle  surcuisson, qui  fait simplement plaisir. On achève sur une exquise crème caramel en embrassant tout le monde à la sortie.

Chalet de la Plage "Chez Jeannot"

av. Mohammed V
44000 Essaouira
Maroc
Tél. +212 (0) 5 24 47 59 72
Menus : 8-20 €
Carte : 25-38 €

A propos de cet article

Publié le 21 août 2010 par

Chalet de la Plage "Chez Jeannot"” : 8 avis

  • maria

    c’était vraiment un bon restaurant à Essaouira

  • Un des meilleurs restaurant a essaouira sans aucune hésitation

  • Je recommande Chez Jeannot

  • morin

    En novembre 2015,la qualité de la cuisine a baissé,je suppose que Jeannot n’est pas la tous les jours.On pardonne la surcuisson nous avons eu une crémation de sardine.JF

  • jabairi abdellatif

    avant tout homme généreux accieullant ‘le restaurant’ le service n’on parlant pas’ c’etait le bon temps/de votre ami abdellatif /salutation

  • Allez-y, « et puis c’est tout » comme diraient les Michel de Marrakech

  • Idem pour moi « Chez Jeannot » représente la quintessence d’Essaouira : Discretion, affabilité, fierté. J’aime y déjeuner pour la vue surprenante et intemporelle du balcon les pieds dans l’eau sur l’océan et la plage d’Essaouira. Le service est toujours courtois et impeccable. J’y vais pour le poisson bien sûr 🙂 Finalement très discret, beaucoup passent devant sans y prêter grande attention, moi pas ! A chacun de mes séjours à Essaouira, j’y invite à déjeuner une bonne amie avec toujours ce même plaisir. Rien ne ressemble à « Chez Jeannot ».

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Chalet de la Plage "Chez Jeannot"