> > > > Le Grand Bistro
5

Le Grand Bistro

« Le Grand Bistro Breteuil (Paris 7e): Dorr en or »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 3 octobre 2012

Thierry, Garry, Jean-Jacques © GP

Moins de tables, des produits de qualité, des plats signature mis en exergue, les meilleurs artisans des bons produits convoqués à la fête gourmande (pain Poujauran, beurre Bordier, légumes Joël Thiébault, viandes d’Hugo Desnoyer): c’est le nouveau challenge des Dorr. Garry, qui relaye son père Willy, fait monter en gamme les « bistrots et cie » de la famille, dans cette petite chaîne fondée en 1975, après avoir repris et rénové les Bars à Huîtres.

Langoustines et girolles © GP

Gateau landais © GP

Homard froid mayonnaise © GP

Le maître d’hôtel, Thierry, est à la manoeuvre, Jean-Jacques Jouteux, l’artiste des Semailles de la rue Steinlen, jadis, aux commandes des fourneaux en grand manitou conseilleur et de vieux classiques remis au goût du jour, proposés en supplément. Bref, quatre bistrots maison sont concernés par ce changement: Muette, 17e (avenue de Villiers), Maillot-Saint-Ferdinand, avec toujours le menu en tout compris à 42 €, avec , par exemple, le bordeaux château Cazevert, et le café signé Lavazza.

Sole a la plancha © GP

Entrecôte normande © GP

A Breteuil, sur la terrasse couverte, on se régalait, hier midi, de langoustines en nage aux girolles, de homard en Bellevue – c’est à dire, servi froid, avec sa mayonnaise, sa macédoine de légumes -, de gâteau de pommes de terre landais au foie gras, de sole meunière, d’entrecôte normande au poivre Saravak, avant les sorbets turbinés minute (dont les jolis chocolat amer ou petit suisse) avec leur fin feuilletage, les rituelles crêpes flambées au Grand Marnier ou le baba au rhum du jour. Bref, de la qualité arrosée par des crus choisis d’une cave qui se renouvelle. Voilà un aggiornamento à saluer comme il se doit.

Crêpes flambées au Grand Marnier © GP

Sorbets et feuilletage © GP

Baba au rhum © GP

Le Grand Bistro

3, place de Breteuil
Paris 7e
Tél. 01 45 67 07 27
Menus : 42 (vins c., café) €
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Sèvres-Lecourbe, Duroc
Site: www.legrandbistro.fr

Le Grand Bistro” : 5 avis

  • Billard

    Je crois qu’il est nécessaire d’envisager la fermeture de cette chaîne par respect aux clients qu’ils soient français ou étrangers . Quelle honte de présenter des plats aussi négligés sans saveur et sans couleur. C’est abominable de prétendre respecter les valeurs de la table française en servant de la m____!

  • barrat

    Je n’ai pas l’habitude des critiques sur internet mais j’apprecie depuis 20 ans ce groupe et je trouve navrant que le fils door ne respecte pas le travail de son père! La restauration est un métier d’aubergiste qui ne pense qu’a ses clients et ne peut être megalo!! Le Cv de Garry Door avec ses prouesses sportives me passe au dessus du crâne. Par contre 25mn pour la carte, 3h pour envoyer 3 plats car un personel en sous effectif me laisse perplexe sur les capacites operationelles de se monsieur. Mr Willy Door m’a donné ma chance pour accéder à ce metier que j’EXERCE DEPUIS 22 ANS et il reste un exemple dans ce métier de passion. Traitez vos clients d’une autre façon Gary Door car une réputation dégringole plus vite qu’elle ne se fait. Arrêtez les voyages et recentrez vous sur votre métier a savoir le terrain. Les chiffres proviennent du terrain. Leur annalyse est intéressante mais voyez d’abord leur cause et tirez en les conséquences.

  • pierre oscar bouillot

    Monsieur Pudolwski n’a pas du remettre « les pieds » depuis longtemps dans ce Bistro dit Grand sinon par sa surface !
    Déception avec un grand A qui ne mérite en aucun cas ses louanges, comment peut-on vanter une telle « cantine » qui ne correspond plus au rapport qualité/prix d’antan.Menu de Paques 2014 à 59 €
    avec 2 vins aux choix ,1 blanc 1 rouge (Bordeaux !!!)
    Entrées: 3/4 têtes d’asperges vertes sous un oeuf mollet ou mini portions de foie gras sur pain d’épices secs et quenelle de glace ….! Agneau pascal en lamelles ,le Pape François ne le bénirpai pas ou un navarin ? ou plutot une nage d’insipides poissons,deux noix de St Jacques ,une gambas,un petit carré de bar, sans saveur pour finir pas de choix un Paris Brest de chez Contancini crème praliné correct dans des choux rassis.
    Le plaisir du passé est loin….Dorr fils n’a pas la pointure du Père.
    Les tables environnantes étaient aussi désenchantées..Une adresse à oublier Monsieur Pudo

  • touts fait d accord sur ce commentaire,nous avons été très surpris du changement, apres réclamation on nous a prépare un menu très mauvais certainement pour nous décourager,c est fait nous retournerons la bas que lorsque le patron aura compris que son chef n est pas bon,Raisonnablement il peut augmenter sa formule mais aussi pour le soir et surtout qu’il revienne a son ancienne cuisine,il faut d autre capacité pour faire de la nouvelle cuisine

  • Barrie

    Tout cela s’est du passé!!!!! M Garry DOOR veut jouer dans la cour des grands en augmentant ses prix de + 30% .Le menu tt compris à 42 € apprécié de la clientèle est supprimé le soir et remplacé par un menu à 69€ avec très peu de choix, systématiquement placé sur votre assiette à votre arrivée.
    En réclamant on obtient un menu à 39€ sans kir, ni vin ni café avec la aussi très peu de plats.
    Beaucoup de clients habituels ont été surpris et très mécontents ce soir là, certains sont partis sans diner

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Grand Bistro