1

Au Comte - le Bistrot

« Boulogne: Charvet côté bistrot »

Article du 27 mars 2012

Henri et Benoit Charvet © Maurice Rougemont

Vieux briscard des fourneaux, militant d’Euro-Toques, connu jadis à Aix-en-Provence à son enseigne, mais aussi aux Antilles à Fort de France, à l’enseigne du Lafayette, Henri Charvet est enraciné à Boulogne depuis une décennie. Il a quitté les cuisines pour la salle, laisse son  fils Benoît en cuisine régaler le meilleur de monde de la ville à coups de foie gras en multi-versions, de turbot et belles pièces carnassières,  mais – et c’est la nouveauté qui fait le succès présent de la maison, a ouvert avec succès une partie bistrot qui double de démocratique façon, sa table de luxe et de qualité.

La cote de boeuf © Maurice Rougemont

Ce qu’on déniche là? Du bon du sûr, du ménager, une salade de lentilles à l’oeuf poché au lard, ue terrine de canard aux morilles , un risotto crémeux de gambas bio au safran ou une superbe côte de boeuf (venu de chez le voisin André) au poivre ou aux échalotes. Le chic de la maison: faire plaisir à travers un menu 35 € changé au fil du marché. Salade mélangée aux copeaux de foie gras, les rouleaux d’aubergines à la tomate et basilic, le pavé de saumon de Norvège au croquant de fenouil et le suprême de volaille aux champignons régalent sans ruiner. En dessert, on aime bien la tarte au chocolat noir, mais le vacherin aux fruits rouges est un délice.

Benoit Charvet en cuisine © Maurice Rougemont

Au Comte - le Bistrot

89, avenue Jean-Baptiste Clément
92100 Boulogne-Billancourt
Tél. 01 46 03 47 27
Menus : 28 (formule), 35 €
Carte : 65 €
Site: aucomte.fr

A propos de cet article

Publié le 27 mars 2012 par

Au Comte - le Bistrot” : 1 avis

  • Belloni

    Bonjour, nous avons diner en famille samedi soir en février 2016 et sommes déçus de ce restaurant. Trio de foie gras dont un au bazillac trop sec, carpaccio de st jacques passable, ratatouille bof, chou en dessert trop sec et trop salé. Il n’y a que l’addition qui est digne d’un gastro.
    Votre article date de 2012, une visite dans cet établissement semble s’imposer pour reconnaitre qu’il ne mérite pas tant d’éloges.
    Cdt

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Au Comte - le Bistrot