On ne parle plus d’amour de Stéphane Hoffmann

Article du 23 août 2021

 

Le Guénic-sur-Vilaine existe ! Ne cherchez pas sur la carte du Morbihan ni de Loire Atlantique. Lauréat du prix Bretagne, auteur des « Auto-Tamponneuses » et des « Filles qui dansent », Stéphane Hoffmann en connaît la géographie sociale par coeur. Cet expert des moeurs bourgeoises d’entre Vannes et La Roche-Bernard nous conte les fausses querelles et vrais embrouillaminis des uns, les vices, avarices et mesquineries des autres, les ambitions avortées d’Olivier Lemarié, patron du club de régates locales, qui régale son petit monde à coup de caisses de champagne (même lorsqu’il en manque !), et marie sa fille Louise avec un garçon riche et plein de ressources. Le problème est que cette dernière va tomber amoureuse de Guillaume… du Guénic. On ne vous en dit pas plus. Stéphane Hoffmann s’amuse à opposer les uns aux autres, composant une sorte de vaudeville à la Feydeau du pays gallo. C’est vif, frais, léger conté avec rapidité espiéglierie et élégance, fragile aussi. Car ce scénario joliment embrouillé éclate in fine comme une bulle de champagne.

On ne parle plus d’amour, de Stéphane Hoffmann (Albin Michel, 251 pages, 18,90 €).

A propos de cet article

Publié le 23 août 2021 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !