Tel Aviv : les jours et nuits du Drisco

Article du 23 juin 2021

Fazçade © GP

Ce fut jadis le Grand Hôtel puis le Jérusalem Hôtel bâti à la fin du XIXe siècle (en 1886 précisément) par les frères George et John Drisco, avant d’être racheté par Templar Ernst Hardegg, le vice-consul US de Jaffa. C’est devenu le « Drisco » en ligne de mire sur Jaffa, au coeur de l’American-German Colony, avec ses demeures anciennes, certaines, comme le bâtiment voisin, qui fut le restaurant Keren de Haïm Cohen, avec ses lattes de bois, ses balcons soignés, ses travées, ramené par pièce du Maine (USA), sont de véritables monuments historiques, voire des chefs d’oeuvre en péril.

La bar © GP

Salle à manger privée © GP

Le Drisco joue, lui, le chic tendance, avec son bar du rez de chaussée, sa cave genre wine-bar un brin lounge aux air de taverne praguoise au sous-sol, sa salle pour les dîners privés, sans omettre, bien sûr, son restaurant gastronomique, où exerce le jeune et talentueux Tomer Tal (« George & John« ), plus ses jardins, son patio exquis, ses chambres soignées.

Une chambre © GP`

Wine bar en sous-sol © GP

Elitiste, snob, membre des « Leading Hotels of the World« , avec sa déco soignée et même léchée, son mobilier au charme intemporel, ce lieu moderne, avec son bar, son spa et son rooftop avec vue sur le vieux Jaffa et le port, fait un rendez-vous de jour comme de nuit, une auberge contemporaine dédiée au passé de Jaffa et un havre au coeur du nouveau Tel Aviv.

Rooftop © GP

Patio © GP

The Drisco Hotel

Auerbach St 6, Yaffo

Tel Aviv

Tél. : +972 3-741-0000

Chambres : 260-460 €.

Site : french.thedrisco.com

A propos de cet article

Publié le 23 juin 2021 par
Catégorie : Voyages Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !