1

Les Moulins

« Ramatuelle: Leroy est là! »

Article du 24 juin 2011

Christophe Leroy en cuisine © Maurice Rougemont

Depuis deux décennies, ce petit Normand de Montpinchon, formé chez Maximin, Ducasse, Senderens, la Poste à Avallon, le Crillon à Paris, passé jadis au domaine de Bélieu à Gassin et à la Messardière, assure la permanence de la gourmandise tropézienne. Le découvrir? Ce n’est pas seulement aller à sa rencontre lors de ses folles « nuits blanches ». Traiteur zélé, aubergiste obstiné, présent à Marrakech ou Saint-Martin, à Avoriaz et à Miami, il est d’abord chez lui à Ramatuelle dans son ancien moulin de la route des plages mué en table de charme.

Le jardin sous les ombrages est un bonheur. Christophe Leroy reçoit là en hobereau gourmand, proposant une kyrielle de jolis menus à bons prix et des idées neuves comme s’il en pleuvait, avec des clins d’oeil au nouveau monde et aux épices d’ailleurs. Sa marotte, cette année – mais c’est dans l’air du temps -: insister sur les antioxydants dits « Eterny Food », résumés dans un menu réputés « empêcher de vieillir ». A coup de lentilles vertes au curcuma, de couscous de kinoa à l’épautre, de pavé de saumon poché aux bleuets et patates douces ou de steack de thon avec son risotto complet aux myrilles. Bluffant!

Mosaïque de plats aux Moulins © Maurice Rougemont

La crème de brocolis à l’œuf cassé, le rouget en écailles de pommes de terre et la tarte Tatin, qui trônent au menu à 49 €, donnent envie d’avoir son rond de serviette. Et tout ce qu’il mitonne, propose, imagine, avec une équipe nombreuse et rôdée, vaut la dégustation, l’étoile aussi que le Michelin lui refuse depuis belle lurette. Ses plats signature? La soupe de pomme de terre glacée aux truffes, toujours divine, le king crabe au wasabi, les ravioles de truffes au céleri, le dos de loup à la vapeur au caviar ou les nems au chocolat.

Plats des Moulins © Maurice Rougemont

Je n’oublie pas les idées du moment: le black cod sauce miso ou la galette de pigeonneau au foie gras. Plus des desserts à fondre: pina colada glacée, baba au rhum, yorick à la grenade et sirop d’acaï, fruits rouges avec jus glacé et sorbet myrtilles. Bref, Leroy cuisinier a encore son mot à dire. Il serait bon que ça se sache.

Encore des plats aux Moulins! © Maurice Rougemont

Les Moulins

Route des Plages
83350 Ramatuelle
Tél. 04 94 97 17 22
Chambres : 195-310 €
Menus : 29 (déj.), 39, 49, 129 €
Carte : 70-120 €
Site: www.christophe-leroy.com

A propos de cet article

Publié le 24 juin 2011 par

Les Moulins” : 1 avis

  • BONAN

    nous avons dîné au Moulins de Ramatuelle cet été , nous avons été plus que déçu …….
    Pour nous « LEROY » est mort .
    En plein mois d’Août on espérait passer une soirée sympa dans un superbe cadre.
    Quelle déception on est dans une prestation de traiteur ……
    Pas de gout … présentation plus que médiocre…
    Nous avons demandé à voir le chef de cuisine, qui nous fait comprendre qu’il a des ordres et sait très bien
    qu’il a des clients plus que mécontents…..
    il n’y avait que 3 tables en plein mois d’Aout ……..
    Voilà à rayer de votre liste, on peut s’appeler LEROY et avoir plusieurs adresses mais il faut de temps en temps se remettre en question
    PS nous étions 7 personnes ce soir là
    QUEL GACHIS…………….

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Les Moulins