Megève : miracle à l’Alpette

Article du 20 février 2020

Edouard Loubet à l’Alpette © GP

On a connu l’Alpette en refuge montagnard chic mais peu savoureux, on l’a retrouvé sous la houlette des Sibuet avant qu’elle ne sombre dans un incendie. La demeure à 1895 mètres au dessus du niveau de la mer face au Mont Blanc renaît de ses cendres, tel le phénix. Là voici rénovée, relookée moderne et chaleureuse sous une façade intacte, comme avant, de vieux chalet émouvant. Aux commandes des fourneaux, le plus turbulent des cuisiniers provençaux, Edouard Loubet, le petit roi de Bonnieux, signe et réalise avec son chef Henri à demeure une cuisine soignée qui constitue la Rolls du genre en montagne.

Jarret de porc confit zu foie gras © GP

Jarret de porc confit marbré au foie gras frais de canard, salade de lentilles et jambon séché en montagne, artichaut vinaigrette, saumon fumé au poivre Timut et agrumes, nems de reblochon, pizza fine aux truffes, pot au feu de pormonier (la saucisse savoyarde aux choux), boeuf Wellington, avec sa brioche feuilletée, sa duxelles de champignons) en plat du joure, ou encore quenelle de sandre gratinée à la spiruline sont de vrais plats gourmands, pleins de fraîcheur, de malice, jouant volontiers le met canaille, vif et enraciné.

Quenelle de sandre © GP

Les meilleurs vins de Savoie (chignin bergeron de Quenard, mondeuse de Trosset, persan du domaine St Germain sont au rendez-vous). Et, en issue, les desserts du monumental chariot, comme la simple tarte myrtille, sa boule de glace vanille ou la tropézienne revisitée sont au rendez-vous. Réservez!

Tarte aux myrtilles © GP

L’Alpette

Rochebrune
74120 Megève
Tél. 04 50 21 03 69
Carte : 40-60 €
Site: www.alpette-megeve.com

A propos de cet article

Publié le 20 février 2020 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !