Paris 6e : la belle santé du Bouillon Racine

Article du 10 mai 2019

Façade © GP

Le cadre © GP

C’est la mode des bouillons. Luc Morand, qui administre depuis un bail cet ex bouillon Chartier, en bichonne le style Art nouveau. La façade classée, les fresques, les murs en bois chantournés, les miroirs, bref, le cadre sur deux étages (le premier est plus lumineux) vaut le détour. Mais la belle carte des vins avec des crus de qualité tarifés sans excès comme les assiettes soignées par le fidèle Alexandre Belthoise valent le détour.

Couteaux © GP

Le carpaccio de bar aux agrumes, les fins couteaux persillés et gratinés au beurre d’ail, le filet de saint pierre à la plancha aux asperges vertes sauce marinière ou encore l’échine de cochon du Cantal avec ses jolis légumes vinaigrés méritent le coup de fourchette. On ajoute que les desserts, comme la gaufre de Bruxelles fourrée de crème brûlée et la jolie tarte au citron mettent dans le mille.

Echine de cochon © GP

Quelques beaux vins au verre, et des coups de coeur en Loire, comme le menetou-salon d’Henry Pellé et le chinon « la cuisine de ma mère » de Nicolas Grosbois. Un Bar du Bouillon vient de s’ouvrir à côté, parfait pour les entractes, les apéros et l’entre-deux.

Gaufre et crème brûlée © GP

Bouillon Racine

3, rue Racine.

Paris 6e

M° Odéon, Cluny-La Sorbonne.

Tél. 01 44 32 15 60.

Horaires : 12 h-23 h. Tljrs.

Menus : 17 (form. sem. déj.), 35 €

Carte : 35-55 €.

Site :  www.bouillon-racine.com

 

A propos de cet article

Publié le 10 mai 2019 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !