L’Alsace plurielle de Leïla Martin

Article du 14 novembre 2018

Léïla Martin: son prénom et son nom disent une bonne partie de son histoire et de son enracinement. La Franche-Comté et le parfum de vin jaune de son père, le Maroc, les tajines et le thé à la menthe de sa menthe: on retrouve cette ambivalence dans ce livre enchanté au service d’une Alsace plurielle. Les recettes oscillent gaiement entre le « buddah bowl » de choucroute et quinoa aux herbes, plus mangue, avocat, magret fumé et fleischknepfle de poulet façon thaï, le tartare de truite à l’aneth et au raifort et la mousse de yaourt aux myrtilles. C’est coloré, gai, primesautier, buissonnier, joliment coloré, comme un appel aux voyages. On aime bien cette Alsace libre et légère!

L’Alsace enchantée de Léïla Martin, photos de Francesca Gariti (la Nuée Bleue, 128 pages, 22 €)

A propos de cet article

Publié le 14 novembre 2018 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !