> > > > La Poule au Pot
6

La Poule au Pot

« Paris 1er : le triomphe de la Poule au Pot »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 19 juin 2018

Façade © GP

Décor © GP

C’est « the » bistrot de l’année, recréé en lieu et place d’une ancienne boucherie, qui fut depuis les années 1930 un bistrot des Halles et que les Racat maintinrent dans leur jus. Jean-François  Piège lui a redonné vie de belle manière, avec ses colonnades de mosaïques de cuivre jaune, son rutilant comptoir en zinc, ses banquettes de moleskine, son atmosphère de toujours. Le personnel, venu de l’équipe Piège, entre Clover Grill et le Grand Restaurant, connaît la musique. Le service de table, dans des plats à l’ancienne, ne manque ni de chic, ni d’allure. Les mets bourgeois d’antan sont ressuscités avec brio et les produits parfaits.

Oeuf mimosa et céleri rémoulade © GP

Asperges © GP

Escargots © GP

Céleri rémoulade et oeuf mayo à partager, divines asperges du château Fargues à partager, salade en mesclun du jour, escargots de Franche-Comté, omelette aux fines herbes, cuisses de grenouilles persillées, turbot sur sa tombée d’épinards, poché, sauce hollandaise, médaillons de lotte et jardinière de légumes, splendide merlan Colbert sauce tartare ou hachis parmentier sont pile poile. Comme les vins de pays souvent servis au verre comme le blanc aligoté d’Anne Boisson ou le moulin à vent de Thibault Liger-Belair.

Cuisses de grenouilles persillées © GP

Turbot et tombée d’épinards © GP

Merlan Colbert © GP

Les desserts (comme la « mortelle » glace vanille turbinée avec ses noix de pécan caramélisées, ses fines crêpes dentelles, la giboulée de fraises et framboises avec son sorbet fromage blanc ou la vraie crème caramel au beurre salé) font retomber en enfance. Voilà un succès fait pour durer.

Giboulée de fraises et framboises, sorbet fromage blanc © GP

Glace vanille, noix de pécan © GP

La Poule au Pot

9 rue Vauvilliers
Paris 1er
Tél. 01 42 36 32 96
Carte : 55-75 €
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Site: www.lapouleaupot.com

A propos de cet article

Publié le 19 juin 2018 par

La Poule au Pot” : 6 avis

  • ERIC L

    les coefficients stratosphériques pratiqués sur les vins discréditent totalement cet établissement (une bouteille de muscadet à plus de 60 euros, un fief vendéen Haut des Clous de Th. Michon à plus de 80 euros, etc)…

  • de la selle guy paris 75116

    paris 14 08 2019. hier soir 7Avec deux amis américains avons hélas constate un vrai naufrage de cet endroit:. sercice gentil mais nul::::on était 4 il a fallu 15 minutes que le service comprenne que trois couverts étaient insuffisants!!!!par contre e maitre d^hotel LUI était plus que suffisant….
    La suite : on avait commandé deux douzaines d’escargots ….seule une douzaine arrrriveE….on avait oublié…quand ils arrivent on s’apercoit que sules les coquilles correspondet aux photos: escargots: minuscules dans des grosses coquilles la arnaque classique …mais Mr PIèGE ouvrez vos yeux; quant aux cuisses de grenouilles sautées un infect salmigondis style eau de vaisselle infecte
    SEULE l’addition finale est à la hauteur de PIEGE: 476 EUROS ( UNE BOUTEILLE DE SAINT JOSEPH comprise)
    A fuire et oublier c’est le drame actuel de beaucoup de bistrots historiques une belle signatuere de complaisance permett d’escroquerr les gogos à prix forts c’est a dire les malheureux touristes drainés par des toursoperators peu srupuloeux….oublions oublions ces endroits qui défigurent PARIS…AH J!!j’oubliais devant nos remarrques le rsponsable de l’accuiel nous a fait l’aum0ne d’offrir le café!!!!Merci Mr PIèGE!!

  • Marie

    HA oui quel dommage que la Poule au Pot ne soit plus ce qu’elle était ! quelle poésie de pouvoir venir diner dans cet endroit à 9 heures du soir comme à 4 heures du matin, servis par les serveurs en tenue noire et blanche, à côté de voisins plus ou moins baroques mais dans une ambiance unique et bon enfant… Loin, bien loin de la fausse ambiance de bistrot qui tient plus du cliché que de l’authentique, que l’on nous sert aujourd’hui…

  • dupasquier

    je suis totalement d’accord avec vous , quelle tristesse que cette adresse qui symbolisait la nuit parisienne et le passé du quartier soit devenu juste un bistrot parmi d’autres ( bon en effet ) . Le nom n’a peut-être pas changé mais cela n’a vraiment plus rien à voir. Est il encore possible de diner correctement après 1h du matin à paris ? on se croirait en province…

  • Pour moi, le meilleur bistrot de Paris

  • Arthur_E

    C’est quand même dommage que l’âme du restaurant de nuit soit complètement oubliée… Pourquoi faire du classique dans une institution de la vie nocturne ? Encore plus que pour sa cuisine, la Poule au Pot était connue dans le tout Paris et au delà pour être ouvert exclusivement la nuit (de 19h à 7h si ma mémoire est bonne)… On y venait non seulement pour manger et prendre un verre de bon vin, mais aussi pour rencontrer les artistes sortant de leur spectacles, cinéma, tournées, etc. On y viendra maintenant uniquement pour manger du J.F. Piège, ce qui est déjà pas mal, mais très loin de l’âme de cette institution presque centenaire. Dommage…

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Poule au Pot