1

Au Tilleul

« Drulingen : une tête de veau et plus chez les Bieber »

Article du 9 janvier 2018

Bernard Bieber au service de la tête de veau © GP

Dans ce bourg-repère de l’Alsace bossue, avec ses maisons nobles dans la grand rue et la demeure Nees, dédiée au peintre-illustrateur local Guy Untereiner, que nos lecteurs connaissent bien, cette maison-ci joue la bonne adresse des environs. Ce fut longtemps la « maison Drommer ». Bernard Bieber, qui a travaillé en Allemagne, dans le pays de Bade, a repris cette affaire qui fut celle de son beau-frère, instille sa malice, son sérieux, sa belle humeur. Son sens, aussi, des bons plats de tradition traités avec sérieux, respectés avec finesse.

Hors d’oeuvre riche © GP

La bouchée à la reine © GP

Le grand hors d’oeuvre riche, avec presskopf et foie gras maison,  saumon fumé aux câpres et oignons, a de la tenue. La tête de veau avec sa gribiche revue façon mayonnaise moutardée et crémée vaut à elle seule le détour. Mais la bouchée à la reine, l’escalope viennoise, les frites craquantes et les spaetzle, ont de la tenue et du tonus. On ajoute les gros raviolis farcis de viande à la mode locale, servis en plats du jour, les « g’fielte knepple », qui cousinent avec les maltauschen germaniques. Bref, que de bonnes choses, simples et sans façon.

Tête de veau © GP

Escalope viennoise © GP

On boit la Warsteiner à la pression, bien amertumée, et on cède au savarin maison au schnaps local ou aux glaces de bonne industrie. Santé à tous!

Savarin maison © GP

Façade © GP

Au Tilleul

18 rue de Phalsbourg
67320 Drulingen
Tél. 03 88 00 63 41
Menus : 10 (plat du jour), 22,50, 25, 28, 38 €
Carte : 32-46 €
Fermeture hebdo. : Mardi soir, mercredi, jeudi soir

A propos de cet article

Publié le 9 janvier 2018 par

Au Tilleul” : 1 avis

  • Max Coste

    …. Et encore des tomates en hiver !!!

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Au Tilleul