> > > > La Petite Alsace
2

La Petite Alsace

« Bouxwiller : le coin winstub des Fouillet »

Article du 12 août 2017

Didier et Corinne Fouillet © GP

Dans la petite capitale pittoresque du pays de Hanau, cette winstub vraie de vraie frappe par sa discrétion. Y officie le lyonnais Didier Fouillet, qui travailla jadis chez le père Floranc à Wettolsheim et chez Gilbert Brenner au Pariser Stewwele de Colmar. Depuis deux décennies, il est le bon chef discret de sa ville, officiant en solitaire aux fourneaux, revisitant le répertoire de tradition avec malice, tandis que sa colmarienne d’épouse Corinne explique et vante les mets avec allant.

Salade vigneronne © GP

Tarte flambée, salade vigneronne (ailleurs, on dirait « strasbourgeoise »), revue et corrigée avec cervelas, gruyère, mâche, œuf au plat et crudités, fleischnacka (autrement dit « escargot de viande), qui sont du boeuf de pot au feu haché en pâte à nouille « al dente« , comme dans le Haut-Rhin, servis avec ses petits bocaux de légumes (haricots verts et lard, ratatouille, pommes de terre et oignons) font plaisir.

Fleischnacka © GP

En dessert, on hésite entre le « fromage maison » comme un fromage blanc revu avec meringue, chantilly et liqueur de pêche ou le traditionnel vacherin glacé. Les vins sont divers, et la Fischer maison servie à la pression est dessoiffante. Voilà une bonne adresse à noter dans un joli coin d’Alsace, point si généreux que ça côté bonnes tables régionales…

Vacherin glacé © GP

La Petite Alsace

44 Grand'rue
67330 Bouxwiller
Tél. 03 88 71 30 40
Menus : 18 €
Carte : 25-35 €
Fermeture hebdo. : Lundi, jeudi soir

A propos de cet article

Publié le 12 août 2017 par

La Petite Alsace” : 2 avis

  • Riley John

    Dans une ambiance plus que sympathique, Corinne et Didier forme une équipe parfaite afin de remplir tous vos souhaits avec une gastronomie exemplaire et varié.
    Mon seule problème étant de ne pas commander le même plat plusieurs fois de suite afin d’essayer un autre plat qui sera également aussi bonne !
    Mes sincères remercîments à tous les deux, non seulement pour la restauration mais surtout pour leur convivialité et gentillesse, saupoudré par un humour hors pair !

  • Pour fréquenter plutôt régulièrement LA PETITE ALSACE, j’apprécie la carte toujours inventive et renouvelée du chef (sous des abords façon ours plus ou moins bien léché, il cache des trésors de subtilité, culinaire en particulier…). L’accueil et le service de Corinne témoigne d’un équilibre « prévenance/efficacité » parfaitement maîtrisé. Une mention particulière pour le fromage blanc du chef dont la composition varie selon fruits de saison. Surprenez Corinne en lui demandant un « café alsacien » en sortie de table et… vous ne serez pas déçu(e)

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Petite Alsace