Jarrasse

« Neuilly-sur-Seine : bol d’iode chez Jarrasse »

Article du 9 mars 2017
Neuilly-sur-Seine : bol d’iode chez Jarrasse

Joseph Pinsault, Samir Balia et le voiturier © GP

Cette demeure marine, qui règne sur le coin business de Neuilly, on la connaît de longue main. Michel Rostang, qui l’a rachetée il y a six ans, lui a conservé son air d’institution bourgeoise, même si le cadre joue d’une salle l’autre, entre le rez de chaussée et le premier étage, la cabane d’ostréiculteur, le clin d’œil à Deauville ou à la Nouvelle Angleterre.

Neuilly-sur-Seine : bol d’iode chez Jarrasse

Soupe d’étrilles © GP

Neuilly-sur-Seine : bol d’iode chez Jarrasse

Huîtres d’Irlande © GP

Le service virevolte sous la houlette de Joseph Pinsault, qui fut autrefois à la voisine Boutarde et fait partie de la maison Rostang depuis un quart de siècle. Le public, venu des bureaux voisins est gourmand, même s’il aime manger vite au déjeuner. Les formules sont bien vues, le choix de crustacés, d’huîtres et coquillages vaste et constamment renouvelé. Et le choix de vins est malicieux.

Neuilly-sur-Seine : bol d’iode chez Jarrasse

Rouget grondin à la plancha, fricassée de gnocchi et légumes d’hiver © GP

Neuilly-sur-Seine : bol d’iode chez Jarrasse

Tourteau décortiqué, mousseline de carotte, bavaroise de fenouil © GP

Bref, pas question de s’ennuyer ici même, entre la mini soupe d’étrilles proposée en amuse-gueule, les jolies huîtres de Bretagne, de Bouzigues, ou d’Irlande, le tourteau décortiqué avec sa mousseline de carotte à l’huile d’argan et sa bavaroise de fenouil, le turbot à la dieppoise avec moules, crevettes et son fin riz basmati légèrement grillé ou encore le filet de rouget grondin avec ses gnocchis de pommes de terre et ses légumes de saison.

Neuilly-sur-Seine : bol d’iode chez Jarrasse

Turbot à la dieppoise, moules, crevettes © GP

Neuilly-sur-Seine : bol d’iode chez Jarrasse

Mille-feuille © GP

On boit là dessus le frais chablis de Louis Michel servi au verre et on achève sur les douceurs d’apparence classiques, quoique finement revues au goût du jour: millefeuille craquant pour deux, minis pomme et poire façon Tatin et Belle Hélène ou encore jolis « écrins » chocolat noisette. Sous ce registre fin, technique, solidement tenu, le jeune Samir Balia, nouveau venu dans la demeure, fait montre de grand talent. Voilà une maison sûre.

Neuilly-sur-Seine : bol d’iode chez Jarrasse

Minis pomme et poire, façon Tatin et Belle Hélène © GP

Jarrasse

4, avenue de Madrid
92200 Neuilly-sur-Seine
Tél. 01 46 24 07 56
Menus : 42, 58 (we) €
Carte : 70-100 €
Horaires : 12h-14h30, 19h-22h30
Fermeture hebdo. : Samedi, dimanche
Fermeture annuelle : 2 semaines en août
Métro(s) proche(s) : Pont de Neuilly
Site: www.jarrasse.com

A propos de cet article

Publié le 9 mars 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Jarrasse