> > > > La Cantine du Troquet Rungis

La Cantine du Troquet Rungis

« Rungis: le dernier bon coût de Christian Etchebest »

Article du 16 décembre 2016
Toute l'équipe © GP

Toute l’équipe © GP

Et de cinq pour Christian Etchebest ! Après la rue de l’Ouest et la rue Daguerre dans le 14e, Dupleix dans le 15e, rue du Cherche Midi dans le 6e, voilà notre basque bondissant qui ouvre une 5e cantine, un peu spéciale, en train de devenir la cantine d’un lieu des gourmets du monde entier venus visiter le MIN de Rungis et son neuf pavillon bio. Managée par Stéphane Bertignac, qui fut le lieutenant de Christian Le Squer chez Ledoyen, et notamment son organisateur de manifestations, elle ouvre tôt pour les casse-croûte sérieux, puis, à partir de midi, pour des dînettes de qualité.

Pâté en croûte © GP

Pâté en croûte © GP

Oeuf poché aux lentilles © GP

Oeuf poché aux lentilles © GP

Saumon fumé © GP

Saumon fumé © GP

Le cadre est chic, évoque, façon géante, avec son (très) haut plafond une épicerie gourmande. Et côté mets, on reconnaît la manière du déluré Christian qui apprit dans les palaces et garde ses leçons de rigueur dans la catégorie bistrot. Au menu, rien que des choses bourgeoises, finaudes, exquises : pâté en croûte de canard, saumon fumé « par nos soins », moelleux à coeur, oeuf poché avec sa vinaigrette de lentilles, bel oeuf mayo traditionnel, splendide maquereau snacké à l’huile pimentée, sans omettre les plats issus de la rôtissoire (comme cette exquise cuisse de lapin moutardée qui fait office de plat du jour et se trouve tarifée 17 €), flanquée de purées de pommes de terre au basilic, de tomates en fricassée et de frites taillées large. En prime, des desserts d’enfance, comme la splendide crème vanille en pot et sa brioche, formidable tarte au chocolat ou encore oeuf en neige sauce café.

Oeuf mayo © GP

Oeuf mayo © GP

Maquereau et épinards © GP

Maquereau et épinards © GP

Cuisse de lapin à la broche © GP

Cuisse de lapin à la broche © GP

Ajoutez-y des vins rieurs, comme le sancerre de Pascal Thomas, le chinon de Paul Buisse, le pernand-vergelesses de Pavelot, ou encore le pot de coteaux d’Aix des Bastides à 14 € le demi-litre en pot. On note que le service du déjeuner est tardif (il se prolonge jusque 16h), sourit, sait être prompt autant que charmeur. Le soir, la maison peut être privatisée. Le décor de loft gourmand possède une allure folle, les plats ont du caractère, les prix savent raison garder. Voilà bien ce qu’on appelle un lieu « coup de coeur » ou on n’y connaît rien…

Crème vanille © GP

Crème vanille © GP

Oeuf en neige, sauce café © GP

Oeuf en neige, sauce café © GP

Tarte au chocolat © GP

Tarte au chocolat © GP

La Cantine du Troquet Rungis

1, avenue des Savoies
94150 Rungis
Tél. 01 40 80 96 18
Carte : 35-55 €
Horaires : 6h-16h
Fermeture hebdo. : Samedi, dimanche
Possibilité de privatiser le soir

A propos de cet article

Publié le 16 décembre 2016 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Cantine du Troquet Rungis