> > > > Le Petit Verdot du 17e
3

Le Petit Verdot du 17e

« Paris 17e: ce Petit Verdot a du coeur »

Article du 27 novembre 2015
Vincent et Guillaume © GP

Vincent et Guillaume © GP

On les avait repérés dès leur ouverture, on ne les avait pas lâché de vue, même si on avait tardé à les revoir. Vincent Chaudoreille et Guillaume Huteau, deux jeunes anciens de l’Atelier Robuchon, liés comme les doigts de la main, ligués pour faire plaisir aux vrais gourmands, qui se moquent du chichi comme d’une guigne, et viennent chercher chez eux le bon goût des choses vraies.

Hareng et pommes de terre © GP

Hareng et pommes de terre © GP

Les mets à l’ardoise, les vins francs comme l’or, tel le fruité bourgueil de Jacky Blot, les mets canailles qui ont du goût, l’ambiance sereine d’un vrai bistrot de quartier avec son grand comptoir et ses tables de bois, où l’on est tout de suite bien: voilà ce qui vous attend. Guillaume, le cuisinier, en plus de Robuchon, a fait ses classes, côté Ouest, chez Saudeau au Manoir de la Boulaie près de Nantes et chez Roellinger à Cancale. Que des références sérieuses !

Saucisse au couteau et choux confits  © GP

Saucisse au couteau et choux confits  © GP

Et ce que vous goûterez chez eux ne mérite que l’éloge: salade de pommes de terre hareng crème de raifort, carpaccio de saint Jacques et céleri, crème de chou fleur lard, paysan et homard ou encore croustillant de tête de veau  aux légumes en aigre doux font des entrées vives, légères, sapides, un brin canailles. Il y aussi l’entrecôte Simmenthal et son toast à l’os à moelle, ses pommes sautées aillées, son tartare de Charolais assaisonné à la perfection – ni trop, ni trop peu -, la saucisse au couteau (de chez Chédeville) et ses choux confits.

Entrecôte Simmenthal © GP

Entrecôte Simmenthal © GP

Bref, du bon, du sérieux, du généreux, à se faire plaisir et à partager. Les fromages d’Alléosse (camembert, saint-nectaire, sainte-maure) sont au diapason. Et les desserts (mousse au chocolat et son crumble, riz au lait avec sa confiture d’abricot, fine tarte aux noix de pécan et chocolat fondant plus crème anglaise vanillée) font retomber en enfance. Voilà bien une maison de coeur. Réservez !

Mousse au chocolat © GP

Mousse au chocolat © GP

Le Petit Verdot du 17e

9, rue Fourcroy
Paris 17e
Tél. 01 42 27 47 42
Carte : 40-55 €
Horaires : 12h-15h30, 18h-22h30
Fermeture hebdo. : Samedi midi, dimanche
Métro(s) proche(s) : Ternes

A propos de cet article

Publié le 27 novembre 2015 par

Le Petit Verdot du 17e” : 3 avis

  • Excellent et sympa. Une équipe très pro autour d’une cuisine raffinée, des vins avec du caractère et le tout dans une ambiance bistrot parisien. Bravo

  • Lefèvre

    Bravo bravo !
    C’est vraiment bon, raffiné, sobre et généreux. Allez y les yeux fermés.

  • Benoit

    J’applaudis des deux mains : cette maison est un vrai bonheur, une équipe sympa et une cuisine vraiment merveilleuse…. En novembre. Le lièvre à la royale était exceptionnel, cette semaine une entrecôte Simmenthal top, pareille pour l’épaule d’agneau confite… Et alors pour démarrer le velouté de chou fleur ou la tête de veau croustillante, je ne vous dis que cela… Le tout avec des burettes très bien choisies et bien faites( dont certaines conseillées par le fameux Vincent Chambouvet…). Bref un moment de bonheur bienvenu dans la grisaille ambiante….

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Petit Verdot du 17e