> > > > Jean-Paul Gardil
3

Jean-Paul Gardil

« Gardil, le boucher de l’île (Paris 4e) »

Article du 30 janvier 2012

Chez Jean-Paul Gardil © GP

Jean-Paul Gardil, je l’ai connu à ses débuts ou presque. Il fut le boucher de l’année du Pudlo dans nos années héroïques. Il continue de faire merveille dans l’île St Louis, promouvant avec coeur et ferveur les meilleurs bêtes à concours : porc fermier du pays Basque, bœuf normand, agneau de Lozère ou des Pyrénées, poulet du Bourbonnais, volaille de Bresse, canette de Challans, lapin Rex du Poitou sont ici chez eux. En compagnie de la charcuterie du Cantal, d’Espagne et l’andouillette de Duval. Tout ce qu’il sert est frappé du sceau de la qualité, de la fraîcheur et du bon sens.

La façade chez Gardil © GP

Jean-Paul Gardil

44, rue Saint-Louis-en-l'Ile
Paris 4e
Tél. 01 43 54 97 15
Horaires : 9h-12h45, 16h-20h
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche après-midi
Métro(s) proche(s) : Pont Marie

A propos de cet article

Publié le 30 janvier 2012 par

Jean-Paul Gardil” : 3 avis

  • Très bons produits mais, quand j’ai fait le reproche à ce monsieur d’avoir oublié sur l’étiquette d’afficher le même prix que celui dont il s’est rappelé sur le ticket de caisse (majoré de 33 %), il a perdu toute amabilité et, quand je le lui ai fait remarquer, au lieu de s’excuser il m’a donné à penser qu’il se souciait plus de remplir sa caisse que de respecter ses clients et la législation.

  • Une boucherie de rêve qui délivre sans artifice la protéine du délice. Accueil authentique. Produits droits. De l’agneau au boeuf, la perfection est de mise et malgré réputation et position, les prix sont largement justifiés et acceptés.
    Pourquoi tout le monde ne fait pas comme ça ???

  • Luigi D'Antuono

    . .finalmente je suis réussi à y aller, un boucheur du temps passe, une gentillesse et professionalisme, avec les conseils de comme cuisiner les produits achetés, la qualité je la considère comme acquis la recherche des produits est minutieux et la « freschezza » vous la sentirez à peine des entrées… à nous à accueilli une odeur de fumage speck… sublime…

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Jean-Paul Gardil