3

'T Rijsel

« Lille : ‘T Rijsel »

Article du 26 octobre 2011

Façade du ' T Rijsel © Maurice Rougemont

Thierry Porez, qui tenait un bar à Douai, a repris cet estaminet institution du vieux Lille. Rue de Gand, place Louise de Brettignies, rue de la Monnaie : souffle un air de Bruges et de vieille ville de Flandres belges sur la capitale du Nord-Pas de Calais. Nous sommes là au cœur des choses et de la tradition du bien recevoir de la ville. Chaque façade, chaque vitrine, ou presque, abrite un monde à part.

Belles tables, gentes auberges, bar branchés, comptoirs branchés, échoppes en vogue se jouxtent et se répondent. ‘T Rijsel joue un tantinet cavalier seul. L’enseigne signifie « Lille » en flamand. Mais nul ne forcera à adopter la bonne prononciation. Fatou et Geoffrey vous y accueillent ce soir avec gentillesse. Les tables sont boisées, comme les banquettes, les plafonds, le parquet. Les bougies confèrent une lumière douce à la Georges de la Tour au lieu.

Intemporel, cet estaminet là se veut débonnaire, simple dans sa démarche, modeste dans son propos. On ne refait pas le monde, mais on le nourrit simplement à coups de mets joyeux et simples. Soupe d’endives, goyère au carré du vinage, Tatin de boudin noir, escargots gratinés au maroilles ou encore flamiche flamande, avec ses jolis poireaux cuisinés à la bière et à la crème fraîche, sont généreux. Ils tiennent au corps, mais ne font pas de mal, exhorte à continuer le propos avec des plats de résistance solides et sans méchanceté.

Geoffrey et Fatou © Maurice Rougemont

En vedette, le pot’je vleesch, avec ses quatre viandes blanches (lapin, veau, porc, poulet en gelée au vinaigre), est dit « le vrai ». Il jouxte le lapin aux pruneaux, le gratin d’endives et jambon couverte de béchamel et additionné de maroilles, sans omettre le hochepot avec ses viandes de bouillon aux légumes. Mais le waterzoï de saumon ou poulet, le petit salé, la carbonade flamande et l’andouillette de M.Terlinck à la pomme et moutarde ancienne ont de la tenue, de la verve, du caractère et du répondant.

Bref, voilà une cuisine qui parle, qui a de l’accent, de l’odeur, du coffre, du parfum et de la tenue. Même les douceurs (crème au spéculos brûlée à la cassonade au sucre brun, pomme cuite arrosée de chocolat noir et servi sa boule de glace au carambar). Trente bières de la région pour ne pas vous laisser seul.

'T Rijsel

25, rue de Gand
59000 Lille
Tél. 03 20 15 01 59
Carte : 30 €

A propos de cet article

Publié le 26 octobre 2011 par

'T Rijsel” : 3 avis

  • Demange

    Habitués de ce restaurant, nous avons été purement et simplement « virés » sans que l’on nous ai proposé de finir notre repas par un café! Devant notre étonnement, la serveuse (désagréable) nous a répondu qu’il en était de même dans tous les estaminets! Quel manque de professionnalisme de virer ainsi les clients…. Mais, sans doute, n’est ce pas un problème pour eux, ils vivent de leur réputation… Ce qui ne sera pas éternel… Nous n’y remettrons plus les pieds! A éviter, préférez « Chez la vieille ».

  • JB

    Je suis très surpris de voir ce restaurant recommandé, c’est ma première déception avec pudlo. Les endives au jambon étaient cuisiné avec du jambon industriel, les frites aussi étaient exactement les mêmes que l’on retrouve dans la plupart des brasseries et viennent du même grossiste.
    Le waterzoi de poulet est une simple aile de poulet archicuite même pas manchoné dont la viande se détaché des os sans avoir besoin de la couper.
    J’ ai vraiment eu l’impression d’être dans une cafétéria d’autoroute.

  • Jane

    Excellent restaurant! Très sympa, le service est très gentil. Fort à conseiller

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

'T Rijsel