> > > > Barthélémy
10

Barthélémy

« Mon fromage chez Nicole Barthélémy (Paris 7e) »

Article du 6 septembre 2011
Barthélémy façade

Barthélémy façade

Je ne sais si vous vous en êtes rendu compte, mais il y a toute une flopée de belles et bonnes dames, devenues ces dernières années, les stars de la fromagerie française, côté échoppes, sélection et affinage. Je songe à Marie-Anne Cantin (7e), Marie Quatrehomme (7e), Virginie Boularouah (18e) ou encore Martine Dubois (17e), sans omettre la petite Violaine Vérein, récemment évoquée (8e), toutes à Paris. Je n’oublie pas non plus Renée Richard à Lyon, ni Paulette Garot à Limoges, ni Odile Goursat à Fontainebleau. Et comme je cite de mémoire, je suis sûr d’en oublier!

La petite star méconnue du genre est sans nul doute Nicole Barthélémy, qui a repris avec superbe et un sacré punch la belle échoppe jadis mise à la mode par son mari. Au programme, toutes les belles pâtes fermières des meilleurs terroirs affinées au mieux de leur forme et de la saison: saint-nectaire au goût de terre, cantal ou salers friables, reblochon crémeux, camembert à coeur, brie moelleux, saint-marcellin coulant, mais pas trop, plus des chèvres de Loire à se pâmer et le fameux Fontaibleau qui fit la gloire première de la maison.

Beemster (Gouda de 36 mois) © GP

Plus en vedette, en ce moment, chez dame Nicole: un splendide gouda de 36 mois, le Beemster, à goûter comme les tranchettes fines d’une mimolette du Nord. Un trésor des Flandres à se pâmer.

Barthélémy

51, rue de Grenelle
Paris 7e
Tél. 01 45 48 56 75
Horaires : 8h30-13h, 16h-19h15
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Métro(s) proche(s) : Rue du Bac

A propos de cet article

Publié le 6 septembre 2011 par

Barthélémy” : 10 avis

  • Plh

    Une haute qualité de fromages certes mais un accueil déplorable !

  • Patrice Guyot

    Bonjour Nicole,

    Je suis l’ancien patron de l’hôtel Lindbergh, et si je ne suis pas venu depuis le début de l’année c’est que nous nous sommes installés à Saïgon (en gardant notre appartement Parisien) dans les prochains jours ma soeur viendra acheter quelques petites merveilles chez vous (sous vide) qui prendront aussitôt le chemin du Vietnam avec notre petite banquière qui rentre au pays depuis Paris à la fin du mois… Vos merveilleux fromages nous manquent et ça va être la fête !

  • la vitrine vaut à elle seule le détour!

  • demay

    salut nicole gros bisous de jacqouille ile de re chez marie phare des baleines super beau magasin que je viens de decouvrir sur internet et bon fromage surtout epoisse que tu m a rapporte et que tu m as offert ce qui me gene que le paye pas je te fais de gros bisous a bientot a re claire olivier et les petis vont bien bisous a tres bientot!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Décidément,
    Nicole déclenche les passions…
    Alors vous deux Philippe et Gilles vous êtes des bons!!!
    Les deux qui disent la même chose : elle est extra cette Nicole!!!
    elle était, elle est, elle sera toujours la pour vous enflammer.
    C’est un vrai talent , un vrai moment de bonheur ce petit bout de bonne femme,
    certainement la plus sympa de Paris et avec elle ont sait ou on est.
    Alors les garçons ont se calme parce que Nicole elle est à nous ,ces bons potes fromagers Xavier, Nounours, yannick et … moi-même.
    En tout cas merci à vous deux pour cet échange… elle le vaut bien.
    Mes amitiés à vous deux
    Cyrille de Strasbourg

  • philippe

    Parfait alors. J’ai sans doute mal compris vos intentions. Mea culpa .Je ne sors ni de mes gonds ni quoi que ce soit. Mais si un jour, quelqu’un vous traite de « petite star meconnue du journalisme gastronomique », vous comprendrez alors ce que je voulais simplement dire. Merci de m’avoir repondu en tous cas. J’apprecie.

  • La critique est « aise »..? De laquelle parlez vous? Je voulais simplement rendre hommage à Nicole Barthélémy, bien moins connue que son mari. Maintenant, si cela vous fait sortir de vos gonds ou vous fait rire, tant mieux pour nous et pour vous!

  • philippe

    Non, Monsieur le Critique, j’avais bien lu et bien compris. Voyez-vous, les gens ne sont pas tous idiots. J’ai simp;ment ete stupefait de voir qu’un « critique » dit gastronomique puisse traiter de « petite star meconnue » une personne ayant oeuvre toute sa vie, meme dans l’ombre de son mari, pour la renomee d’une maison. Quant a me traiter de « censeur », comme dirait mon pere, vous c…z dans la colle, Monsieur le Critique! Je ne faisais que vous exprimer ma surprise. La critique est aise, n’est-ce-pas?

  • C’est vous qui m’avez mal lu, monsieur le censeur. La petite star méconnue, c’est Nicole Barthélémy qui tient désormais cette maison ancienne dont son mari fut la vedette alors qu’elle était dans l’ombre. Ravi, en tout cas, de vous avoir fait rire. Car une journée qui commence par un sourire est une journée gagnée…

  • philippe

    Decidement, Mr Pudlowski me fera toujours bien rire! Qualifier la maison Barthelemy de « petite star meconnue »! Pour votre gouverne, cher Monsieur le critique gastronomique, cette maison etait deja celebre avant que vous ne soyez ne! Cet articulet est ridicule.
    Vous qui avez toujours ete si prompt ,depuis que vous sevissez dans la presse , a « descendre » retaurateurs et cuisiniers a la moindre incartade, vous feriez-bien de vous appliquer a vous-meme votre severite legendaire!

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Barthélémy