La Francheville : leçon de jambon d’Ardenne de Didier Villemin

Article du 26 novembre 2021

Didier Villemin © GP

Il fait goûter toute sa production avec passion, vous organise une visite guidée express de ses beaux labos avec une énergie qui dépote et se révèle en bon apôtre du jambon sec des Ardennes IGP. « Les Belges fument leur jambon, pas nous« , assure Didier Villemin, ajoutant : « parler de jambon sec des Ardennes, c’est la bonne manière de se distinguer« . Dans ses grands ateliers de la zone d’activité de La Francheville, son  jambon est affiné douze mois dans des pièces bien ventilées. Il provient exclusivement de porc d’Ardennes, est salé à la main au sel sec et prend le temps de mûrir. Didier Villement et son équipe d’une trentaine de personnes fabriquent aussi boudin blanc et noir, tripes, noix de jambon, mignon de porc fumé, terrines variées, traditionnel « cacasse à cul nu »  plat de pauvre d’après la guerre qui était l’origine une fricassée de pommes de terre sans viande, qui est revisité ici avec saucisse et lard. Voilà un artisan fervent de la chair cuite en terre d’Ardenne.

Les jambons au séchage © GP

Aux Saveurs d’Ardennes

Zac du Grand Ban

08000 La Francheville

Tél. : 03 24 57 63 99

Horaires : 7h-19h.

Site : www.auxsaveursdardennes.com

 

A propos de cet article

Publié le 26 novembre 2021 par
Catégorie : Produits Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !