Enrico Bernardo et la sagesse du vin

Article du 7 avril 2021

Il a tout vu, tout fait, tout appris, tout gagné, très vite, très jeune. Meilleur sommelier d’Italie à 20 ans, d’Europe à 25 ans, du monde à 27 ans, master of port entre deux, chef sommelier au George V, après avoir été arpète (en cuisine) chez Troisgros, Enrico Bernardo est devenu restaurateur à succès, gagnant d’abord une étoile en associé à Cassis à la Villa Madie, puis à Paris (deux fois, chez Il Vino et Goust), un temps à Courchevel. Il est désormais un homme libre, qui court le monde, celui du vin, multiplie les belles rencontres et les raconte dans ce livre de sagesse qui est un message de confiance, un chant humaniste, une sorte de credo offert à ceux qui veulent vivre libres. Voilà, en temps de confinement, une lecture saine et réconfortante.

La Sagesse du vin, d’Enrico Bernardo (Flammarion, 17,90 €, 272 pages).

 

A propos de cet article

Publié le 7 avril 2021 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !