Presles : Pierre Meneau, le retour

Article du 25 octobre 2020

Pierre Meneau © GP

On le suit depuis des années: il fut l’enfant terrible de la jeune cuisine parisienne et tendance au Crom’Exquis dans le 8e et le candidat turbulent et grande gueule de Top Chef. Il a quitté Paris pour  le Val d’Oise … Voilà Pierre Meneau à Presles, en forêt de l’Isle Adam, à l’enseigne du Domaine des Vanneaux affilié MGallery. S’il dirige les deux tables maison de ce bel hôtel contemporain sis sur les « greens », le gastro « la Plume » est officiellement fermé pour cause de Covid 19 jusqu’en janvier prochain. Il accueille, en son cadre moderne, façon snack bucolique, sur des tables sans nappes et mise simplifiée, « le Piaf », plus bistronomique, face à un golf qui draine ici les sportifs comme les gourmands. Sans oublier les Parisiens stressés simplement en quête de quiétude au vert à 45 mn seulement de la porte Maillot.

Maquereau aux pois chiches et sésame © GP

Gnocchi aux champignons © GP

On vient là se poser le temps d’un séjour au calme ou d’un repas délicat et mesuré, avec des choses fines, vives, très prometteuses, rappelant que Pierre, tête bien faite et bien pleine, qui fut un brillant étudiant en droit dévoyé en gastronomie, est le fils et le disciple du grand Marc Meneau, qui eut trois étoiles à l’Espérance de Saint-Père-sous-Vézelay. Des exemples de sa manière agile? Le maquereau aux pois chiches et sésame noir, les gnocchi de pommes de terre aux champignons de Paris, avec leur fine duxelles ou encore le divin encornet farci aux riz à la grecque. Superbe!

Encornet farci © GP

Rouget en matelote © GP

Mais on n’oublie pas le morceau de bravoure du moment que constitue le rouget en matelote au vin rouge, à l’oignon et aux billes de carottes, plus une superbe purée de pommes de terre fumée au foin. Là-dessus, on choisit des flacons bourguignons de classe, comme le chablis la Sereine de la Chablisienne en 2017, avec son joli nez noiseté et beurré, sa franche acidité, sa belle longueur, et le surprenant pinot noir signé Vincent Girardin si proche du fruit. On craque encore pour le canard aux figues en aigre doux avec sa délicate purée de navet. Et en dessert, on se fait fête avec le saint-honoré revu aux agrumes. A découvrir!

Saint-Honoré aux agrumes © GP

 

Le Piaf et la Plume au Domaine des Vanneaux

1 Route Du Golf Des Vanneaux

95590 Presles

Tél. : 01 34 08 40 60

Chambres : 155-405 €.

Carte : 45 (« le Piaf ») , 75 (« la Plume ») €.

Site : sofitel.accor.com

A propos de cet article

Publié le 25 octobre 2020 par
Catégorie : Restaurants, Voyages Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !