Voyage en DDR avec Nicolas Offenstadt

Article du 30 novembre 2019

La DDR, la RDA en français, cette république démocratique allemande, d’obédience communiste, qui vécut, cahin-caha, sa vie recluse, entre mur de Berlin et rideau de fer, de 1949 à 1990 : voilà le propos de Nicolas Offenstadt, qui voyage au gré de l’Allemagne d’aujourd’hui en ethnologue, sociologue, historien, dans les marges d’un pays évanoui, disparu dans les limbes de l’histoire. Entre nostalgie et brocante, souvenirs littéraires et cinématographiques (« La Vie des Autres », « Goodbye Lenin »), un fort parfum d’Ostalgie flotte sur ce passionnant ouvrage, à la démarche singulière, quoiqu’ambigue. Interviews, portraits, rencontres, reportages dans des usines oubliées pour une photographie un brin flou du présent composent un essai bigarré, imagé, entre grisaille et regrets, qui a le mérite de poursuivre la réflexion au-delà des apparences.

Le pays disparu – sur les traces de la RDA, de Nicolas Offenstadt (Folio, 472 pages, 9€).

A propos de cet article

Publié le 30 novembre 2019 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !