Antibes : de la mer à l’assiette

Article du 1 décembre 2018

Michael Mô et son équipe © AA

Notre correspondant de la côte d’Azur, Alain Angenost, a revisité pour nous Albert 1er, brasserie marine de qualité au coeur d’Antibes qui constitue toujours une belle affaire à saisir.

La salle © AA

Nous vous en avions déjà vanté l’Albert 1er, brasserie marine de Michael et Amélie Mô. Son emplacement en bord de mer en forme de carte postale, avec les remparts de la vieille ville et le Cap d’Antibes pour décor, la qualité et la fraîcheur de ses produits marins, ses prix sages, son personnel efficace et serviable, séduisent toujours autant. En témoigne ce samedi midi où adultes et ados ont encore préempté toutes les tables du restaurant.

Tartare d’avocat et chair de tourteau aux agrumes © AA

Les offres du jour à l’ardoise – filet de lingue ou aile de raie -trouvent rapidement acquéreur. En cuisine, les chefs Cyrille Bénétière et Vladimir Trishevski se partagent la tâche, concoctant mises en bouche du jour à base de mousse d’avocat, pignons et rillettes de saumon, aquarelle d’entrées dont un tartare d’avocat et chair de tourteau aux agrumes et les classiques de la maison, rouget-grondin en portefeuille, jus de crustacés, gnocchis poêlés, aiguillettes de saint-pierre, légumes de saison et pommes vapeur, daurade ou loup entier, choucroute et paella de la mer.

Aiguillettes de saint pierre © AA

Pendant ce temps, les écaillers n’ont pas le temps de chômer avec les commandes de plateaux de fruits de mer petits et grands qui arrivaient en escadrille. Un des fleurons, « l’Empereur », mis sur table par les serviables Laurent et Aouali, a belle allure. Sa composition, dix-huit huîtres, six moules d’Espagne, six palourdes, deux clams, deux grosses crevettes roses, deux langoustines, quatre crevettes roses, des crevettes grises, bulots, bigorneaux, un tourteau, un homard bleu, offre pour 131 €, un parfait régal à deux.

Millefeuille de Christian Cottard © AA

L’on ne pourrait clore ce festin iodé qu’avec un éclair au café « tout simplement » ou un millefeuille traditionnel à la vanille, chantilly maison de Christian Cottard, l’incontournable maître artisan pâtissier antibois. L’Albert 1er c’est un restaurant, une poissonnerie, un banc d’écailler et aussi, depuis peu, un corner sushi et sashimi. De fait, il devient urgent pour Michael Mô de s’agrandir.

Laurent et Aouli, avec les fruits de mer © AA

Ce sera bientôt chose faite, grâce à un local attenant de 100 m2 qui vient de se libérer. Durant les travaux, qui se feront par tranches, le restaurant continuera son activité journalière. Rendez-vous au printemps prochain pour découvrir ensemble son relooking.

Éclair au café de Christian Cottard © AA

Albert 1er

46, boulevard Albert 1er

06600 Antibes

Tél. 04 93 34 33 54

Menus : 17,50, 18,90 € (formule déj. sem.), 29, 35€ (vins compris)

Carte : env.55 €

Horaires : 12h-22h

Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours

Site: www.restaurant-albert-1er.com

 

 

 

 

A propos de cet article

Publié le 1 décembre 2018 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !