Les Jardins d’Aliénor

« Oléron : le raffinement signé Le Reun »

Article du 9 juin 2017

Marc le Reun © GP

« Une oasis de raffinement sur Oléron« , nous disait ici une lectrice il y a trois ans. C’est toujours l’impression que donne cette jolie maison que l’on suit depuis ses débuts. Marc Le Reun, natif de Quiberon, fils de pêcheurs, passé chez lui dans la belle restauration au Ker Noyal, puis en Sologne au château des Muids, au pays basque, chez Bakéa à Biriatou, puis à Paris chez Goumard, l’Arpège, chez son compatriote breton Alain Passard, enfin à la Maison Blanche, avant de voyager à Bora Bora, n’a pas oublié les belles leçons apprises, retenues, mais distillées malicieusement à travers une carte poétique et des menus malicieux.

Tables au patio © GP

Crudités à la tahitienne et espuma à la patate douce, risotto aux casserons (les petites seiches d’ici), fromage de brebis d’Ossau Iraty, piment d’Espelette et chorizo, fleur de courgettes farcie d’une julienne de courgette à la sarriette sur du quinoa cuit au jus de légumes, maigre rôti sur sa peau cuit à l’unilatérale revu façon « fish & chips » avec une mousseline de pomme de terre, des pommes pailles aux bigorneaux, une sauce tartare iodée et des câpres à queue, merlu snacké et petits pois ou encore filet de Saint Pierre grillé, avec ses asperges, ail des ours et gnocchis aux herbes sont à la fois riches, complexes, fins, séducteurs.

Risotto aux casserons © GP

On y ajoute de jolis vins du pays charentais, choisis par un sommelier, Olivier, qu’on vit il n’y a guère dans le groupe Ducasse, notamment chez Rech, avec l’étonnant chardonnay l’Exceptio cuvée Jean Marin ou le séducteur Pique Russe issu de merlot et de cabernet sauvignon produit à Gourvillette. Bref, assez pour se donner envie d’y voir de près.

Merlu snacké et petits pois © GP

Jolis desserts, comme ce splendide mille-feuille au chocolat, digne d’Alain Passard avec son coulis et sa glace au caramel et beurre salé digne d’Alain Passard, qui initia le genre jadis à l’Arpège, ou encore pêche pochée et fleur de cerisier, confit de thé, cake moelleux au maïs. Service prompt et efficace, mené à la baguette et charme par Laetitia Le Reun.

Millefeuille chocolat et caramel au beurre salé © GP

Les Jardins d’Aliénor

11, rue du Maréchal Foch
17480 Le Château d'Oléron
Tél. 05 46 76 48 30
Menus : 25 (déj., formule), 49, 69 €
Carte : 70 €
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi midi
Site: www.lesjardinsdalienor.com

A propos de cet article

Publié le 9 juin 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Les Jardins d’Aliénor