2

Georges Blanc

« Vonnas: dans l’antre du roi Blanc »

Article du 6 avril 2016
Georges Blanc et sa fille Lara © GP

Georges Blanc et sa fille Lara © GP

De Georges Blanc, on a tout dit : qu’il était un organisateur de grand talent, un bâtisseur de génie, un gestionnaire hors pair, un aubergiste alerte, un bistrotie, malicieux, un défenseur de son terroir, président du comité interprofessionnel de la volaille de Bresse depuis trente ans, sachant se faire hôtelier, boutiquier, vigneron, que sais-je encore ? Mais il ne faudrait pas oublier qu’il est aussi ce cuisiner Rhône-alpin de haute volée, peaufinant son art et son style, cumulant les belles recettes, trustant les étoiles – il en possède trois, depuis 35 ans déjà à Vonnas- et c’est bien sûr chez lui qu’il faut le redécouvrir.

Huître Gillardeau et caviar © GP

Huître Gillardeau et caviar © GP

Embrouillade de grenouilles © GP

Embrouillade de grenouilles © GP

Georges Blanc, cuisinier, épaulé par son second Frédéric Desmurs, son fils Frédéric, son directeur de salle Alain Pichon, son sommelier Fabrice Sommier, MOF de son registre et directeur de la restauration de sa maison, c’est un roc, un pack solide, une équipe qui fonce. Avec ses belles salles boisées en enfilade, longeant le cours de la Veyle, ses fauteuils confortables, leur mise table soignée, leur cave immense de 120000 bouteilles, il joue, bien évidemment, au sommet de sa catégorie.

Savarin d'omble-chevalier et écrevisses © GP

Savarin d’omble-chevalier et écrevisses © GP

Araignée et infusion de haddock © GP

Araignée et infusion de haddock © GP

Le retrouver, au gré d’un week-end heureux, alors que les familles de la région et d’ailleurs se font fête, que les gourmets en balade font halte heureuse, c’est s’assurer un condensé de saveurs du moment. Il y en aura les fins amuse gueules comme « avant fête » avec la raviole de crustacés, les escargots au vert, le foie gras au balsamique, ensuite l’huître Gillardeau en gelée d’eau de mer au caviar osciètre royal avant les réjouissances qui pourront être régionales ou hexagonales.

Homard éclaté au vin jaune © GP

Homard éclaté au vin jaune © GP

Pour le premier terme, l’embrouillade de cuisses de grenouilles « tout en vert », le savarin d’omble chevalier aux queues d’écrevisses précèderont le poulet de Bresse AOP avec le suprême en aiguillettes, le foie blanc en royale, la sauce champagne, les fameuses crêpes vonnassiennes, façon pannequets Parmentier, aux pommes de terre. Pour le second terme, la Bretagne et le centre de la France donneront un coup de pouce à la Bresse avec l’araignée de mer, avec sa mousse au paprika, son infusion de haddock et cresson, le homard bleu au vin jaune morilles et raviole à l’oseille et la tourte d’agneau de l’Aveyron en velours de vieux maury.

Tourte d'agneau © GP

Tourte d’agneau © GP

Volaille de Bresse AOP © GP

Volaille de Bresse AOP © GP

Il y aura bien sûr, les grands bourgognes choisis Fabrice Sommier (chablis de Patric Piuze, puligny-montrachet en la richarde de Lalou Bize-Leroy, chambertin de Jean et Jean-Louis Trapet), la ronde des fromages d’ici et d’ailleurs, plus les gourmands desserts de Benoît Charvet (fraise de mon enfance au lait de coco et citron vert, mosaqïue de chocolat grand cru et vanille Black Gold de Madagascar, pomme confite, millefeuille d’arlettes, caramel).

Service du fromage © GP

Service du fromage © GP

Mille-feuile d'arlettes et pommes confites © GP

Mille-feuile d’arlettes et pommes confites © GP

Bref, du bon, du grand, du Blanc qui vaut le détour, le voyage et la revoyure. Vive Vonnas et la Bresse gourmande!

Fraise de mon enfance © GP

Fraise de mon enfance © GP

Fabrice Sommier au service des vins © GP

Fabrice Sommier au service des vins © GP

Georges Blanc

place du Marché
01540 Vonnas
Tél. 04 74 50 90 90
Menus : 170, 210, 270 €
Carte : 200-300 €
Horaires : 12h15-14h, 19h15-21h30
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi, mercredi midi, jeudi midi
Site: www.georgesblanc.com

Georges Blanc” : 2 avis

  • balicki Christian

    bonjour monsieur BLANC j ai 55 ans et mon rêve c est de pouvoir venir déguster une fois dans ma vie la volaille de bresse, car je suis smicard et je n ai donc pas les moyens de gouter à votre cuisine. mais ceci n est qu un rêve……avec tout mon respect.

  • Georges Blanc a été le premier chef à me faire confiance en sortant de l ecole hôtelière de thonon.
    35 ans plus tard et après avoir séjourné et dîner de nombreuses fois à vonnas , je le remercie encore , et me souvien toujours des excellents moments passés en cuisine et présent à retourner dans cette maison.
    Merci mr blanc qui n a pas pris une ride.
    Je me souviens d une discutions au  » passe » juste avant un service ou Georges Blanc nous disait  » dans ma famille les hommes ne vivent pas vieux, il ne faut pas que je perde de temps ».
    C était il y a 35 ans, il ne devait pas en avoir plus, il a fait de vonnas une légende gourmande, et un exemple pour moi.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Georges Blanc