12

Fleur de Sel

« Sarralbe: un p’tit air d’Italie en Moselle… »

Article du 14 août 2012

Vincent et Herminia Letzter © GP

Un miracle ou une auberge ? Les deux, mon général ! Voilà dans la commune de Sarralbe, en Moselle, mais en lisière du Bas Rhin et de l’Alsace Bossue, dominée par l’usine Solvay, dont le charme de l’habitat n’est pas le fort, une halte qui vaut assurément le détour.

Panna cotta de petits pois © GP

Aux commandes : Vincent Letzter, natif de Strasbourg, dont le père Johnny, tenait jadis le Bœuf Mode, place St Thomas et dont l’oncle Wilfred tient toujours le Caveau de Bischtroff-sur-Sarre, a fait d’une maison de rien du tout (le Restaurant de l’Albe) sur le bord de route nationale un QG gourmand avec son cadre plaisamment rénové et coloré, plus quelques belles idées du Sud.

Carpaccio de poulpe © GP

On vient ici pour le plat du jour du midi, l’ardoise du moment et les idées de saison ou de raison. Herminia, son épouse, commente et explique les plats du moment avec verve et passion. La cuisine se révèle discrètement méditerranéenne, voire italienne, avec ferveur. Ancien du Buerehiesel à Strasbourg, de Jean  Schillinger à Colmar, chez Guy Savoy et chez Senderens, passé, durant dix ans durant, au National Lucerne, puis au Lausanne Palace, Vincent a appris les saveurs de l’Italie heureuse aux côtés d’un chef français, installé en Helvétie, mais passionné par toutes les saveurs de la Botte et notamment de la Sicile.

Pappa al pomodoro © GP

Installé en lisière d’Alsace, il nous ferait confondre les bords de Sarre avec un coin de l’Adriatique. L’amusante panacotta de petits pois en amuse-gueule, le fin carpaccio de poulpe au citron, avec sa roquette et sa tomate confite, la papa al pomodoro, comme en Toscane, avec sa fleur de courgette frite, la salade d’artichaut (légèrement frit et demeuré croquant) et de roquette avec jambon de Parme, la tomate et la mozzarella de bufflone mariées au basilic font des entrées pleines de fraîcheur et de vivacité, très italiennes d’esprit.

Tomate mozzarella © GP

On embraye encore sur tagliatelle faites maison à la machine à pâtes, accordées, aux girolles et aux légumes du moment, comme d’exquis petits pois, en taquinant le quasi de veau aux gnocchi de légumes, sans omettre le joli et insolite mariage rustico-raffiné du ragoût de homard et de la tête de veau, comme on le vit jadis à l’Auberge de l’Ill, qu’on relève ici de sauce curry et de noix de coco.

Tagliatelle aux légumes et girolles © GP

Les desserts emballent sans mal à coups de mille-feuille aux fraises, sacher torte au chocolat revu à l’abricot et encore moelleux aux amandes façon streusel, avec sorbet à l’abricot. Les vins jouent sur le même ton, avec le crozes-hermitage de Combier ou le saint joseph de Cuilleron, tous deux très syrah et pleins de fruit, sans omettre les beaux vins d’alsace de chez Dirler-Cadé (joli pinot gris Bux, muscat de Dopff au Moulin), entre autres. Et l’on sent bien que Patrick Schilling, ancien sommelier de l’Arnsbourg, devenu courtier en vins en Bourgogne, veille les choix maison d’assez près.

Homard et tête de veau © GP

Bref,  on peut se faire plaisir ici à tous les prix.  La petite formule du jour (à 13,50 €) qui proposait, l’autre jour, la soupe froide de tomate, le rumsteck à la sicilienne (tomate, poivrons, aubergine, céleri branche, raisins secs et pignons) et l’île flottante, représente un bel exemple de ce qui se propose ici.

Quasi de veau et gnocchis © GP

La Fleur de Sel ? « La » table du moment à découvrir côté Moselle en sa pointe Sud-Est.

Sacher et abricots © GP

Fleur de Sel

36, rue de Strasbourg
57430 Sarralbe
Tél. 03 87 97 88 34
Menus : 13,50, 24 (déj.), 32 €
Fermeture hebdo. : Lundi, samedi midi, dimanche soir
Site: www.fleursel.com

A propos de cet article

Publié le 14 août 2012 par

Fleur de Sel” : 12 avis

  • Je n’ai que faire des critiques négatives, j’y mange régulièrement avec mon épouse et nous n’avons jamais été déçus, la cuisine est raffinée, goûteuse et Herminia est une personne très avenante et très professionnelle qui sait toujours nous conseiller lorsqu’on hésite entre 2 plats. Pour ce qui est du tarif c’est sur que ce n’est pas le bistrot du coin, mais faut savoir ce que l’on veut, tout travail mérite salaire et là on peut dire que Vincent sait faire de la très bonne cuisine, quant aux avis négatifs, pour certains, apprenez d’abord à écrire correctement…

  • Line

    La Fleur de Sel est atypique, c’est le moins que l’on puisse dire !
    Ce qui manquait dans notre secteur en terme de restauration et qui me comble depuis quelques années.

    J’évoque ici mon point de vue d’épicurienne, ne cherchant pas à vous convaincre de quoi que ce soit, mais simplement à partager mon engouement inaltérable jusqu’à présent pour la maison de Vincent et Herminia Letzter !
    Afin d’anticiper à d’éventuels commentaires d’éternels insatisfaits, oui, je cuisine (et pas trop mal à vrai dire), oui, je connais d’autres tables, non, je n’ai pas le temps pour m’attarder devant les Master-Top-Culino-TV !

    La Fleur de Sel.. j’y vais régulièrement que ce soit à titre privé avec conjoint, amis et famille, ou à titre professionnel.
    Je n’ai jamais été déçue !
    C’est selon moi le meilleur compromis entre cuisine généreuse et délicate.
    Vous n’en ressortirez pas avec une sensation pesante désagréable, ni en restant sur votre faim !

    Vincent est très inspiré en terme de plats présentés sur son ardoise.. Je me laisse volontiers surprendre et je découvre de nouvelles saveurs très souvent.
    Les poissons sont délectables, les viandes savoureuses, les accompagnements travaillés (point de frites en dehors de la soirée US en été et là, elles sont faites-maison comme celles de ma grand-mère !)

    L’ardoise, parlons-en !
    J’ai pu constater à plusieurs reprises qu’elle était le reflet de la fraicheur des produits en cuisine.
    Nous avons déjà ré-orienté notre premier choix car les soles étaient déjà toutes vendues.
    Mais nous avons découvert le cochon laqué aux truffes ou la poitrine de poularde farcie.

    Un détail dans le menu vous chiffonne ?
    Herminia transmettra vos préférences au Chef qui vous trouvera une solution.
    Le temps de choisir, avec les judicieux conseils de la patronne, parmi les vins (parfois bio) sélectionnés avec soin, celui qui s’accommodera le mieux à votre menu, voilà que les premières saveurs sortes de cuisine !
    Amuse-bouche, olives de qualités, mini-velouté, jambon de parme fraichement coupé, …
    Les papilles s’éveillent, les plats équilibrés se suivent sans se bousculer, le temps est à la dégustation.

    L’intérieur est décoré avec goût et retrace harmonieusement les pérégrinations de ce couple hors norme !
    Ici un clin d’oeil Suisse, là du « US-mood », plus loin le rappel au Portugal, discrètement la Hongrie, etc …
    Vous y serez cocoonné en hiver, les pales au plafond apporteront une douceur d’air à mi-saison et la terrasse savamment agencée afin de vous isoler de la route vous offrira des instants estivaux appréciables !

    Gage de qualité, cet établissement mérite d’être connu et reconnu !

  • Jean-Marc LICHTLE

    Le cadre est douillet et convivial. L’accueil d’Herminia, la patronne est toujours souriant.
    Moment de surprise la première fois lorsque, l’apéritif se terminant, la patronne pousse une chaise supplémentaire vers notre table. Un convive additionnel ? Non, c’est la carte qui vient prendre place, sur une grande ardoise qui résume ce que le Chef a envie de nous faire partager.
    La cuisine est raffinée, on sent la recherche. Indiscutablement le Chef s’adresse à nous au travers des assiettes, et nous fait partager son amour du métier.
    Le Chef, justement, parlons en, discret dans sa cuisine, on peut éventuellement l’entre-apercevoir à l’ouverture de la porte, sans plus. Jusqu’à ce soir ou, occupant la dernière table avec une partie de ma famille, nous avons fait sa connaissance. Il avait envie d’une coupe, un nouveau fournisseur de champagne à évaluer, nous avons tous donné notre avis, excellent.
    Cet autre soir aussi, hier soir en fait, une soirée à thème, l’Italie était à l’honneur. Nous sous sommes simplement laissé dorloter, prenant le vin au verre conseillé par Herminia, dégustant les mets qui constituaient le menu de la soirée, de surprises douces en bonnes surprises.
    En résumé, un restaurant que nous apprécions tout particulièrement et dans lequel nous avons plaisir à recevoir nos amis et notre famille et ou la gentillesse d’Herminia se combine avec la maestria de Vincent aux fourneaux.

  • Caroline

    Ne devrait-on pas faire abstraction de certain propos mal venu???
    Certaines personnes se disent « fin gourmet » … fine fourchette de chez Mr Picard devant un épisode de « master chef » croyant que le métier de la cuisine est facile, voudront-ils nous admettre en aparté….une autre discussion, veuillez m’excuser !!!
    Bref, je suis là pour émettre une critique élogieuse sur ce restaurant fort surprenant, car nous sommes réceptifs au charme Lorrain, « brut à l’extérieur mais si doux à l’intérieur » et celui de cette table, un cadre fort chaleureux comme sa cuisine, un foie gras mi-cuit extra et froid, oui froid parce que sinon c’est poêlé surtout pendant un agréable mois de septembre dans la continuité d’un été indien, un plat du jour copieusement servi et une hôtesse à notre écoute, le dessert simple et efficace ce qu’on attend d’un restaurant de campagne pour autant le chef n’a rien à envier au pâtisserie du coin… les vins bon et méconnu pour nous petit connaisseur découvrant les spécialités viticoles de cette région.
    Pour défendre la patronne, j’ajouterai que sa discrétion est maitresse des lieux, ce qui la rend attachante et que quelquefois certains confrères clients devraient recevoir une leçon de « savoir être »…
    Enfin, oui je recommanderai ce restaurant très surprenant où règne une maitrise du professionnalisme.
    Merci chers hôtes.

  • olivier

    L’avis très élogieux sans nuances d’un critique gastronomique sur ce restaurant nous a donné envie de l’essayer. Le cadre est agréable et sympa. L’accueil de la patronne plutôt froid, voire revêche le jour de notre passage. La serveuse se disait affaiblie et malade.
    Les plats bien présentés étaient savoureux bien que le foie gras aurait mérité d’être servi plus chaud. Rapport qualité/prix bien.
    Regrets : Vins beaucoup trop chers, ceux à prix plus accessibles servis au verre ou en pichet sont omis sur la carte des vins.
    Le prix des menus proposés sont affichés sur une ardoise (pas de carte) et varient de 2€ à 4€ en plus en fonction de certains plats, ce qui change la donne.
    Enfin, le pain décongelé servi très chaud a beaucoup dénoté.
    Du coup, n’avons pas prix de desserts
    Notre avis mitigé nous laisse penser que nous ne renouvellerons plus l’expérience.

  • Bordachar

    En passant par la Lorraine… Un petit restaurant, au cadre et au personnel agréables, avec une cuisine des plus plaisantes et une carte des vins de qualités, le tout pour un prix raisonnable.
    Que demander de plus ?

  • LALO

    Mouai,
    14.50 euro pour un bol de salade au amande avec une dizaine de perche genre panée,qq patates et deux boules de glace comme dessert,sa fait cher
    D autant que ça les vaut pas.
    Après pour ceux qui on les moyens peut être

  • Danny

    Bonjour !
    Un peu d’humour Madeleine !!! Je suis de Sarralbe moi aussi et dire que le paysage local est peu engageant est ironique …. On a quand même vite fait le tour de cette petite ville, soyons honnête.
    Quant au resto cité, je n’y suis pas encore allé mais au vu des photos (Sacher Torte -abricots entiers et glace à l’abricot- = miam miam), je ne vais pas tarder à réserver !

  • Madeleine Calcaterra

    Bonjour,
    Suite à votre article du Républicain Lorrain…je vous écris au nom d’une population outrée par vos propos.
    Pourquoi dire, que notre petite ville, où je suis née, ne paye pas de mine, ou dont le charme n’est pas le fort ou, comme dit madame Boulanger le paysage local est peu engageant? Avez-vous déjà visité notre ville: « cathédrale » de la Sarre,musée des têtes,moulin,etc…Pourquoi M. Letzter est-il alors venu s’ installer dans notre ville?
    Son prédécesseur,restaurant de rien du tout( Restaurant de l’Albe),comme vous dites,avait une Marmite d’Or et une cuisine raffinée!! Il y a des façons de dire les choses…
    Toujours d’après votre article, la SACHER torte se fait à base d’abricot et n’est donc pas revisitée!
    A chacun son avis sur ce restaurant, moi j’en ai un autre mais je m’abstiendrai par respect pour la clientèle.
    J’ai également envoyé un mail au magazine du Républicain Lorrain en souhaitant des excuses par voie de presse de votre part.

  • Nathalie Boulanger

    Cher Maxime, vous avez mal interprété mon propos ; au travers de ma remarque je voulais simplement signifier ma satisfaction de voir ce restaurant cité dans le blog de M. Pudlowski, dont l’avis, et vous en conviendrez j’en suis sûre, permet à bon nombre d’établissements souvent méconnus du public, d’apparaître à leur juste valeur dans les médias. Je ne connais pas personnellement M. Pudlowski et ne lui voue aucun culte particulier, rassurez-vous.

  • Maxime

    @Nathalie Boulanger- Lol, Mr Pudlowski est le Saint Père par chez vous, ou quoi? On l’aime bien le Pudlow mais de là à attendre avec impatience son avis, il ne faut pas virer fou! Il y’a une vie en dehors du Pudlow. Bref, le plus important c’est que c’est une table qui délivre (y suis allé à 2 reprises). Pas besoin du Pudlow pour s’en faire une idée: munissez vous dun bon palais et ca devrait aller!

  • Nathalie Boulanger

    Bonjour,

    C’est avec impatience que nous attendions l’avis de M. Pudlowski sur le restaurant Fleur de Sel à Sarralbe, qui mérite vraiment une mise en lumière. Nous sommes ravis de constater que votre avis rejoint le nôtre. Cela fait deux ans que ce restaurant est devenu une adresse habituelle pour nous. Nous y trouvons une cuisine authentique, sans chichis où les produits de saisons sont à l’honneur. Bravo à ce couple dynamique, qui réussit à imprimer au quotidien un coin de ciel bleu dans un paysage local peu engageant.

    Cordialement,

    Nathalie Boulanger

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Fleur de Sel