6 restaurants italiens dans le 4ème arrondissement de Paris

Filtres sélectionnés : France Paris Paris 4ème Restaurants Restaurants italiens

37 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie - 75004 Paris
Carte : 45-65 €.
Fermetures : Ouvert tous les jours.
Horaires : 9h30-23h30.
2
25, rue Charles V - 75004 Paris
Menu : 16 (formule, déj.), 21 (formule, déj.) €. Carte : 45-55 €.
Fermetures : Ouvert tous les jours.
1
5, rue Rambuteau - 75004 Paris
Carte : 25-35 €.
Fermetures : Ouvert tous les jours.
Horaires : 12h-14h30, 19h-23h.
1
12, rue Pecquay - 75004 Paris
Carte : 45-65 €.
Fermetures : Lundi, dimanche.
Horaires : 12h-15h, 19h-23h.
6, rue Castex - 75004 Paris
Carte : 35-60 €.
Fermetures : Lundi midi, samedi midi, dimanche.
Horaires : Jusqu'à 22h30.
105, rue Saint-Antoine - 75004 Paris
Carte : 22 €.
Fermetures : Ouvert tous les jours.
4

Autres Restaurants italiens à proximité

11 rue du Pas de la Mule - 75003 Paris
Menu : 20 (déj., sem. formule), 25 (déj., sem.) €. Carte : 45 €.
Fermetures : Dimanche soir.
Horaires : 12h-14h30, 17h30-2h.
1
33 boulevard Beaumarchais - 75003 Paris
Carte : 15-45 €.
Fermetures : Ouvert tous les jours.
Horaires : 8h-minuit.
11
27 rue de Bretagne - 75003 Paris
Carte : 35 €.
Fermetures : Ouvert tous les jours.
Horaires : 12h-15h, 19h30-23h30.
1
13, rue de Commines - 75003 Paris
Carte : 40-60 €.
Fermetures : Ouvert tous les jours.
5/7 rue Saint-Sabin - 75011 Paris
Carte : 25-35 €.
Fermetures : Ouvert tous les jours (mars à octobre). Lundi, dimanche (hors saison).
Horaires : 12h-14h30, 19h-23h .

Autres recherches

Trouver un restaurant italien dans le 4ème arrondissement de Paris. Nos restos à découvrir mais aussi les restaurants dans le 4ème arrondissement de Paris qui comptent. Découvrez où manger les meilleurs pâtes, les bonnes pizzas et toute la cuisine italienne de qualité. Trouver une pizzeria dans le 4ème arrondissement de Paris et tous les restaurants italiens à tester. Découvrez nos critiques de la cuisine des bons chefs italiens dans le 4ème arrondissement de Paris mais aussi nos expériences moins réussites.
Le 4e mord sur le Marais, englobe la rue des Rosiers, se donne des airs de bastide gay rue Vieille-du-Temple, cligne de l'oeil vers la Seine, s'interroge sur la Cité avant de se réfugier en l'île Saint-Louis. On aime le 4e pour son côé insulaire, ses rues imprévues, ses ponts qui enjambent "la Seine, ni bleue, ni grise, cuisante", que chantait Yves Martin, ses cafés à moulures, ses zincs amicaux, ses bistrots comme dans le temps. Il donne le sentiment de voyager d'île en île. Quai de Bourbon, pont Louis-Philippe, c'est bien la même chanson...