12 restaurants français à Montpellier

Filtres sélectionnés : France Languedoc-Roussillon Montpellier Restaurants Restaurants français

105 Place Georges Freche - 34000 Montpellier
Menu : 16 (formule), 19 (déj.) €. Carte : 30-55 €.
8, bis, rue du Petit Saint Jean - 34000 Montpellier
Menu : 48 €. Carte : 60 €.
Fermetures : Tous les midis. Dimanche.
3, rue Terral - 34000 Montpellier
Menu : 25 (formule, déj.), 36,50, 48 €.
Fermetures : Lundi, dimanche.
2
820 Avenue de Saint-Maur - 34000 Montpellier
Menu : 35 (déj., sem.), 65, 90 €.
148, rue de Galata - 34000 Montpellier
Carte : 30 €.
Fermetures : Dimanche.
Horaires : 10h-minuit.
3
17, boulevard Sarrail - 34000 Montpellier
Carte : 35-55 €.
Fermetures : Ouvert tous les jours.
2
2bis, rue d’Obilion - 34000 Montpellier
Menu : 15,90 (formule, sem., déj.) €. Carte : 45-60 €.
2
27, rue de l’Aiguillerie - 34000 Montpellier
Carte : 70-120 €.
Chambres : 30 (déj.), 49, 54, 75 €.
190, rue d’Argencourt - 34000 Montpellier
Carte : 60 €.
Fermetures : Samedi, dimanche.
2, place du Marché aux Fleurs - 34000 Montpellier
Menu : 14 (déj.), 38, 70, 90 €. Carte : 60-80 €.
1
728, avenue de la Pompignane - 34000 Montpellier
Menu : 18 (déj.), 26, 28, 31 €.
1
4, place des Beaux Arts - 34000 Montpellier
Carte : 23-26 €.
1

Autres recherches

Trouver un restaurant de cuisine française à Montpellier. Tous les commentaires sur les grandes tables à Montpellier. Nos critiques bonnes et mauvaises des nouveaux bistrots à Montpellier. Nos découvertes mais aussi les restaurants à Montpellier où il faut être vu, les grandes tables et les brasseries. Découvrez nos critiques de la cuisine des bons chefs français à Montpellier mais aussi nos expériences moins réussites. Choisissez le meilleur restaurant français à Montpellier pour vous : ceux qui défendent les produits de qualité, la cuisine française de tradition ou la création tendance, réalisant des plats de plaisirs, des plats d'exception, des nouveautés culinaires remarquables pour le plaisir de tous.
Il y a, certes, la ville moderne qui se rapproche de la mer, les quartier néo-romains, qui incitent au loisir (Odysseum) ou plaident pour les institutions locales et les affaires (Antigone). Mais Montpellier est, avant tout, une cité du Midi qui se visite le nez en l'air. Les enseignes d'autrefois donnent un tour poétique à la balade en ville...