2 restaurants à Pfulgriesheim

Filtres sélectionnés :France Alsace Pfulgriesheim Restaurants

Restaurants français Brasseries
8, rue de Lampertheim - 67370 Pfulgriesheim
Menu : 19, 23, 35 €. Carte : 25-35 €.
Bürestuebel

Si vous avez des amis désireux de découvrir l’Alsace en une seule soirée, en une seule auberge, avec une seule carte, dans un seul cadre, j’ai votre adresse. Unique en son genre. Cela s’appelle le Bürestuebel. Nous sommes à Pfulgriesheim, au coeur du Kochersberg, qui est la Beauce de l’Alsace, avec ses riches fermes, ses champs de maïs, de tabac, de légumes, de houblon. Le nom de l’enseigne explique bien des choses (“ la table du paysan ”). Comme le lieu  (une ancienne ferme fort joliment retapée), le style culinaire de la demeure, qui mélange tartes flambées en rafales, mets de...

Lire l'article en entier : Bürestubel: le bonheur de Pfulgriesheim
Article publié il y a 2 ans

Restaurants français
22, rue Principale - 67370 Pfulgriesheim
Carte : 25-30 €.
Fermetures : Tous les midis. Lundi, dimanche.
L'Aigle

C’était un café de village millésimé 1880. En 1963, Marthe et André Roth s’y installent, transforment la demeure en auberge, qui garde son cadre simple, s’additionne d’un premier étage plus chic, d’une terrasse, reprennent les recettes de la grand mère Anne, dont la fameuse tarte flambée paysanne avec sa pâte extra-fine et son mélange crème fromage/fromage blanc au dosage secret.

Lydia a repris la demeure il y a plus de dix ans, lui donnant son tonus, modernisant la cuisine. Elle sert, avec une équipe nombreuse, quelques deux cents couverts le soir. Et les glaces comme les pâtisseries sont fabriquées à...

Lire l'article en entier : Pfulgriesheim: un soir à l’Aigle
Article publié il y a 3 ans

Autres Restaurants à proximité

Bistrots Restaurants français
127, route de Mittelhausbergen - 67200 Strasbourg
Menu : 14 (formule, déj.), 18,50 (déj.), 25 (dîn.) €. Carte : 35-45 €.
Colbert

C’est « the » rapport qualité-prix à Strasbourg en ce moment: une table avec terrasse, cadre contemporain, menus alertes, formule bienvenue, au coeur du quartier de Cronenbourg. Celle de Romain et Stéphanie Creutzmeyer qui ont tenu le restaurant du golf d’Illkirch avant se mettre ici à leur compte. Romain, auparavant, a été chef garde-manger au Buerehiesel, aux côtés d’Eric Westermann qui confie volontiers l’adresse aux gourmets malins.

Ceux-ci viennent ici se faire fête à coup de légumes de Marthe à l’ancienne, de tomates et burrata, de frais vitello tonnato avec sa gremolata à l’orange, de merlu avec son jus de viande en...

Lire l'article en entier : Strasbourg: connaissez-vous le Colbert?
Article publié il y a 1 mois

Restaurants français
31, rue de la Libération - 67200 Strasbourg
Menu : 15,95 (déj) €. Carte : 35-50 €.
Le Kunsthafe

Il avait succédé à Alain Reix, à la Table Gourmande, jadis à Fegersheim. Il y est resté près de deux décennies. Voilà Philippe Grasser,  en compagnie de sa femme en salle et de l’une de ses deux jumelles en cuisine, redémarrant dans la modestie au coeur du quartier résidentiel de Cronenbourg, non loin de l’église moderne St Florent, tenant auberge sage à l’enseigne de la « marmite de l’art ».

Sous ce label, Auguste Michel rassemblait – mais c’était à Schiltigheim – les artistes alsaciens du temps de l’annexion, faisait goûter son foie gras qu’il proposait en traiteur, jouait les gourmets rassembleurs....

Lire l'article en entier : Strasbourg-Cronenbourg: la marmite de Philippe
Article publié il y a 3 ans

Restaurants français Bistrots
16, place de l'Abattoir - 67200 Strasbourg
Carte : 35-45 €.
A l'Abattoir

C’est un restaurant improbable, une sorte d’OVNI dans un paysage sinon dévasté, du moins reconstruit, un témoignage du temps jadis. Le marché de Cronenbourg, « le Rungis alsacien » est à deux pas. Les anciens abattoirs ont remplacé par le magasin IKEA. Il y a jadis le restaurant de papa Vix, dédié aux abats, à la boucheries, aux bas morceaux, comme aux pièces nobles. C’était dans les années 1960/1970. La maison a été non pas reconstruite, mais déplacée dans ce qui fut le siège des abattoirs, une sorte de résurgence néo-Art déco millésimée 1969, avec sa forme rectangulaire. L’autoroute est juste...

Lire l'article en entier : Strasbourg: connaissez vous l’Abattoir?
Article publié il y a 3 ans

Brasseries Restaurants français
21, rue Jacobi Netter - 67200 Strasbourg
Menu : 12,90 € (formule, déj.), 15,90 (déj.), 38 €.
Fermetures : Lundi soir, mardi soir, mercredi soir, jeudi soir, samedi midi, dimanche.
Le Bestial

Christophe Weber, qui a travaillé chez Robuchon à Paris, Hiertz à Diekirch, au Hilton à Lyon et à Strasbourg, puis ouvert une table et un bar à tapas à Barcelone, est revenu dans sa ville natale sans choisir la voie la plus facile. Dans une zone d’activités de Koenigshoffen, sa neuve brasserie carnassière, au rez-de-chaussée d’un immeuble contemporain, fait figure d’OVNI gourmand.

On joue là la viande sous toutes ses formes (filet de bœuf, paleron de veau, tartare de charolais, tournedos d’agneau), les entrées malicieuses (foie gras de canard en cuisson douce avec son strudel aux cèpes et aux noisettes...

Lire l'article en entier : Strasbourg: l’OVNI Weber
Article publié il y a 1 an

Restaurants français Restaurants gastronomiques
14, avenue Pierre Mendès France - 67312 Schiltigheim
Menu : 25,50 (formule déj.), 30,50 (déj.), 71 €. Carte : 70 €.
Fermetures : Samedi, dimanche.
La Carambole

Vous connaissiez la Carambole? Du moins, le pensiez-vous. Au début de l’an 2014, elle a déménagé au 3e étage d’un neuf immeuble dans le goût Bauhaus, en gagnant deux numéros seulement, sur la moderne avenue Mendès France de Schiltigheim. Y officie toujours le fringant, beau garçon et malicieux Frédéric Lefèvre. Ce natif d’Eschau, demeuré quatre ans au Cerf à Marlenheim, formé au Vieux Couvent à Rhinau, chez les Abrecht, passé chez Gérard Goetz, à l’enseigne de Julien à Fouday, sans omettre le Buerehiesel du temps d’Antoine Westermann, joue résolument une partition légère, méditerranéenne, non alsacienne dans un cadre moderne...

Lire l'article en entier : Schiltigheim: la nouvelle Carambole est (presque) arrivée
Article publié il y a 2 mois

Restaurants français
12, rue de la Hey - 67170 Mittelhausen
Menu : 9,40 (déj., sem.), 19, 21, 26,50, 36 €.
Chambres : 55-80 €.
À l’Étoile

S’il ne fallait qu’une seule maison pour résumer l’Alsace, je crois bien que je prendrais celle-ci , perdue ou presque dans son village du Kochersberg. Il y a l’ambiance « heimlich » (comme à la maison), les mets estampillés terroir, le sourire, le service prompt, la gentillesse, les menus malicieux et peu chers, les vins jolis et frais, tarifés sans outrance. Les Bruckmann sont d’ailleurs les sages de leur région.

On ajoute les chambres sobres, dans une demeure annexe, couverte de pierres rouges façon brique, avec espace bien être, piscine sauna, look contemporain très épuré, qui contraste avec la salle boisée et chaleureuse, la belle...

Lire l'article en entier : Bruckmann: l’Alsace modèle
Article publié il y a 4 ans

Bistrots Restaurants français
5 rue Principale - 67117 Handschuheim
Carte : 25 €.
Fermetures : Tous les midi. Lundi, mardi.
L'Espérance

Tout ce qu’on aime: des tartes « flammées » craquantes, un accueil souriant, un service efficace, un cadre d’ancienne ferme de l’Ackerland au coeur du Kochersberg qui fait honneur à l’Alsace. Les Schott, avec Michel et Christiane en tête, se relayent ici avec ardeur, le gendre Philippe, à la cuisson des tartes, le fiston Mathieu au service des vins en salle.

On hésite entre les tartes flambées nature, avec lardons et oignons, munster et champignons toutes fines,crémeuses, craquantes, mais on goûte un peu de tout en faisant moitié-moitié, en gardant un peu de place pour le presskopf avec ses crudités, dont un exquis...

Lire l'article en entier : Handschuheim: la taverne star de la tarte flambée
Article publié il y a 2 mois

Restaurants français
1, place Hans-Jean Arp - 67000 Strasbourg
Menu : 11, 50 (plat du jour), 11,50 (pause club après 15h), 20,50 (déj., sem.), 23 (brunch dim. et jrs fériés) €. Heure du thé: 7 €.
Fermetures : Lundi.
Art Café au Musée d'Art Moderne et Contemporain

Le MAMCS : c’est le navire de verre et de béton signé Adrien Fainsilber, avec sa nef face aux Ponts Couverts, ses Monet, Sisley, Pissaro, Degas, Renoir, Picasso, Kupka, Arp, Ernst, Lam, sans omettre les Seebach, Luc Hueber, Kamm, Hubrecht, qu’on n’expose pas toujours, mais qui font les richesses de la réserve locale. Bref, s’il y a de quoi voir au musée, il y a aussi à boire et à manger à l’Art Café.

Ce café design vaut l’étape pour ses salades baptisées en l’honneur de Gustave Doré, Pierre Signac, Herbin, Gauguin ou Magritte (saumon, harengs et truites fumés pour...

Lire l'article en entier : Strasbourg: la pause au Art Café
Article publié il y a 2 ans

Bistrots Restaurants français
5, rue Gustave Doré - 67000 Strasbourg
Menu : 24 (sam. déj.) €. Carte : 30-55 €.
Fermetures : Lundi, dimanche. Horaires : 12h-14h, 19h-22h30.
Bistrot l'Hacienda

C’est un bistrot à la parisienne au coeur de Strasbourg. La rue du 22 novembre est à deux pas, donc les boutiques en vogue. Pierre Breyer, qui tient avec Cathy Neubauer, la Hacienda au coeur du quartier de Koenigshoffen, a créé une toute neuve annexe en ville. C’est un lieu vif, drôle, coloré, à la parisienne. Il y a les suggestions de l’ardoise, les jolis produits du marché et des saisons, le public gourmand, le plat du jour à 8,60 €, le menu uniquement le samedi midi (on se demande pourquoi?).

Aux commandes des fourneaux, Mickaël Wolff, bon pro, formé...

Lire l'article en entier : Strasbourg: un bistrot à la parisienne
Article publié il y a 1 an

Restaurants français
4, place Saint-Pierre le Jeune - 67000 Strasbourg
Menu : 34, 44 €. Carte : 55-75 €.
Chambres : 320-520 €.
Horaires : 12h-14h, 19h-22h.
Goh Restaurant et Sofitel Strasbourg Grande île

C’est une rénovation qui n’en finit pas et se prolonge.  Le Sofitel Strasbourg est  – le sait on? – le premier maillon d’une chaîne de luxe à la française qui allait faire florès dans le monde entier. Créé en 1964, face à l’église St Pierre le Jeune, une des plus belles églises gothiques de la ville, et quasiment en face du siège des DNA, ce bâtiment cubique s’est peu à peu intégré à la ville. Il a subi des rénovations multiples, comme des renaissances.

La dernière en date est toute récente, avec la création d’un beau jardin au patio, une...

Lire l'article en entier : Strasbourg: le Sofitel rajeunit
Article publié il y a 1 an

Autres recherches

Trouver un restaurant à Pfulgriesheim. Tous les recommandations sur les meilleurs restaurants à Pfulgriesheim : les meilleurs restaurants à Pfulgriesheim, les moins bons également. Nos critiques bonnes et mauvaises des nouveaux bistrots à Pfulgriesheim. Nos découvertes mais aussi les restaurants à Pfulgriesheim où il faut être vu, les grands chefs et les brasseries. Réservez le restaurant à Pfulgriesheim qui vous convient : le moins cher, le meilleur rapport qualité prix, ceux ou on se fait plaisir, les restaurant pour faire la fête ou encore ceux ou l'addition s'envole. Choisissez le meilleur restaurant à Pfulgriesheim pour vous : ceux qui privilégient la cuisine de qualité, les restaurants de tradition, les restaurants modes, les cadres romantiques, les restaurants tendances, les restaurants historiques ou ceux dont la situation est exceptionnelle sans oublier les restaurants de passionnés, d'amoureux de la cuisine et bien entendu de chefs de talent qui font partager leur art et leurs plats pour le plaisir de tous.

Légende

Établissement
Coup de cœur
Plusieurs établissements