Suivez moi

En ce moment sur le blog

Lyon: la petite maison de Josiane

Dans sa rue gourmande, à deux du glorieux Café des Fédérations, le lieu est anodin. On entre. C’est sympa, bonhomme, villageois. Comme avant. La cuisine, comme le décor. Pieds-de-veau avec cocos et museau, cervelas et mâche, betteraves, harengs et lentilles défilent en entrée. Après cela ? Tablier de sapeur, belle tête de veau ravigote, superbe saucisson chaud, […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Lyon
Chez Paul - Lyon

Jean-Paul et sa brasserie, c’est tout Lyon

Un (long)  coup de chapeau, en passant, à Jean-Paul Lacombe qui a transformé en brasserie à la mode ce qui fut le deux étoiles le plus lyonnais de la ville. Cela s’appelle toujours Léon de Lyon. Même si on rajoute, pour être exact, le mot brasserie devant. La demeure a été créée par le père […]...

Article publié il y a 7 ans Brasseries Lyon
Brasserie Léon de Lyon - Lyon 2

Lyon: l’anti-décor du Petit Flore

Du décorateur de ce bouchon kitsch en diable, on dirait qu’il a le mauvais goût très sûr. Il n’y a, en tout cas, aucune faute de mauvais goût au Petit Flore. Abondance de vieilles plaques, seaux à glace et casseroles en cuivre accrochés aux murs, carafons en abondance, le tout sur une petite surface avec […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Lyon
Le Petit Flore - Lyon 2

Lyon: le petit bouchon de Marc

Le Georges de l’enseigne n’est plus là depuis 1960. On a connu là aussi Michel et France Deschamps qui donnèrent un brin de gloire au lieu.  Marc Gorgette, qui a repris ce tout petit bouchon qui n’accueille que 22 couverts avec chaleur il y a trois ans, lui a gardé son bel esprit cosy et gourmand. […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Lyon
Au Petit Bouchon « chez Georges » - Lyon

Lyon: le café d’Yves

Si vous voulez comprendre que le bouchon est un théâtre, allez donc chez Rivoiron. Le grand Yves joue son rôle à la perfection. Il ne se contente pas d’être la grande gueule du bouchon de Lyon. Il harponne le client dès l’entrée de sa maison, donne des ordres en indiquant une table, en imposant ses […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Lyon
Le Café des Fédérations - Lyon 6

Lyon: le bouchon-musée de Luc

Un café, un musée? Les deux, mon général! Ce vrai bouchon comme avant, avec  ses banquettes de moleskine, son bar en cuivre et bois, ses murs de crépi, sa fresque « monastique » de 1935, joue les monuments bonhomme. Il plait aisément à tous avec sa jolie mine de rade populaire, propret, soigné à l’envi. Luc Minaire, […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Lyon
Le Musée - Lyon 4

Lyon: chez Hugon, tout est bon

Dame Arlette est la reine du bouchon depuis un quart de siècle. Nous sommes rue Pizay, au coeur de la presqu’île. Le lieu est minuscule, mais d’un pittoresque sans chichi. Chez les Hugon, où  tout se fait en famille. Dame Arlette est en cuisine, relayée par son fils Eric aux fourneaux (apparents), tandis que son […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Lyon
Chez Hugon - Lyon

Lyon: une histoire de bouchons

Lyon bouge, mais Lyon demeure. Les tables tendance, les nouveaux cafés en vogue, les tables des jeunes loups qui ont fait leurs classes chez Bocuse, Lacombe, Blanc et consorts, les Japonais de service ou les Italiens de hasard n’ont pas éclipsé les bouchons de service. Lyon demeure et son bel esprit, veux-je dire, à travers […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots
Lyon: une histoire de bouchons

Lyon: Abel, un morceau d’histoire

Le plus historique, le plus chargé d’histoire des bouchons ? Abel, bien sûr, à la belle façade comme autrefois, tout à fait inchangée. Hugo pourrait y tourner les Misérables, Marcel Carné un remake des « Enfants du Paradis », Claude Autant-Lara une version lyonnaise de « la Traversée de Paris ». Le décor millésimé 1922, à deux pas de l’ancienne […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Lyon
Chez Abel - Lyon

Lyon: Pascal, roi de la quenelle

Il est l’artiste de la quenelle, l’amoureux du genre, le dernier faiseur en beauté, qui ravitaille volontiers ses confrères défaillants, est intarissable sur le sujet. Bref, il est l’un des rares à ne pas acheter  sa « qu’nelle » chez un fabriquant, mais à la mitonner lui même, avec de la graisse de veau, de la farine, […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Lyon
Café-Restaurant du Soleil - Lyon 5

Entre Saône et Rhône

Me voilà sur la presqu’île entre  Saône et Rhône. Bienvenue à Myrelingue la brumeuse, à Lyon la cendrée, à la cité des traboules, aux pentes de la Croix Rousse, comme au Vieux Saint-Jean et aux Remparts d’Ainay. Devant moi: le spectacle du trafic automobile qui illumine la nuit.  Au loin: la pointe effilée de l’immeuble […]...

Article publié il y a 7 ans Hôtels Lyon
Sofitel Lyon Bellecour - Lyon 5

La Biche au Bois (Paris 12e): comme en province

Vous me retrouvez là intact. Je suis en lisière de la gare de Lyon, où je m’apprête à partir à l’assaut de la capitale des Gones. Le temps est doux pour la saison, le ciel gris. Le soleil ? Je pense que je le retrouverai là pas, dans peu de temps, le temps d’un petit coup […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Paris
A La Biche au Bois - Paris 6

Un petit retour en arrière signé Maurice Rougemont

Un petit retour sur la soirée d’hier avec des photos prises à la volée par Maurice Rougemont. No comment ou presque. De stars en starlettes, de flacons à bulles en assiettes…...

Article publié il y a 7 ans Restaurants
Un petit retour en arrière signé Maurice Rougemont 1

Un pain corse pour faire « youp la boum, la vie »!

Même les bonnes choses ont une fin. Pour se remettre des folles festivités du Pudlo Paris du Sangri-La, rien ne vaut une petite halte consistante chez Ghisoni. Ce boulanger bastiais a ouvert discrètement son ambassade boulangère et corse à Paris avec son mini-coin dégustation et ses divers pains de tradition, aux figues et noix, à […]...

Article publié il y a 7 ans Boulangers Paris
Ghisoni - Paris 4

Un joyeux b… pour le Pudlo Paris 2011

« C’était bordélique, donc sympa« , m’a dit Frédéric Lefèbvre, le secrétaire d’Etat au commerce, à l’artisanat et au tourisme, dans le creux de l’oreille, épaté par les quelques 620 personnes- ça fait un gros village!- qui avaient envahi la belle salle d’accueil du Shangri -La pour subir les discours enflammés de votre serviteur, récompensant les lauréats […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants
5

Pudlo Paris: quoi de neuf en 2011?

Voilà, comme promis, le palmarès des montées et des descentes du Pudlo Paris 2011, en exclusivité pour les lecteurs de ce blog Promus à 3 assiettes Taillevent 8e L’Astrance 16e Promus à 2 assiettes Passage 53 2e Jean-François Piège 7e Les Ambassadeurs 8e Frédéric Simonin 17e Promus à 1 assiette Chez la Vieille «Adrienne» 1er […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants
Pudlo Paris: quoi de neuf en 2011? 15

Les lauréats du Pudlo Paris 2011

Voici, comme promis, la liste des lauréats de l’année du « Pudlo Paris 2011 » (éd. Michel Lafon, 18,50 €). Ce sont nos coups de coeur. Ils sont jeunes, beaux, dynamiques, gourmands, enthousiastes, professionnels et ludiques à la fois, rigoureux et réguliers, tous aptes à vous convaincre que Paris reste la capitale gourmande que le monde entier […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants
Les lauréats du Pudlo Paris 2011 8

Le Pudlo Paris 2011 est arrivé!

Il a fini par arriver. Plutôt qu’être le dernier de l’an passé, c’est à dire de 2010 – et qui vient de s’achever – il est le premier de l’année qui s’annonce. Tout beau, tout neuf, pratique, juste pour vous. Et enthousiaste pour dix! Il devrait être demain en librairie si les représentants de Michel […]...

Article publié il y a 7 ans Livres
Le Pudlo Paris 2011 est arrivé! 4

Denis et ses monstres

J’ai bien connu Denis Jeambar, qui fut mon rédac chef au Point et se rêvait en Fitzgerald à la française, avant de filer à Europe 1, puis à l’Express, puis au Seuil en grand patron fugueur. Instable, amoureux de la prise de risque, réfléchi et vif à la fois, fils spirituel de Claude Imbert qui […]...

Article publié il y a 7 ans Livres
Denis et ses monstres

Garnier: mon poisson de St Lazare (8e)

« Le coeur d’une ville change plus vite, hélas, que le coeur d’un mortel« , chantait Baudelaire. Voici le coeur de St Lazare qui change, même si quelques unes de ses institutions gourmandes demeurent. Jacqueminot-Graff, ce bon vieux Graff que fréquentait le prince Cur venu en voisin écluser une chope de bière est devenu un Mac Do’. […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants gastronomiques Paris
Garnier - Paris 3