Suivez moi

En ce moment sur le blog

Elies: faux, mais vrai

Oui, je sais, ce n’est pas la vraie Crète, celle des tavernes simplettes dans des villages reculés ou dans les ruelles détournées de cités pittoresques. Pourtant, voilà une reconstitution amusante et même bien vue. Il y a le nom du lieu (« Eliès », c’est à dire olive en grec), le décor assez féérique avec ses tables […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants grecs Elounda
Elies, au Porto Elounda - Elounda 1

Héraklion l’indépendante

Et si la capitale de la Crète était la ville la plus authentique de son île ? Elle n’est la capitale de son île que depuis 1971. Elle fut convoitée par tant d’envahisseurs qu’elle se méfie des gens d’ailleurs. Conquise par les Arabes en 824, les Byzantins en 961, les Vénitiens dès 1204, qui construisirent les […]...

Article publié il y a 7 ans Hôtels
Héraklion l’indépendante

Hommage à Lacarrière: relire l’Eté Grec

Ce n’est pas tout à fait la fin de l’été. Mais bien le moment de relire ou de lire simplement ce classique du livre de voyage qu’est « L’été grec ». Nous sommes en 1975. Jacques Lacarrière, qui a publié l’an passé « Chemin faisant » (Fayard), le récit de sa marche à pied à travers la France, 1000 […]...

Article publié il y a 7 ans Livres
Hommage à Lacarrière: relire l’Eté Grec

Dîner grec, magique et romantique à l’Old Mill

Ce soir, le meltème, ce vent qui rend fou, a cessé de battre, on pourra dîner dans la quiétude à la table de plein air de l’Elounda Mare. Le bonheur gourmand ici même? Un dîner à l’Old Mill, qui, comme son nom l’indique, a repris la situation et les éléments de pierre d’un ancien moulin […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants grecs Elounda
Old Mill, à l'Elounda Mare - Elounda

Lato, Kritsa, la Crète éternelle

« C’est là, dans la Crète orientale, au-dessus d’Aghios Nikolaos, à une heure de montée du village de Kritsa, que je découvris un de ces sites comme seule la Grèce et la Turquie du sud vous en proposent encore« . C’est après avoir relu l’Eté Grec (Plon « Terre Humaine », 1975) pour la énième fois que je remontais […]...

Article publié il y a 7 ans Boutiques
Lato, Kritsa, la Crète éternelle 1

Le bonheur du Yacht-Club

Un simple ponton au dessus de la mer, qui mais surplombe la plage et la mer, avec ses deux étages, ses tables en teck, sa cuisine ouverte, son service qui virevolte: c’est le Yacht Club, qui n’a rien d’autre à offrir qu’une cuisine juste de ton et d’esprit, aux saveurs d’ici et sa vue de […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants grecs Elounda
Le Yacht Club, à l'Elounda Mare - Elounda

Un paradis nommé Elounda

Bien sûr, j’aurai pu prendre le Casa/Heraklion, voguer en mer, traverser toute la « Mère Méditerranée », butiner, ça et là, entre la Sicile, Malte ou la Sardaigne, lorgner Corfou, hésiter entre Cyclades et Sporades. J’ai préféré le plus simple et le plus efficace, sinon le plus charmeur: l’omnibus aérien de Transavia (www.transavia.com), le « low cost » d’Air […]...

Article publié il y a 7 ans Hôtels Elounda
Elounda Mare - Elounda

Un adieu alsacien à Casa

Vue du Marché central, avec ses étals de primeurs, d’huile d’olive ou d’argan, ses poissonniers regorgeant de belles prises, Casa la blanche ressemble à Nice, non loin du Cours Saleya. Ses belles tables nombreuses (la Maison du Gourmet déjà citée, mais aussi A Ma Bretagne et Le Café M du Hyatt Régency) jouent la cuisine […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants gastronomiques Casablanca
La Table du Rétro - Casablanca

Vigato version Mamounia: un mixte réussi

Fameux chez Apicius à Paris pour ses mets rustiques chics (la chair de langoustine au couteau, mi-cuite sous le grill, le foie gras de canard poêlé aux radis noirs confits ou les huîtres spéciales avec leur crème aigrelette au citron et cresson, sans omettre les variations sur les abats (comme le vertueux pied de porc […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants gastronomiques Marrakech
Le Français à la Mamounia - Marrakech 4

Le Marrakech de Marcel

Il était la star des Halles à Paris. Il est devenu le roi du Maroc branché. Marcel Chiche règne avec bonne humeur sur les deux étages de sa table à surprises, au cœur de l’Hivernage. Le lieu est drôle sympa, bruyant, avec ses deux étages, son bar bondé le soir, sa terrasse très courue et […]...

Article publié il y a 7 ans Cuisine internationale Marrakech
Le Comptoir Darna - Marrakech

Le Maroc de Christophe

Christophe Leroy, qui fait florès à St Tropez, Ramatuelle, St Martin et Avoriaz, a importé son style léger et frais au cœur de l’Hivernage. Il a fait d’une table moderne au coeur d’un bel hôtel proche des remparts la table en vogue de la ville. La terrasse est vite prise d’assaut et le cadre contemporain […]...

Article publié il y a 7 ans Cuisine internationale Marrakech
La Table du Marché - Marrakech

« Il faut toujours dire que tout est bien »

Pour ceux qui suivent, avec fidélité, la pensée du jour de mon site facebook, voilà le poème d’où elle est extraite. On ne lit plus guère aujourd’hui Pierre Seghers, qui fut l’éditeur des poètes et un anthologiste de qualité (cf le Livre d’Or de la Poésie Française, chez Marabout). Mais plus, sans doute, René-Guy Cadou, […]...

Article publié il y a 7 ans Livres
« Il faut toujours dire que tout est bien »

Marrakech: l’Italie à la Mamounia

A l’heure où Paris n’affiche plus un seule étoile italienne (la seule signalée au Michelin se trouve à Mulhouse: c’est Il Cortile), Alfonso Iaccarino, le deux étoiles de Santa Agata sui due Golfi, sur la côte amalfitaine, entre Sorrente et Positano, crée l’événement à feu continu, au coeur de la Mamounia. Il y a, bien sûr, la […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants italiens Marrakech
L’Italien par Don Alfonso à la Mamounia - Marrakech

Fès: la maison d’Omar

La perle cachée de Fès: la demeure privée d’Omar Lebbar. Ce seigneur de l’accueil fassi a transformé un palais XVIIIe en maison d’hôte. Nadia El Oufir le relaye à l’accueil, tandis que Fatima Tazi, la chef, propose le « top » de la tradition d’ici, mitonnés avec sûreté à partir de produits de qualité extra. Les repas ont […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants marocains Fès
Dar El Ghalia - Fès

Fès: la délicatesse du Shéhérazade

Il est l’hôte de charme du coeur de la médina de Fès. Aubergiste à ses heures (doucement) perdues et psychanalyste de profession et en exercice (mais son épouse Najiba est également architecte), Abdelhai Ben Ghazi veille avec soin, avec son fils Amine, ancien élève de l’école hôtelière de Lausanne, sur un palais XIXe converti en […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants marocains Fès
Shéhérazade - Fès

Fès : magique Palais Jamaï

Une halte magique veille sur la médina la plus vaste du monde arabe, avec ses 13385 habitations particulières, ses 9600 ateliers d’artisans, ses 143 mosquées. C’est le Palais Jamaï, qui, avant d’être converti en hôtel dans les années 30, fut la résidence du grand vizir du sultan Moulay Hassan Ier. Bâti en 1879, agrandi dans […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants marocains Fès
Palais Jamaï et restaurant Al Fassia - Fès 3

La Coupole de Rabat

C’est la dernière brasserie dont tout Rabat cause. Une récréation années 1930 d’une brasserie à la parisienne, pleine d’habileté signée des frères Lechartier, Yann et Louis-Bernard.  Au programme: une cuisine française légère et fraîche avec des idées d’aujourd’hui, classiques de toujours, plus quelques clins d’œil au Maroc font bon ménage dans un cadre façon Coupole […]...

Article publié il y a 7 ans Brasseries Rabat
Le Grand Comptoir - Rabat

Rabat: une halte à la Villa Mandarine

C’est une demeure de rêve, au calme d’une orangerie. La mer est proche. La ville n’est plus qu’un lointain murmure. Nous sommes à Rabat, la capitale du Maroc, qui n’a rien d’une mégalopole trépidante, même si elle compte plus de 500000 habitants, mais dont chaque quartier a su garder son identité propre. La Villa Mandarine […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants marocains Rabat
Villa Mandarine - Rabat

Le dernier mort de Mitterrand

C’est l’une des belles lectures de l’année, et fut une de mes belles lectures de l’été, avec beaucoup de personnages qu’il m’arriva de rencontrer, de croiser, sinon, toujours, de véritablement connaître. Comme Pierre Bérégovoy, par exemple, à qui je demandais un  jour ce qu’il pensait du PSU, et qui me répondit (c’était au sortir du […]...

Article publié il y a 7 ans Livres
Le dernier mort de Mitterrand 5

Meryem: l’étoile de Casa

Elle a créé, au coeur de Casablanca, un événement qui dure. Meryem Cherkaoui, jeune marocaine élève de l’école Bocuse d’Ecully, stagiaire à la Villa des Lys au Majestic, au temps de Bruno Oger, puis au Crillon sous l’aile de Dominique Bouchet, est passée dn Morbihan aux Mouettes de Larmor-Plage près de Lorient, sous la gouverne […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants marocains Casablanca
La Maison du Gourmet - Casablanca 4