Suivez moi

En ce moment sur le blog

Tain L’Hermitage: le bistrot de Vincent

Il était capitaine sur des bateaux à voile, est revenu au pays, juste en face de son Ardèche natale, avec son épouse japonaise Keiko. Bref, Vincent Dollat a créé ce bistrot à vins simple et sympa où Keiko cuisine avec allant, finesse et légèreté, et l’aide du jeune chef pareillement nippon Terumitsu Saito, des choses […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots à vins Tain l'Hermitage
Le Mangevins - Tain l'Hermitage

Chapoutier, sa cave, ses vins, son Tain

Tain l’Hermitage ses odeurs de chocolats (l’usine Valrhona est là), ses belles caves, ses vignes, les bords du Rhône, au loin, au large, si près, l’Ardèche. Ici, règnent les domaines de toutes sortes qui ont gardé leur nom et changé de mains. Je pense bien sûr à Jaboulet. Michel Chapoutier, lui, a su faire fructifier […]...

Article publié il y a 7 ans Cavistes Tain l'Hermitage
Caveau M. Chapoutier - Tain l'Hermitage 1

Chez Chabran et Sandrine (Pont de l’Isère)

Me voilà chez Chabran à Pont de l’Isère, sur le 45e Parallèle. Le beau Michel n’est pas là. Il m’a déjà fait le coup trois fois. Mais cette fois-ci, il a une belle excuse, il est au rallye de Monte-Carlo. Ce fou de voitures, de golf, de tennis, n’a pas oublié de tout mettre en […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants gastronomiques Pont de l'Isère
Michel Chabran - Pont de l'Isère

Ma nuit chez Pic

Avant d’être une grande table, Pic est un hôtel qui a fait ses mues successives, le seul « 5 étoiles » du département de la Drôme. Voilà l’antique demeure rustique de l’avenue Victor Hugo devenue une perle contemporaine, toujours affiliée aux Relais & Châteaux, mais posant volontiers à l’avant-garde, avec ses chambres (onze) et ses suites (quatre) […]...

Article publié il y a 7 ans Hôtels Valence
Maison Pic - Valence

Masachi, le samouraï de Valence

Je l’ai connu à ses débuts, il y a cinq ans. Depuis, Masachi Ijichi, originaire du Sud du Japon, formé chez Pic, les Pourcel et Key Passion à Nice, qui a créé son petit ryokan dans les tons ocres, presque comme à Kyoto, avec sa cour intérieure et son enseigne discrète, en lisière de la […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants gastronomiques Valence
La Cachette - Valence 4

Valence et sa Coupole

Me voici à Valence, à deux pas du Rhône et du square dessiné par Peynet pour ses amoureux mythiques (il était natif de la ville). Le lieu, dans son étrange clair/obscur, est une brasserie genre bar années 1930 avec ses immenses toiles (de superbes copies!) signées Tamara de Lempicka. Il y a la mezzanine, le […]...

Article publié il y a 7 ans Brasseries Valence
Café Victor Hugo - Valence 2

Mon oeuf mayo à l’Evasion (Paris 8e)

Le meilleur oeuf mayo de Paris? Toujours à l’Evasion – le vrai, issu d’une poule bio, avec une mayonnaise légère et une jolie macédoine de légumes. Nous sommes là, sous l’allure d’un café de quartier, face à l’église Saint-Augustin, dans un bistrot de luxe. « Un lieu de gueulardise« , comme le dit joliment mon commensal Nicolas […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Paris
L'Evasion - Paris

Des crêpes, oui, mais des bonnes (Paris 3e)

Bertrand Larcher est devenu le roi de la galette bretonne de qualité. Ce natif de Fougères, qui a fait l’école hôtelière de Dinard, a travaillé durant huit ans à Genève, puis s’est exilé Tokyo, avant de revenir au pays breton. Il a d’abord ouvert une crêperie au charme moderne et boisé sur le quai Thomas […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants français Paris
Breizh Café - Paris 2

Fromages d’hiver chez Quatrehomme (Paris 7e)

On sait qu’elle est la seule femme “ Meilleur Ouvrier de France ”, dans la catégorie fromages, Marie Quatrehomme tient avec sérieux – et avec son mari Alain – la maison Quatrehomme ouverte en 1953 par ses beaux parents. Elle officie en ces lieux depuis trois décennnies avec passion. Spécialiste de vieux comtés jusqu’à 4 ans d’âge, […]...

Article publié il y a 7 ans Fromagers Paris
Fromagerie Quatrehomme - Paris 1

Rose Bakery est fatiguée (Paris 3e)

C’était une demeure personnelle. C’est devenu un concept. Pire: une chaîne. Même si la maison mère garde son charme (je ne peux qu’en dire du bien, j’ai habité trois ans au dessus et les Carrarini, Rose et Jean-Charles, sont de gentils voisins). Bref, voilà Rose Bakery toujours rue des Martyrs, prônant le bio, les fruits […]...

Article publié il y a 7 ans Salon de thé Paris
Rose Bakery - Paris 10

Dernier tour de piste pour Monet

Depuis fin septembre, je tourne autour. J’aurai donc attendu le dernier jour pour voir, admirer, scruter, jauger, l’exposition Monet. Le choc d’un oeil, qui cerne « l’homme tout entier« , disait Clemenceau. Il y a les variations sur l’eau, la Seine ou la Tamise, Vétheuil et Giverny (« l’été est pour penser aux peintres, aux musiciens l’hiver« , écrivait […]...

Article publié il y a 7 ans Hôtels
Dernier tour de piste pour Monet

Savoureux secret d’état (Paris 8e)

C’est mon bistrot coup de coeur de la semaine, du début de la semaine s’entend. Aux commandes: Stéphane Derre qu’on connut jadis au Gavroche de la rue St Marc, du côté de la Bourse, puis au Duc de la Richelieu, tout près de la gare de Lyon, qui anime le lieu avec une verve rare. […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Paris
La Cave Beauvau - Paris 7

La Rolls du fish & chips au 114 (Paris 8e)

Cette brasserie chic avait fait couler beaucoup d’encre à son ouverture: cadre chichi panpan, prix trop élevés, cuisine « trop gastro ». Que sais-je ? La voilà au sommet de son style, un peu plus d’un an après son ouverture. On apprécie l’entrée discrète dans une nouvelle aile feutrée du Bristol, le cadre fleuri, gai et coloré, […]...

Article publié il y a 7 ans Brasseries Paris
Le 114 Faubourg - Paris

Delmontel (Paris 9e): pas seulement pour les pains

A l’angle la rue Navarin et de la rue des Martyrs, au rez-de-chaussée d’un immeuble XIXe, il a modernisé sa boutique, revue en rose acidulée. C’est pour éclairer l’oeil du gourmet qui patiente. Car la queue est souvent longue pour les pains d’Arnaud Delmontel. Cet ancien de chez Mulot (6e), qui a travaillé à à […]...

Article publié il y a 7 ans Boulangers Paris
Arnaud Delmontel - Paris

Quentin, sa cantine, ses produits, son brunch, son canal (Paris 10e)

Le brunch du dimanche? Vieille marotte, exquis marronier. Le plus joli de Paris, c’est peut être toujours celui qu’offre Quentin Hoffmann dans sa belle échoppe épicerie des abords du Canal Saint-Martin et de l’hôpital St Louis, qui offre, c’est le mot, le fin du fin du moment à une clientèle de connaisseurs. Rillettes de saumon, […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants français Paris
La Cantine de Quentin - Paris

Le brunch de Didier chez Marcel (Paris 18e)

Didier Chambeau, notre avocat gourmet, a beaucoup aimé le brunch de Marcel dans le 18e. Mais pas seulement. La preuve… Décidément, ce 18ème n’en finit pas de nous épater. A l’angle de l’avenue Junot et de la villa Léandre, so chic, Marcel s’est installé dans un décor minimaliste new yorkais, un de plus, avec un mur dédié à […]...

Article publié il y a 7 ans Cuisine internationale Paris
Marcel - Paris 12

Mon brunch chez les bobos (Paris 9e)

Cela s’appelait le Ch’ti Catalan. L’emplacement était trop beau- ou trop bobo – pour être dédié à l’axe Lille/Barcelone. C’est devenu la Maison Mère, comme une sorte de clin d’oeil au voisin l’hôtel Amour et au très proche Rose Bakery (au 46 rue des Martyrs). Cette « maison mère », on se demande si elle fait référence […]...

Article publié il y a 7 ans Cuisine internationale Paris
La Maison Mère - Paris 5

Scoop: Lignac reprend Sainlouis (Paris 6e)

Le saviez vous? Cyril Lignac (Oui chef, Quinzième Attitude, le Chardenoux) reprend Claude Sainlouis. Cette bonne vieille table années 1950 joue les auberges rétros (je sais qu’on dit vintage!) avec charme sous la houlette de Daniel Vermot, qui tient jadis la Grille St Germain. On vient là pour son cadre d’autrefois, sa desserte genre bar-comptoir […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants français Paris
Claude Sainlouis - Paris 2

Mes Comédiens du samedi soir (Paris 9e)

Ces deux là, je vous en ai déjà parlé avec une tendresse un peu rude. Charlie Marciano et Gilles Bellot assurent un relais de qualité au bas de la passante rue Blanche, accueillent comédiens et les spectateurs d’avant spectacle (hier soir, il y avait Georges Beller, révélé jadis par « Je ne veux pas mourir idiot », […]...

Article publié il y a 7 ans Bistrots Paris
Les Comédiens - Paris

Egoïste: le café qui porte bien son nom (Paris 3e)

C’est un petit machin de rien du tout, avec son joli bar rouge, sa terrasse couverte d’une bâche plastique où s’abritent les fumeurs, une musique jazzy, des boissons douces, un barman ludique, une service maladroitement adorable. Bref, un lieu de passage et de veille, en sentinelle sur la commerçante rue de Bretagne. Le marché des […]...

Article publié il y a 7 ans Rendez-vous Paris
Egoïste - Paris