Suivez moi

En ce moment sur le blog

Plaine-de-Walsch : une étable à croquer

Cette maison gourmande, dans le creuset des Vosges mosellanes, on la suit depuis sa création. Depuis plus de quinze ans, les Mutschler sont les autodidactes de charme de leur région chère à Erckmann-Chatrian. Nous sommes au pays des cristalleries, à la jonction forestière de l’Alsace et de la Lorraine. Nathalie accueille avec grâce, tandis que […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Plaine-de-Walsch : une étable à croquer

Ribeauvillé : une mirabelle et plus chez Windholtz

La maison porte toujours le nom du père Marcel. Mais c’est bien Michel, 3e nom, qui travailla jadis pour Miclo à Lapoutroie, et à Tahiti, où il distillait les fruits exotiques (mangue, ananas, goyave, gingembre), qui oeuvre entre boutique et alambics. Il fait goûter sur la route des vins ses eaux de vie comme des […]...

Article publié il y a 3 semaines Boutiques
Ribeauvillé : une mirabelle et plus chez Windholtz 1

Lapoutroie : au pays du munster

Il est le savant Cosinus du munster. Dans le gourmand village de Lapoutroie, Jacques Haxaire a repris dans les années 1970 l’affaire créée par son père en 1929, devenue, depuis dix ans, une entreprise semi-industrielle, avec sa partie pédagogique, qui permet aux enfants des écoles, comme à tout un chacun, vous, moi, les touristes, qui […]...

Article publié il y a 3 semaines Boutiques
Lapoutroie : au pays du munster 1

Husseren-Wesserling : Burckel retrouvé

Le fou chantant de la cuisine alsacienne est de retour! Fou, Serge Burckel l’a toujours été, créatif aussi. Cet ancien de chez Gaertner à Ammerschwihr, Maximin à Nice, Witzigman à Munich, qui fut étoilé à Colmar au Rendez-Vous de Chasse à Colmar, chez Serge & Co, passé au Chandioux à Dôle, égaré un temps à […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Husseren-Wesserling : Burckel retrouvé

Gertwiller : mon pain d’épices chez les Risch

Odeurs douces d’orange, de girofle, de gingembre, d’anis et de cannelle : elles évoquent le marché de Noël ou la Saint-Nicolas, cette période d’avant l’hiver qui culmine avec la fête autour du sapin. L’Alsace est colorée par les ors et les roux de l’automne, le paysage déjà enneigé, la vigne débarrassée de ses grappes. Les confectionneurs […]...

Article publié il y a 3 semaines Boutiques
Gertwiller : mon pain d’épices chez les Risch

Cannes : à Tube et à toi

Direction Cannes et le Tube pour notre correspondant de la Côte d’Azur, l’infatigable Alain Angenost… Le Tube est un restaurant/lounge-bar, sis dans le carré d’or de la cité des festivals, créé en 2014 sur l’emplacement d’un ancien garage. Son nom lui vient d’un célèbre fourgon en tôle Citroën des années soixante, qui trônait à l’ouverture […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Cannes : à Tube et à toi

Gertwiller : Lips, le pain d’épices, l’Alsace et le musée

Un musée du pain d’épices et de la tradition d’Alsace : voilà ce qu’a réalisé Michel Habsiger dans ce fut et reste la maison Lips. Il y avait sept (ou neuf, selon les sources) fabriques de pains d’épices, jadis, à Gertwiller, en 1900. Il n’y a plus que deux aujourd’hui. Fortwenger, le « gros », administré par […]...

Article publié il y a 3 semaines Boutiques
Gertwiller : Lips, le pain d’épices, l’Alsace et le musée

Mittelbergheim : le p’tit bonheur des Baltzinger

« Am Lindeplätzel« : sur la place des tilleuls. A cette enseigne champêtre, les Baltzinger, qui ont revu une maison de village sur le mode clair, sobre, contemporain avec ses toiles en clin d’oeil de Raymond-Emile-Waydelich, reçoivent avec un charme rare. Le petit menu jour a du succès, la carte est alléchante, l’ardoise du moment bonne conseillère. […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Mittelbergheim : le p’tit bonheur des Baltzinger 5

Soultz-les-Bains : une pause douceur chez Klugesherz

Cet OVNI sur la route des vins, entre Wangen et Molsheim, on le connaît: il intrigue  avec sa forme cubique. Il a pris, il y a huit la place de l’ancienne gare du village de Soultz-sous-Forêt.  Jean-Luc Klugesherz, pâtissier depuis six générations et relayé là par son fille Elodie et son épouse Véronique, règne sur une […]...

Article publié il y a 3 semaines Boutiques
Soultz-les-Bains : une pause douceur chez Klugesherz

Strasbourg : quand Floderer revient aux origines

Exit Flo, place à Floderer. Jean-Noël Dron, qui possède les « grandes brasseries de l’Est » (l’Excelsior à Nancy et à Reims), mais aussi la Kammerzell, le Clou, Max, la Chaîne d’Or, a transformé son Flo Strasbourg de la rue de l’Outre, tout voisin du Crocodile, en Floderer, revenant aux origines de la maison. A la fin […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Strasbourg : quand Floderer revient aux origines

Les chuchotis du lundi : les Bretons au Quai d’Orsay, l’Innocence selon Anne et Jonathan, le succès de Goût de France, le rebond de Petitrenaud, Ranvier s’en va, le phénomène Grolet, le feu chez Champeaux, Ducasse au musée, Chaucesse chez Apicius

Les Bretons investissent le Quai d’Orsay Solidaires comme jamais, soutenus par leur président de région devenu ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, les meilleurs chefs bretons, rassemblés dans l’association « Tables & Saveurs« , ont présenté, avec leurs producteurs favoris, leur nouveau guide, rajeuni, épuré, dépoussiéré au Quai d’Orsay, lundi dernier 19 mars, tandis que Jean-Paul […]...

Article publié il y a 3 semaines Actualités
Les chuchotis du lundi : les Bretons au Quai d’Orsay, l’Innocence selon Anne et Jonathan, le succès de Goût de France, le rebond de Petitrenaud, Ranvier s’en va, le phénomène Grolet, le feu chez Champeaux, Ducasse au musée, Chaucesse chez Apicius

Paris 3e : un verre et plus chez Camille

Pour une pause thé ou café, au coeur du Marais, deux pas du musée historique de la ville qu’abrite l’hôtel de Sévigné, cette belle adresse, genre salon-bistrot à l’ancienne, avec sa terrasse providentielle, ses serveurs gentils tout pleins, séduit sans mal. On peut venir à toute heure et trouver là son plaisir. On l’aime ici […]...

Article publié il y a 3 semaines Rendez-vous
Paris 3e : un verre et plus chez Camille

Paris 4e : le bon rade des frères Mimoun

Il y a la maman Mimoun, qui tient le Tagine, rue Crussol dans le 11e, le frère Jaïs, bon géant, cuisinier doué, passé au Bristol, après le Repaire de Cartouche, qu’on connut au Petit Tonneau, et qui exerce sous son nom dans le 7e, rue Surcouf, enfin Yanice, le frère barbu et plein d’allant, qui […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Paris 4e : le bon rade des frères Mimoun

Paris 8e : le bon coût du Drugstore

Si vous cherchez un lieu où croquer vite fait un morceau, juste avant ou après une séance de cinéma aux Champs, le restaurant du Drugstore signé Eric Frechon se pose un peu là. Il y a les fameux tempuras de maïs au sel à tandoori, la salade César revisitée en douceur avec poulet et parmesan, […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Paris 8e : le bon coût du Drugstore 2

Megève : la confirmation de Nicolas Hensinger

On vous en a parlé très tôt: la table et son chef se confirment dans la qualité, jouant le jeu d’une Savoie rajeunie, d’un classicisme fort bien maîtrisé, d’un esthétisme jamais pris en défaut, avec le sens des assaisonnements précis, des assiettes jolies et bonnes, au gré du moment et de la saison. La table? Celle […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Megève : la confirmation de Nicolas Hensinger

Le meilleur de l’Alsace vu par Maurice Rougemont (suite)

Quand Maurice Rougemont, notre vieux complice photographe, part à la recherche du meilleur de l’Alsace, cela donne toujours de belles images, vives, ludiques, lucides, gourmandes… Le soir tombe sur les anciennes cuves de la brasserie La Licorne à Saverne. Longtemps, dans ce décor à la Jules Verne, on brassa la fameuse bière du même nom. […]...

Article publié il y a 3 semaines Boutiques
Le meilleur de l’Alsace vu par Maurice Rougemont (suite)

Megève : une côte mythique

La Côte 2000? Une table et un site, un lieu et un mythe. C’est là qu’Alexandre Lamblin, qui unifia graphiquement les panneaux de signalisation du plateau du Mont d’Arbois, se révéla aubergiste et poète, recevant ses hôtes, skieurs ou randonneurs, en leggins, leur récitant quelques vers de Racine d’une voix de stentor, avant de les […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Megève : une côte mythique

Megève : les facéties grandioses du roi Renaut

Voilà un grand chef que vous connaissez par coeur, qui a su rester modeste, collant, à merveille, depuis quinze ans, à son terroir d’adoption. Les menus d’Emmanuel dit « Manu » Renaut ressemblent à des promenades buissonnières, des randonnées en montagne. Les amuse-gueule à picorer sont comme des introductions poétiques à un univers ouaté, nourri du pays […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Megève : les facéties grandioses du roi Renaut 3

Megève : un peu de chaleur au Vieux Megève

Depuis 60 ans dans la même famille, cette maison façon chalet à l’ancienne, avec ses tables bien nappées, sa cheminée, sa chaleur, rassure. On vient pour l’accueil de Lionel Delacquis qui a repris l’affaire créée par ses parents, les tarifs modérés, le registre sage, l’ambiance complice, comme autrefois. On est là face à la patinoire, […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Megève : un peu de chaleur au Vieux Megève

Megève : un vin chaud chez Nano

C’était le Chamois, c’est devenu  Nano Caffè. Plein centre, à deux pas de l’Office de Tourisme, de la place du village, belle comme une scène de théâtre, Nano, alias Jean-Marc Fanara, aubergiste star de la Sauvageonne, côté Rochebrune, qui a doublé la mise avec le Forestier, a créé un bar tendance qui fait rendez-vous alerte, […]...

Article publié il y a 3 semaines Rendez-vous
Megève : un vin chaud chez Nano