GARD Pro Not Registered

Suivez moi

En ce moment sur le blog

Paris 10e : un chou chez Bulliz

Salon de goût, temple des douceurs, royaume de la pâte à choux: il y a tout cela chez Bulliz, qui se veut, sous la houlette de Mathieu Mandard, « cantine à choux » et propose de délectables choux chocolat/chocolat, chocolat/caramel, amandes/miel, verveine/citron ou encore pistache et hibiscus, parmi les douceurs maison. Les gougères ont belle mine et […]...

Article publié il y a 1 semaine Boutiques
Paris 10e : un chou chez Bulliz

Paris 10e : un café place Franz-Liszt

Exit Corso et ses plaisirs italiens. Ce café de village offre toujours une vue imprenable sur la place Franz-Liszt et son église Saint-Vincent-de-Paul – que les touristes du film de Louis Malle, « Zazie dans le Métro« , prennent pour la Sainte-Chapelle. On est là face à une sorte de réplique parisienne de la très romaine Trinité […]...

Article publié il y a 1 semaine Rendez-vous
Paris 10e : un café place Franz-Liszt

Paris 10e : mon houmous chez Yafo

Le nom complet dit tout: « Yafo houmous déli« . Lotan Lahmi, natif d’Herzliya, a imaginé un déli autour de la spécialité n°1 d’Israël, avec ses idées de cuisine dans le vent… comme à Tel Aviv. Venu en France pour apprendre la pâtisserie, oeuvrant chez Pascal Lac, Ladurée, puis au Prince de Galles avec l’idée de créer une […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Paris 10e : mon houmous chez Yafo

Monsoult-Maffliers : une nuit et plus au « château »

Si l’on a mis des guillemets à château, c’est que l’on a connu autrefois ce lieu solitaire, verdoyant, idyllique, dans son bâtiment historique, issu d’un castel médiéval, puis XVIIIe, qui fut revu en 1907 avec son entrée cubique déjà moderne, avant d’y ajouter un bâtiment et indépendant à quelques mètres, proposant 99 chambres, toutes modernes, […]...

Article publié il y a 1 semaine Hôtels
Monsoult-Maffliers : une nuit et plus au « château »

Porquerolles : amicale escale

Quand notre correspondant de la Côte d’Azur,  Alain Angenost, visite un domaine de vin, il déniche une bonne petite table toute voisine. Suivez-le, à Porquerolles, de la Courtade à l’Escale… Porquerolles est un petit paradis situé à un quart d’heure en bateau de la presqu’île de Giens. Parc national depuis 2012, cette île varoise est […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Porquerolles : amicale escale 1

Le Paris de Céline

Parisien, banlieusard, citadin, collabo, ronchon, éructant: Céline était l’homme de Montmartre, rue Lepic, rue Girardon, le natif de Courbevoie (comme Arletty), le paroissien (honni par ses concitoyens) de Meudon, le voyeur du Passage Choiseul, évoqué dans « Mort à Crédit ». David Alliot, à qui rien n’échappe et connaît le bonhomme par coeur, a relu, pour nous, […]...

Article publié il y a 1 semaine Livres
Le Paris de Céline 1

Paris 1er : miracle à l’Assaggio !

Cela s’appelait Il Cortile – qui fut un temps étoilé et signé Alain Ducasse – , c’est désormais l’Assaggio – sous la gouverne du groupe Starhotels dans le cadre de l’Hôtel Castille rénové, embelli, géré comme une maison de famille par l’exquise Alessandra Bragoli. Les chefs ont changé. Le dernier en date est un duo: […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Paris 1er : miracle à l’Assaggio ! 3

Oléron : les belles heures de James

Il est toujours l’aubergiste star de son île, régale, avec l’aide d’Arnaud Giron, chef fidèle à la maison depuis douze ans, ancien de la Jabotière à Royan, le meilleur monde des gourmets/gourmands venus ici se faire fête sans oeillières. Son faux village des Salines s’est patiné: il a l’air vrai. La cabane façon ostréiculteur de […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Oléron : les belles heures de James

La Corrèze selon Rougemont (saison 2)

Voilà, à nouveau, de belles images ramenées de Corrèze par notre photographe complice, Maurice Rougemont… Souvenirs de Corrèze, suite. Une halte au restaurant-bar-tabac, la Ferme du Léondou à Saint-Salvadour, chez les Fauvert. On y sert des « Pous » de blé noir, du millassou au lard, de la flognarde. Voyez ces plats abandonnés qui se […]...

Article publié il y a 1 semaine Hôtels
La Corrèze selon Rougemont (saison 2)

Oléron : le sel selon James

On connaît James Robert, restaurateur star du village des Salines. Voici l’aubergiste devenu boutiquier, saulnier, animateur et écolo conquérant. Il exploite le marais salant voisin, qui était abandonné, récolte le sel, le conditionne à demeure. Avec une équipe de cinq personnes, il réveille le pays, s’amuse « comme un petit fou« , dit-il, fait des mélanges (au […]...

Article publié il y a 1 semaine Boutiques
Oléron : le sel selon James

Oléron : quand la Pologne rencontre la Charente

Patrick Minguet a été champion cycliste dans une vie antérieure. Son épouse Sylwia, née Majerska à Cravovie, a été formée là-bas à l’école hôtelière a fait des stages chez Paul Bocuse à Collonges. Ils ont fait de leur maison de bord de port, sise dans une cabane de pêcheurs, un lieu de charme fort gourmand. […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Oléron : quand la Pologne rencontre la Charente 2

Marennes : la plage selon Gillardeau

Thierry Gillardeau, l’homme des huîtres à Bourcefranc Le Chapus, et sa compagne Virginie Robert ont eu la belle idée de remettre à flot, en le modernisant, un banal « hôtel de plage » devenu, sous leur houlette, un lieu follement tendance sur la plage de Marennes. Les ostréiculteurs (David Hervé, le voisin de Ronce-les-Bains, est un habitué), […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Marennes : la plage selon Gillardeau

Villefranche-sur-Mer : Déli Bo dans le bain

Deli Bo à Nice, vous connaissez? Voilà sa petite soeur sur la plage de Villefranche, avec vue sur l’une des plus belles rades du monde, à découvrir avec plaisir. Notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, raconte. C’est l’une des plus belles rades du monde. Les grands bateaux qui accostent tout près font figure […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Villefranche-sur-Mer : Déli Bo dans le bain

Oléron: les jolis fruits de la Josière

Vins, légumes, conserves, confiture, soupe en bocaux, jus de fruits: voilà ce que proposent les soeurs Nadreau sur 80 ha. Christine et Cécile s’affairent des serres aux champs, des vergers en boutique, récoltant le raisin, le livrant à la coopérative pour le vin, confectionnant au passage de jolies confitures, de fraise, figue, melon/vanille ou tomate […]...

Article publié il y a 2 semaines Boutiques
Oléron: les jolis fruits de la Josière

Oléron : la jeune gloire de Milio

Le village de Boyardville est populaire, voire populeux. L’été, il déborde de visiteurs qui colonisent la plage familiale. Les Hémery, qui sont restaurateurs autodidactes, ont racheté ce qui était une adresse banale pour en faire « le » lieu du secteur. Ils jouent le produit frais, la carte qui change avec les saisons, les menus sages, le […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Oléron : la jeune gloire de Milio

Oléron : Sidonie m’était conté…

C’est le plus joli secret de l’île, le mieux gardé, le mieux préservé: de grâce, ne l’ébruitez pas! Quatre chambres délicieuses, proposées à tarifs d’ange, dans une maison douce, idyllique, dans son domaine herbu, au coeur d’un délicieux hameau, comme une sorte de paradis jalousement caché. N’y allez pas! Ne réservez pas ! Laissez Margareth […]...

Article publié il y a 2 semaines Hôtels
Oléron : Sidonie m’était conté… 3

Mandelieu : c’est Bessem qu’on aime

Une neuve table de la Côte d’Azur, son cuisinier de charme et ses plats de qualité, racontés avec ferveur  et en primeur par notre correspondant Alain Angenost… Propriétaire du Château Font du Broc, un côte de Provence réputé, éleveur de chevaux lusitaniens de dressage et à la tête de multiples sociétés, Sylvain Massa est un […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Mandelieu : c’est Bessem qu’on aime

Oléron : la séduction des Daudu

Ils sont, depuis belle lurette déjà, les séducteurs artistes de la cuisine de l’île d’Oléron. Des îles devrait on dire, car Patrick et Cécile Daudu qui ont voyagé un peu partout, notamment en Asie et dans l’Océan Indien, donnent le sentiment de recréer une ambiance insulaire qui n’est qu’à eux, dans leur maison douce, sise […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Oléron : la séduction des Daudu 2

Les chuchotis du lundi : Hache la bombe du Crillon, Jeffroy de gare en gare, Passédat au Lutétia, Alciati à Paris, Abadie abandonne, le triomphe de Balagan, Cirino le retour, Yoni vend, Vaissière au 122

Hache, la bombe du Crillon Après quatre années d’errances passionnantes et passionnées à travers le monde, Christopher Hache revient le 5 juillet à la tête des cuisines du Crillon. Finis les Ambassadeurs : la nouvelle salle gastro du palace de la place Concorde s’appellera l’Ecrin, manière de dire que la cuisine d’ici devrait être un […]...

Article publié il y a 2 semaines
Les chuchotis du lundi : Hache la bombe du Crillon, Jeffroy de gare en gare, Passédat au Lutétia, Alciati à Paris, Abadie abandonne, le triomphe de Balagan, Cirino le retour, Yoni vend, Vaissière au 122 3

Oléron : vin, pineau, cognac et plus chez les Coulon

Didier et Frédéric, qui se relayent entre vignes, chais, boutique, représentent la 5e génération de vignerons-distillateurs chez les Coulon. Ils font goûter leurs vins du hameau de Saint-Gilles récoltés sur 34 ha, en trois couleurs (blanc sauvignon, rouge merlot-cabernet sauvignon, rosé cabernet franc), leurs quatre pineaux des Charentes (trois blancs et un rouge, dont un […]...

Article publié il y a 2 semaines Boutiques
Oléron : vin, pineau, cognac et plus chez les Coulon