Suivez moi

En ce moment sur le blog

Deauville : le renouveau du Bar du Soleil

C’était l’un des bars de bord de plage, face aux mythiques planches deauvillaises, gérés, dans un lieu pur Art déco classé par le groupe Barrière. Cela devient ces temps-ci un lieu tendance avec sa vaste pergola, revu moderne sous l’impulsion du jeune directeur Thibault Frotiée, le chef exécutif du groupe Olivier Godard et le chef […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Deauville : le renouveau du Bar du Soleil

Deauville : les bons fromages de Cyrille Andrieu

Cyrille Andrieu, qui était pâtissier dans une vie antérieure, à repris cette échoppe fromagère emblématique de la gastronomie normande face au marché de Deauville. Il y vend le pont l’évêque de la Houssaye à Boissey comme le camembert de l’Orne de la ferme du Champ Secret, sans parler de livarot, coeur de neufchatel et autres […]...

Article publié il y a 1 semaine Boutiques
Deauville : les bons fromages de Cyrille Andrieu

Les chuchotis du lundi : le triomphe de Jean Imbert, les débuts discrets de Cheval Blanc Paris, un duo de charme renouvelle les Lyonnais, attention Jeffrey Cagnes arrive, le renouveau du Carpaccio, et de quatre pour Florent Ladeyn ! Raymond Nordin quitte le Joy du Fouquet’s pour Lourdes, pourquoi M6 a-t-il remercié Michel Sarran?

Le triomphe de Jean Imbert Tonitruante : l’entrée en scène de Jean Imbert au Relais Plaza, le 8 septembre dernier au soir, la partition était à la fois gastronomiquement correcte et médiatiquement parfaitement orchestrée. Il y avait la clientèle « normale » du Plaza Athénée, mais aussi, discrètement, les stars amies du chef, comme Mélanie Laurent, la […]...

Article publié il y a 1 semaine Actualités
Les chuchotis du lundi : le triomphe de Jean Imbert, les débuts discrets de Cheval Blanc Paris, un duo de charme renouvelle les Lyonnais, attention Jeffrey Cagnes arrive, le renouveau du Carpaccio, et de quatre pour Florent Ladeyn ! Raymond Nordin quitte le Joy du Fouquet’s pour Lourdes, pourquoi M6 a-t-il remercié Michel Sarran? 9

Trouville : doux séjour au Flaubert

C’est toujours, dédiée à Gustave Flaubert, dont on fête cette année (1821-2021) le bicentenaire, la halte de charme de Trouville, qui s’apprête à vivre une véritable révolution, avec son acquisition par le groupe H8 Collection de Jean-Philippe Cartier (qui possède notamment le Vieux Castillon dans le Gard, le domaine des Hauts de Loire à Onzain, […]...

Article publié il y a 1 semaine Hôtels
Trouville : doux séjour au Flaubert

Nice : des Agitateurs de saveurs

Notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, a eu le coup de coeur pour les Agitateurs niçois. Il raconte avec enthousiasme … C’est à l’Institut Paul Bocuse en 2012 que se sont rencontrés Juliette Busetto, son compagnon Samuel Victori et Pierre-Jean Arpurt, ce trio génial qui allait fonder quelques années plus tard à Nice […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Nice : des Agitateurs de saveurs

Trouville : Gérard Bazire, « the » caviste

  On a l’a connu jadis en aubergiste émérite aux toutes voisines Vapeurs à Trouville. Gérard Bazire, versaillais devenu Normand avec passion, s’est fait la tête du Gabin de « la Traversée de Paris » pour vendre les meilleurs flacons de la côte normande dans sa Cave Trouvillaise. Calvados de Michel Huard à Montilly-sur-Noireau et bien d’autres, […]...

Article publié il y a 1 semaine Boutiques
Trouville : Gérard Bazire, « the » caviste

Trouville : le renouveau du Central

Fortiche, le gars Thierry !  Ce collectionneur de brasseries – il en possède 25 entre Paris (la Palette, le Hibou Bleu, l’Atlas, Paris-London, le Mabillon), Neuilly (Durand-Dupont), Megève (le Hibou) ou encore Saint-Tropez (Sénéquier) a agrandi son empire en Normandie. Voilà Thierry Bourdoncle au Central, qu’il a conservé dans son jus. Cette mythique institution Art […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Trouville : le renouveau du Central 3

Paris 16e : en terrasse au Murat

On s’y était déconfiné en juin l’an passé. On sait que sur sa place/carrefour où les brasseries abondent, ce Murat, à l’angle de la rue d’Auteuil et du boulevard qui donne son nom au lieu, joue les stars tranquilles de son registre. Le service est prompt, élégant, diligent, la carte fait aisément plaisir à tous […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Paris 16e : en terrasse au Murat

Paris 5e : Julien Filoche, roi des brioches

Ce Mayennais discret, qui travailla il y a deux décennies pour Pierre Hermé au Korova de la rue Marbeuf, puis chez Potel et Chabot, vient de s’installer à son compte. A 43 ans, il était temps. Mais Julien Filoche, qui a su trouver sa voie et son rythme, se révèle en roi des brioches dans […]...

Article publié il y a 2 semaines Boutiques
Paris 5e : Julien Filoche, roi des brioches

Paris 5e : l’Italie joyeuse de la Casa di Peppe

Peppe Cutraro, champion du monde de la pizza napolitaine 2019, on l’avait découvert dans le 20e, à l’orée de la champêtre rue Saint-Baise, dans un cadre simple et sans apprêt. Le voilà, du moins sa signature, ses pizzas de concours, plus quelques jolies idées de pâtes (exquis spaghetti aux tomates datterino avec straciatella et citron), […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Paris 5e : l’Italie joyeuse de la Casa di Peppe

Paris 5e : Emile Cotte chez lui !

Il a quitté Drouant, sans regrets, après de nombreuses années au service des autres. Emile Cotte, qui avait réveillé la maison des Goncourt et oeuvré au 110 Taillevent, s’est installé à son compte dans le 5e arrondissement, créant un bistrot où il reçoit comme à la maison, jouant l’ambiance cosy, la cuisine à l’ardoise, le […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Paris 5e : Emile Cotte chez lui ! 1

Paris 5e : les belles viandes de Maxime Guignard

  Dans « la traversée de Paris » de Claude Autant-Lara, Jean Gabin alias Grandgil devait aider Bourvil à transporter des valises de viande durant la sinistre période l’Occupation et du marché noir. Cela débutait chez le boucher Jambier incarné par le truculent Louis de Funès au 45 rue Poliveau, au cours d’un marchandage homérique. C’est aujourd’hui […]...

Article publié il y a 2 semaines Boutiques
Paris 5e : les belles viandes de Maxime Guignard

Paris 16e : un déjeuner de soleil face à la Tour Eiffel

C’est le secret le mieux gardé de Paris, ouvert depuis l’été, au 9e étage de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, donc du palais, installé “dans l’ancien appartement du conservateur, du musée des monuments français, qui disposait dans les années 30 d’une terrasse privée panoramique sur tout Paris. La maison accueille 100 couverts, face […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Paris 16e : un déjeuner de soleil face à la Tour Eiffel

Paris 8e : la nouvelle jeunesse du Relais-Plaza

Par coeur, vous pensiez connaître par coeur ce Relais-Plaza, qui rassemble le tout Paris avec son air de néo-brasserie Art déco, clin d’oeil à la grande salle manger Art déco de feu le paquebot Normandy des années 1930. Voilà que cette demeure, où Danièle Thompson tourna jadis quelques scènes mémorables de « Fauteuil d’Orchestre », connaît une […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Paris 8e : la nouvelle jeunesse du Relais-Plaza 6

Paris 4e : la nouvelle belle échoppe de Rodolphe Landemaine

C’est la dernière belle échoppe de Rodolphe Landemaine, dont on vous a récemment expliqué l’évolution veggie et vegan. Cette boutique, qui a conservé le charme rétro, celui de l’ancienne boutique de casquettes chics Sloos, s’est dotée d’un décor contemporain et sobre, avec ses briques apparentes, son enseigne en anglais, ses slogans sur le même mode […]...

Article publié il y a 2 semaines Boutiques
Paris 4e : la nouvelle belle échoppe de Rodolphe Landemaine

Paris 4e : une rentrée italienne à l’Enoteca

Cette trattoria de charme du coeur du Marais, à deux pas de la Seine, vous la connaissez par coeur. Elle se peaufine, avec un cadre de charme, un premier étage façon bibliothèque intime, ses fenêtres ouvrant sur la tranquille rue Charles V et ses façades pittoresques, son rez de chaussée cosy et son armoire aux […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Paris 4e : une rentrée italienne à l’Enoteca

Paris 8e : la sensation Bourny au Lucas-Carton

Il s’appelle Hugo Bourny, a 37 ans, a travaillé neuf ans chez Anne-Sophie Pic à Valence, un an et demi pour Hélène Darroze, vient de prendre la place de Julien Dumas chez Lucas-Carton, imposant à la fois un style, une marque, une flamboyance, jouant volontiers le végétal avec brio, le carnassier avec singularité, la mer […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Paris 8e : la sensation Bourny au Lucas-Carton 2

Paris 14e : quand la Cagouille accueille les vins de Savoie

André Robert, qui nous avait livré durant le confinement et garde le bon rôle d’aubergiste marin, ouvert tous les jours dans sa terrasse moderne, sise sur une placette peu usitée proche de la gare Montparnasse, recevait les vins de Savoie en ouverture de la toute première « Cheese & Wine Week » à Paris, qui débute ce […]...

Article publié il y a 2 semaines Actualités
Paris 14e : quand la Cagouille accueille les vins de Savoie

Hors de toi, de Sandrine Girard

Encore un livre sur l’inceste? Pas tout à fait. Sur l’enfance maltraitée? Pas exactement. Mais plutôt en roman qui envisage une vie en miettes, ballotée, incomprise. Sandrine Girard raconte l’histoire d’Alice, entre ses parents qui divorcent, sa belle-mère en proie à la jalousie, son beau-père alcoolique qui abusera d’elle, mais elle ne le suggérera qu’à […]...

Article publié il y a 2 semaines Livres
Hors de toi, de Sandrine Girard

Niederschaeffolsheim : le Bocuse de l’Alsace du Nord

  François Golla ? On suit depuis belle lurette ce joyeux drille qui incarne à merveille la générosité de l’Alsace gourmande, côté Nord. A proximité d’Haguenau  et de Brumath,  dans un recoin de route qui mène vers Karlsruhe et la Palatinat, il incarne la cinquième génération d’aubergistes oeuvrant à bien recevoir le voyageur gourmand venu […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Niederschaeffolsheim : le Bocuse de l’Alsace du Nord 2