Suivez moi

Prix Goncourt

Relisez une vie française !

2019: l’année Dubois. Son Goncourt, si mérité, couronnant Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon offre l’occasion de redécouvrir ses nombreux ouvrages parus en poche. Parmi ceux-ci, une perle à ne pas laisser filer : Une Vie Française, prix Fémina 2004. Voilà le papier paru alors dans le Point sous la […]...

Article publié il y a 8 mois Livres Étiquettes : , , , , , , ,
Relisez une vie française !

Les chuchotis du lundi : Côme de Cherisey et son palmarès, Petitrenaud et ses amis, Goujon et sa brasserie, Petrus et son double MOF, Cotte et son Goncourt, Ribault et son Rizet, Pierre Sang et ses abats

Côme de Cherisey et son palmarès Côme de Cherisey, l’audacieux patron de Gault&Millau, remet ce soir ses prix, trophées, récompenses au cuisinier de l’année (Alexandre Mazzia), aux grands de demain  (de Julien Lemarié d’IMA à Amélie Darvas d’Aponem). Mais son palmarès des grandes tables vaut qu’on se penche sur lui et révèle ce qui le […]...

Article publié il y a 1 an Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : Côme de Cherisey et son palmarès, Petitrenaud et ses amis, Goujon et sa brasserie, Petrus et son double MOF, Cotte et son Goncourt, Ribault et son Rizet, Pierre Sang et ses abats

Les chuchotis du lundi : Cotte accueille les Goncourt chez Drouant, Adrien Brunet au Saint-James, Brach et Bentalha se dévoilent, les chefs de gare se déploient, Rejou arrive à l’Hôtel, Le Tirrand rénove Lasserre, Sebbag au Bus Palladium

Emile Cotte accueille les Goncourt chez Drouant Le nouvel aubergiste des Goncourt, c’est lui. Emile Cotte, qu’on connut jadis chez Meating, travailla avec Frédéric Anton et au Taillevent, fut, un temps le chef de l’Angle du Faubourg devenu les 110 de Taillevent. Ce classique chic qui pratique la tradition comme une seconde nature succède donc […]...

Article publié il y a 1 an Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : Cotte accueille les Goncourt chez Drouant, Adrien Brunet au Saint-James,  Brach et Bentalha se dévoilent, les chefs de gare se déploient, Rejou arrive à l’Hôtel, Le Tirrand rénove Lasserre, Sebbag au Bus Palladium

Les chuchotis du lundi : le menu Goncourt, Pétrissans rajeunit, Rose quitte Paris, Michelin déclasse NY, Sulpice sacré par GaultMillau, Cagnes chez Stohrer, après Jeannin qui? Le Guen part, Naret arrive, Le Calvez rebondit

Le menu des Goncourt On ne connaît pas encore le nom du lauréat du prix Goncourt 2017, qui sera décerné ce lundi 6 novembre à 13h chez Drouant, place Gaillon – il sera choisi entre Yannick Haenel (Tiens ferme ta couronne, Gallimard), Véronique Olmi (Bakhita , Albin Michel), Eric Vuillard (L’ordre du jour, Actes Sud) […]...

Article publié il y a 2 ans Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : le menu Goncourt, Pétrissans rajeunit, Rose quitte Paris, Michelin déclasse NY, Sulpice sacré par GaultMillau, Cagnes chez Stohrer, après Jeannin qui? Le Guen part, Naret arrive, Le Calvez rebondit 7

Hommage à Bernard Clavel

Il était l’homme du grand Est, du grand Nord, des grands espaces. Celui de la forêt de Chaux et des « Colonnes du Ciel« , l’homme du Labrador et des Compagnons du Nouveau Monde. Sa vie ressemblait à ses livres. Il était né à Lons le Saulnier, fut apprenti-pâtissier à Dôle. Rejoint le maquis du Jura dès […]...

Article publié il y a 9 ans Livres Étiquettes : , , , ,
Hommage à Bernard Clavel 2