Suivez moi

Pierre Sang Boyer

Les chuchotis du lundi : Côme de Cherisey et son palmarès, Petitrenaud et ses amis, Goujon et sa brasserie, Petrus et son double MOF, Cotte et son Goncourt, Ribault et son Rizet, Pierre Sang et ses abats

Côme de Cherisey et son palmarès Côme de Cherisey, l’audacieux patron de Gault&Millau, remet ce soir ses prix, trophées, récompenses au cuisinier de l’année (Alexandre Mazzia), aux grands de demain  (de Julien Lemarié d’IMA à Amélie Darvas d’Aponem). Mais son palmarès des grandes tables vaut qu’on se penche sur lui et révèle ce qui le […]...

Article publié il y a 11 mois Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : Côme de Cherisey et son palmarès, Petitrenaud et ses amis, Goujon et sa brasserie, Petrus et son double MOF, Cotte et son Goncourt, Ribault et son Rizet, Pierre Sang et ses abats

Paris 11e: du côté de chez Pierre Sang

Pierre Sang Boyer, vous connaissez ? Ce chef star du nouveau 11e qui bouge s’est taillé un petit empire et a construit sa gloire de quartier pas à pas. Coréen d’origine, élevé par une famille française d’Auvergne, côté Velay, passé à Londres au Club Gascon, demi-finaliste de Top Chef, il joue en version comptoir alerte […]...

Article publié il y a 3 ans Bistrots Paris Étiquettes : , , , ,
Pierre Sang on Gambey - Paris

Les chuchotis du lundi: la guerre Robuchon-Magrez, les espoirs de la Tour d’Argent, le Divellec en juin, Starck relooke Ducasse, Pierre Sang joue la street food, Jancou revient, Darroze à San Sebastian, trois toqués au tour auto

La guerre Magrez-Robuchon aura bien lieu C’était l’entente cordiale et même fraternelle. C’est désormais la guerre ouverte, sinueuse, mais sans détour, entre deux ex- partenaires aujourd’hui fâchés. Si Joël Robuchon, qui s’en tient à la clause de confidentialité de ses contrats, refuse de s’exprimer, Bernard Magrez, lui, ne s’est pas fait faute d’envoyer des communiqués […]...

Article publié il y a 3 ans Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi: la guerre Robuchon-Magrez, les espoirs de la Tour d’Argent, le Divellec en juin, Starck relooke Ducasse, Pierre Sang joue la street food, Jancou revient, Darroze à San Sebastian, trois toqués au tour auto 3