Suivez moi

Patrick Modiano

Quand Modiano fait du Modiano

Si vous n’avez jamais lu de roman de Patrick Modiano, celui-ci – le 29e si l’on compte bien – est pour vous. Tout y est : la quête d’une jeune fille disparue (qui n’est ni Dora Bruder, ni la Petite Bijou), les brumes d’un Paris tout en grisaille, demi-teinte, demi-jour, le parfum nostalgique d’une époque […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
Quand Modiano fait du Modiano

Souvenirs dormants : Modiano par Modiano

Sa voix, on la reconnaît entre toutes. Les noms de ses héros, son époque, celle de l’Occupation, celle des années 1960, qui meublent ces « souvenirs dormants », on les retrouve comme de vieux amis, des lieux sinon aimés, du moins parcourus, familiers. Rêve, récit, roman, souvenirs, nostalgie prenante : il y a tout cela ici mêlé […]...

Article publié il y a 2 ans Livres Étiquettes : , , , ,
Souvenirs dormants : Modiano par Modiano

Modiano et sa petite musique

« Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier »: si l’on compte bien, c’est le 24e roman paru de lui chez Gallimard (son 27e, si on inclut les trois volumes parus au Seuil dont « Remise de Peine »). Et un opus fidèle à la manière du tout récent Prix Nobel de Littérature, un Modiano qui […]...

Article publié il y a 5 ans Livres Étiquettes : ,
Modiano et sa petite musique

Modiano, « notre » Nobel

Ce jour là, je me souviens, il avait reçu le Goncourt qu’il avait loupé pour « Villa Triste ». Certes, « Rue des boutiques obscures » ce n’était pas mal. Mais c’était déjà le moment où Patrick donnait le sentiment de se pasticher lui-même, partir, une fois de plus, à la recherche de ses fantômes, des amis de son […]...

Article publié il y a 5 ans Livres Étiquettes : , ,
Modiano, « notre » Nobel