Suivez moi

Pascal Barbot

Michelin 2023 : les nouveaux étoilés

  La liste des nouveaux étoilés du Guide Michelin France 2023 dévoilée ce 6 mars à Strasbourg.  44 nouvelles tables étoilées – 39 nouveaux 1 étoile – 4 nouveaux 2 étoiles – Alexandre Couillon seul nouveau 3 étoiles  Trois étoiles      Alexandre & Céline Couillon, La Marine, Noirmoutier   Deux étoiles      Christophe […]...

Article publié il y a 12 mois Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Michelin 2023 : les nouveaux étoilés

Paris 16e : Astrance, le retour

Ils nous ont fait attendre. Pascal Barbot, le chef, et Christophe Rohat, le directeur de salle, avaient fermé leur discrète adresse de la rue Beethoven, juste avant le premier confinement. Ils ont racheté la demeure d’où Joël Robuchon s’envola pour la gloire, ont été empêtré, après leurs grands travaux, dans des histoires d’extraction de fumée […]...

Article publié il y a 1 an Restaurants gastronomiques Paris Étiquettes : , , , ,
L’Astrance - Paris 4

Les chuchotis du lundi : Astrance, le retour, la prouesse des chefs Air-France au Sirah, Hélène Darroze et ses burgers, Martin Simolka au Scribe, Nicolas Sale à Rungis, les Ravet à Crans-Montana, Mathieu Poirier et ses poissons, la révélation d’Alice Roger chez Jupi, adieu à Roger Feuilly

Astrance, le retour Ils nous ont fait attendre. Pascal Barbot, le chef, et Christophe Rohat, le maître de salle, avaient fermé leur discrète adresse de la rue Beethoven, juste avant le premier confinement, et ont racheté la demeure d’où Joël Robuchon s’envola pour la gloire, ont été empêtrés, après leurs grands travaux, dans des histoires […]...

Article publié il y a 1 an Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : Astrance, le retour, la prouesse des chefs Air-France au Sirah, Hélène Darroze et ses burgers, Martin Simolka au Scribe, Nicolas Sale à Rungis,  les Ravet à Crans-Montana, Mathieu Poirier et ses poissons, la révélation d’Alice Roger chez Jupi, adieu à Roger Feuilly

Les chuchotis du lundi : Hugo Roellinger 3 étoiles breton? l’Astrance rouvre enfin, un nouveau duo de choc pour l’Alpaga de Megève, et de trois pour les frères Dufour à Paris, un 3 étoiles surréaliste en Californie, découvrez Jérémy Lasserre en Comminges, relève de génération chez les Botanistes

Hugo Roellinger, 3 étoiles breton? Il a pris en main la maison qui fut l’annexe de celle de son père quand celui ci avait trois étoiles au Bricourt et a réussi à faire ce que beaucoup suggéraient à ce dernier : y transporter sa grande table. Il a diminué le nombre de couverts et supprimé […]...

Article publié il y a 1 an Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : Hugo Roellinger 3 étoiles breton? l’Astrance rouvre enfin, un nouveau duo de choc pour l’Alpaga de Megève, et de trois pour les frères Dufour à Paris, un 3 étoiles surréaliste en Californie, découvrez Jérémy Lasserre en Comminges, relève de génération chez les Botanistes 4

Paris 16e : l’Astrance rue de Longchamp vu par Maurice Rougemont

Ce sera l’événement parisien de l’après-confinement : l’ouverture de l’Astrance en lieu et place de l’ex-maison mythique de Joël Robuchon. Notre photographe complice, Maurice Rougemont, qui connaît bien les lieux, les retrouve avec émotion… L’actualité de Pâques du duo Barbot/Rohat, c’est un menu à emporter à 85 €. Au programme : saumon de fontaine « […]...

Article publié il y a 2 ans Actualités Étiquettes : , , ,
Paris 16e : l’Astrance rue de Longchamp vu par Maurice Rougemont 2

Les chuchotis du lundi : le scénario du pire, les fêtes confinées, adieu à Marc Meneau, une Mamounia revue couleur Grand Est, Tokyo super star, le sacre de Christophe Hay, le nouvel Astrance arrive, Adrien Cachot le retour, Grégory Marchand à Verbier

Le scénario du pire Ce scénario du pire? Le MOF Philippe Etchebest, star de Top Chef et restaurateur à Bordeaux, au 4e Mur, l’envisageait avec précision, dès mi-novembre,  dans l’émission les Grandes Gueules sur RMC, expliquant ainsi : « il va y avoir un confinement dur jusqu’au 15 décembre, puis un allégement pour les fêtes. […]...

Article publié il y a 3 ans Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : le scénario du pire, les fêtes confinées, adieu à Marc Meneau, une Mamounia revue couleur Grand Est, Tokyo super star, le sacre de Christophe Hay, le nouvel Astrance arrive, Adrien Cachot le retour, Grégory Marchand à Verbier 10

Les chuchotis du lundi : reprise en main russe à GaultMillau, l’Astrance arrive, Antoine Pétrus s’en va, Lagraula le retour, Béchade à Biarritz, un webinaire pour financer sa relance, Séhébiade et Moreno en duo à Hossegor, Guillaume Roget déménage à Ciboure, Sébastien Oudill et Clémentine Gobin à Bayonne

Reprise en main russe à GaultMillau C’est le séisme gastronomique de magnitude 100 sur l’échelle de Richter gourmande qui a affecté le microcosme en fin de semaine dernière : le remplacement, à la direction générale de Gault-Millau de Jacques Bally, après seulement vingt mois d’exercice, par Zakari Benkhadra. »Cela tangue, cela bouge, les Russes reprennent le […]...

Article publié il y a 3 ans Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : reprise en main russe à GaultMillau, l’Astrance arrive, Antoine Pétrus s’en va, Lagraula le retour, Béchade à Biarritz, un webinaire pour financer sa relance, Séhébiade et Moreno en duo à Hossegor, Guillaume Roget déménage à Ciboure, Sébastien Oudill et Clémentine Gobin à Bayonne 2

Les chuchotis du lundi : menaces sur le mini-Palais, Nasti en piste vers la 3e étoile, Ducasse relance Rech, Balagan double la mise, Pairet à Paris, le Cinq ferme dimanche et lundi, l’Astrance déménage, adieu à Marco Arbeit, Zuccolin le retour, Joulie lance le bistrot de la gare

Menaces sur le Mini-Palais Le Grand Palais fermera en 2020 pour de grands travaux pharaoniques dont le montant élevé (on parle d’une ardoise de quelque 500 à 600 millions d’euros…) doit lui permettre de se ranger aux normes modernes assurant d’importantes opérations de sécurité. Sa grande nef devrait pouvoir ainsi accueillir 11000 visiteurs (contre la […]...

Article publié il y a 4 ans Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : menaces sur le mini-Palais, Nasti en piste vers la 3e étoile, Ducasse relance Rech, Balagan double la mise, Pairet à Paris, le Cinq ferme dimanche et lundi, l’Astrance déménage, adieu à Marco Arbeit,  Zuccolin le retour, Joulie lance le bistrot de la gare 1

Paris 16e : l’Astrance, fleur discrète

Voilà une maison dont on ne parle pas souvent, qui semble échapper aux modes du temps, s’isoler du monde, jouer sa propre carte. Celle-ci change cependant, même si Pascal Barbot et Christophe Rohat, complices de cuisine et de salle, qui se sont rencontrés à l’Arpège, jadis, ont voyagé ensemble, notamment en Australie, avant de faire […]...

Article publié il y a 4 ans Restaurants gastronomiques Paris Étiquettes : , , , , , , ,
L’Astrance - Paris 6

Les chuchotis du lundi : Corre vend le Petit Pergo à Alexandra Damas, Pairet à la Samaritaine, Gourcuff investit l’Opéra, Verjus au Montalembert, Sharma s’installe, Schwartz revient à Neuilly, Eataly débute, Passard l’artiste, l’Astrance passe à l’Est, d’Onghia revient

Albert Corre vend à Alexandra Damas Après plus de 30 ans de présence rue Pergolèse, dont 17 au Petit Pergo, Albert Corre jette l’éponge. L’ancien élève de Joël Robuchon, Alain Senderens, Jacques Cagna, Paul Huyart à la Crémaillère, dans son Orléans natal, ne croit plus au métier, ni aux restaurants sans terrasse, ni aux cuisiniers […]...

Article publié il y a 4 ans Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : Corre vend le Petit Pergo à Alexandra Damas, Pairet à la Samaritaine, Gourcuff investit l’Opéra, Verjus au Montalembert, Sharma s’installe, Schwartz revient à Neuilly, Eataly débute, Passard l’artiste, l’Astrance passe à l’Est, d’Onghia revient 2

Les chuchotis du lundi : l’Astrance déménage, Hiramatsu rouvre, le boom de la Grande Epicerie Passy, Lutétia avance, Veyrat et sa fondation, Lanher à l’italienne, Alvarez au Bristol, Raoux le patron

Pascal Barbot parle Pascal Barbot de l’Astrance? C’est un peu notre Le Clézio gourmand ou le Modiano des trois étoiles: un chef rare dans les médias, absent des réseaux sociaux, à la fois discret, presque secret, et voyageur. Quand il parle et s’exprime, on l’écoute. Ainsi, dans la dernière livraison du magazine Le Chef, où […]...

Article publié il y a 6 ans Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : l’Astrance déménage, Hiramatsu rouvre, le boom de la Grande Epicerie Passy, Lutétia avance, Veyrat et sa fondation, Lanher à l’italienne, Alvarez au Bristol, Raoux le patron 2

Astrance, le livre

Un très beau livre en deux temps, avec ses histoires de bouche, sa fraîcheur, sa netteté, sa franchise, sa verve naïve. Voilà, narrée comme un conte de fée par Chihiro Masui, la vie quotidienne d’un trois étoiles pas comme les autres, les recettes secrètes et célèbres à la fois de Pascal Barbot, dont le fameux […]...

Article publié il y a 11 ans Livres Étiquettes : , , , , , ,
Astrance, le livre

Retour à l’Astrance (Paris 16e)

Notre avocat gourmet, Didier Chambeau, chante son amour de la cuisine de Pascal Barbot à l’occasion de son dernier repas à l’Astrance. Ecoutons-le. Une rue en impasse près du Trocadéro, un restaurant dont tout le monde parle depuis des années, une salle épurée aux murs gris cérusé et banquettes jaunes, vingt cinq couverts pas davantage, […]...

Article publié il y a 11 ans Restaurants gastronomiques Paris Étiquettes : , , , , , , ,
L’Astrance - Paris 18

Remarque à F-R Gaudry sur l’Astrance

Cela m’embête toujours de jouer les donneurs de leçons, donc les « vieux cons » (mais on passe vite, sans s’en apercevoir, du rang de « jeune con » à celui de « vieux con »…), mais voilà que je tombe, avec quelques jours de retard sur la chronique de mon confrère et cadet François-Régis Gaudry, dans l’Express Styles de cette […]...

Article publié il y a 13 ans Restaurants gastronomiques Étiquettes : , , , , ,
Remarque à F-R Gaudry sur l’Astrance 8

L’éclat de l’Astrance (Paris 16e)

Retour à Paris après des heures cahotiques passées à l’aéroport de Nice. Je suis un miraculé de l’Astrance. Il faut deux mois, au bas mot, pour trouver table ici le soir, dans la discrète rue Beethoven, à deux pas de la Seine, de la proche rue des Eaux, de la Maison de la Radio. Et […]...

Article publié il y a 13 ans Restaurants gastronomiques Paris Étiquettes : , , , , , ,
L’Astrance - Paris 2