Suivez moi

Michel Baly

Les chuchotis du lundi : Sulpice fait fort, Fréchon et la Marlotte, le Soldat rend les armes, Poitevin s’en va, Maxime Frederic prend du galon, Biron vend le Stella, Fortunato au Carpaccio, Baly se sépare du Diana

Sulpice fait fort Trois mois après la réouverture de l’Auberge du Père Bise à Talloires, Jean Sulpice peut se frotter les mains: la maison fait le plein sans discontinuer, dans tous ses aspects: hôtel, bistrot (le 1903), boutique et, bien sûr, la grande table avec terrasse qui joue un air de Savoie rajeunie. Toute la […]...

Article publié il y a 2 ans Actualités Étiquettes : , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : Sulpice fait fort, Fréchon et la Marlotte, le Soldat rend les armes, Poitevin s’en va, Maxime Frederic prend du galon, Biron vend le Stella, Fortunato au Carpaccio, Baly se sépare du Diana

Le Pudlo Alsace 2016 est arrivé !

Voilà, pour les lecteurs de ce blog, la liste de nos lauréats de l’année en Alsace. La moisson est riche ! Chef de l’année: Bernard Leray Wihr au Val,  La Nouvelle Auberge Depuis vingt ans, il refait le monde, à fleur de route. Bernard Leray est devenu un chef étincelant multipliant les allusions à ses […]...

Article publié il y a 3 ans Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Le Pudlo Alsace 2016 est arrivé !

Bâle: la modestie du D

C’est la botte secrète de Michel Baly, qui possède une douzaine d’hôtels en Alsace, de Molsheim à Colmar, de Strasbourg à Obernai, et The Passage à Bâle. Cette demeure moderne qui contient 48 chambres fait face ou presque aux Trois Rois. Elle se trouve donc près du Rhin, de la place du Marché, du quartier […]...

Article publié il y a 4 ans Hôtels Bâle Étiquettes : , , ,
Hôtel D - Bâle

Bâle: nuits modernes au Passage

Un hôtel contemporain qui épouse les changements de sa ville, dans un immeuble moderne, signé d’un architecte local, avec ses chambres pimpantes et claires, son style dans le vent dédié à l’art, son jardin intérieur, ses espaces communs entre bar et lounge où prendre le petit-déjeuner ou un verre: voilà « The Passage », la dernière création […]...

Article publié il y a 4 ans Hôtels Bâle Étiquettes : , , ,
The Passage - Bâle

Strasbourg: le D de Michel

Fou d’hôtellerie et businessman hyperactif, Michel Baly produit des hôtels comme des lapins : une douzaine de belles adresses entre Molsheim à Bâle, via Obernai et … Strasbourg. Où il possède déjà le Diana et le Gutenberg. Son dernier né, face au Palais de Justice, à deux pas des quais de l’Ill et de la place […]...

Article publié il y a 5 ans Hôtels Strasbourg Étiquettes : , ,
Hôtel D - Strasbourg

Molsheim: le nouveau Diana est arrivé

Au Diana à Molsheim,  le passage de génération s’est passé dans la discrétion. Michel Baly, hôtelier entreprenant, qui s’est créé un petit empire, avec une douzaine d’établissements de Strasbourg à Bâle, en passant par Colmar et Obernai, a laissé son navire amiral, le Diana, à son fils Thomas qui le gère avec son épouse Elodie. […]...

Article publié il y a 5 ans Restaurants français Molsheim Étiquettes : , , , ,
Diana - Molsheim

Molsheim: chez Baly le malicieux

Michel Baly, ce malicieux aubergiste mué en businessman de choc et de charme, je vous en ai touché un peu plus qu’un mot. Son petit empire hôtelier s’étend de Molsheim à Bâle, en passant par Colmar et Obernai. Il joue ici la maison d’hôte, là l’hôtel de charme, là encore la halte moderne dans une […]...

Article publié il y a 7 ans Restaurants français Molsheim Étiquettes : , , , , ,
Diana - Molsheim 4

Obernai: une chambre en ville

Michel Baly, qui est l’entrepreneur hôtelier le plus dynamique et le plus discret d’Alsace (le Diana à Molsheim et Strasbourg, le Bugatti à Molsheim, le Colombier à Colmar et Obernai, c’est lui) vient de créer l’événement design d’Obernai, à deux pas de la théâtrale place du Marché, avec sept chambres sobres, très zen et fonctionnelles, […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Obernai Étiquettes : , ,
Le Pavillon 7 - Obernai

Colmar l’éternelle

C’est une ville qui s’admire simplement en levant le nez (« la plus belle ville du monde », disait Romain Rolland à un ami allemand). Pas besoin de rentrer dans un musée (même si Unterlinden est magnifique, si celui dédié à Bartholdi est superbe): le musée est dans la rue avec les enseignes signées Hansi, les statues […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Colmar Étiquettes : , , , , ,
Le Colombier - Colmar