Suivez moi

Auteurs français

La tribu très française de Philippe Alexandre

« Plus français que les Français » : c’est cela même que seront les juifs de l’Est de la France à l’aube de l’autre siècle. Et que démontre Philippe Alexandre qui rend hommage à sa famille juive lorraine, originaire de Francfort puis enracinée en Moselle à Forbach, ayant fui les Prussiens après la guerre de 1870 (son […]...

Article publié il y a 1 mois Livres Étiquettes : , , ,
La tribu très française de Philippe Alexandre 1

Souvenirs dormants : Modiano par Modiano

Sa voix, on la reconnaît entre toutes. Les noms de ses héros, son époque, celle de l’Occupation, celle des années 1960, qui meublent ces « souvenirs dormants », on les retrouve comme de vieux amis, des lieux sinon aimés, du moins parcourus, familiers. Rêve, récit, roman, souvenirs, nostalgie prenante : il y a tout cela ici mêlé […]...

Article publié il y a 2 mois Livres Étiquettes : , , , ,
Souvenirs dormants : Modiano par Modiano

Sur les traces de Marcello Mastroianni

Un peu de Dolce Vita dans un monde de brutes : voilà ce que nous offre Elizabeth Gouslan avec cette biographie fouillée, fidèle, minutieuse du « latin lover » par excellence. Le beau Marcello qui a tout joué, les journalistes indolents (« la Dolce Vita »), les maris trompeurs et trompés (« Divorce à l’Italienne », « Mariage à l’Italienne »), les homosexuels […]...

Article publié il y a 2 mois Livres Étiquettes : , , ,
Sur les traces de Marcello Mastroianni

Sa mère avait toujours raison! Celle d’Alexandre Jardin

Drôle, belle, folle, intransigeante et si désespérément vraie, aimant l’amour avec passion, elle avait le visage et la beauté de Romy Schneider dans « César et Rosalie ». Et pour cause: elle inspira l’héroïne du film mythique de Claude Sautet. Mme Jardin, Stéphane dite « Fanou », fut l’épouse de Pascal, la mère d’Alexandre, sa mère protectrice et audacieuse, […]...

Article publié il y a 3 mois Livres Étiquettes : , , ,
Sa mère avait toujours raison! Celle d’Alexandre Jardin

Encore Vivant, de Pierre Souchon

C’est l’un des très bons premiers romans de la rentrée, même si c’est aussi une autofiction, un document saisissant, une confession bouleversante. Comme l’auteur, journaliste à l’Huma, au Monde Diplomatique, à Fakir, le héros se nomme Pierre Souchon, est fils de paysans d’Ardèche, dont le père, garde forestier, est avant tout poète des halliers et […]...

Article publié il y a 3 mois Livres Étiquettes : , , ,
Encore Vivant, de Pierre Souchon

Max ou la grande illusion

Avez-vous connu le Grand Zabbatini, ce mage perse qui dans les années 1930 à Berlin, fascina le public par ses visions et ses tours de magie, impressionnant même le Führer ? Emanuel Bergmann, né à Sarrebruck à 1973, vivant à Los Angeles, a retrouvé sa trace. Ou plutôt l’a inventé, réinventé, recréant par la-même la […]...

Article publié il y a 3 mois Livres Étiquettes : , , ,
Max ou la grande illusion

Piekielny, Gary, Ajar et Désérable

La vérité des choses est morte à Vilnius, qu’on appelait alors Wilno, qu’on nomma jadis Vilna, sera Wilna, au fil de ses allégeances, polonaise, biélo-russe ou russe. Dans cette « Jérusalem du Nord », qui compta plus de deux cent synagogues (il n’en reste plus qu’une), François-Henri Désérable, le jeune et impétueux auteur biographe d’Evariste Gallois (« Evariste ») […]...

Article publié il y a 3 mois Livres Étiquettes : , , ,
Piekielny, Gary, Ajar et Désérable

Le flâneur de l’Elysée de Pierre-Louis Basse

Deux ans et demi-durant, Pierre Louis Basse est à l’Elysée une sorte de zombie désenchanté, chargé de conseiller le président de la République sur les « grands événements ». Ce spécialiste du foot (on lui un récit remarquable et remarqué du « match du siècle » -le France-Allemagne de Séville en 1982-) et de la Résistance (Guy Mocquet, une […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
Le flâneur de l’Elysée de Pierre-Louis Basse

La leçon de sagesse de Perla Servan-Schreiber

Un peu de zénitude dans un monde de brutes, s’accepter soi-même, vivre avec les autres en gardant son quant à soi, se balader seul(e), tôt le matin dans Paris, avec son chien, se mitonner des spaghetti « anti blues« , ail, oglio e peperoncino, pour combattre efficacement le blues du dimanche soir… voilà, entre autres mille petites […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
La leçon de sagesse de Perla Servan-Schreiber

Le Fief de David Lopez

Voilà comme un uppercut dans le ciel gris de la rentrée. Comme un petit cousin de Virginie Despentes, côté engagement, mais moins gore, avec un rien du très banlieusard et très cité Jean Vautrin de « Billy Ze Kick« , qui se lance, entre naïveté malicieuse, fraîcheur impromptue, précision lucide, avec ce premier roman dans une zone […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
Le Fief de David Lopez 1

Une jeune fille au bois dormant d’Anne-Sophie Monglon

La jeune fille, c’est elle. Le bois dormant ? L’entreprise qu’elle réintègre après un congé maternité. Bérénice est chargée de documentation dans une vaste entreprise de documentation. Son poste a-t-il été piraté ou carotté durant son absence ? Elle sent les griffes de l’entreprise se refermer sur elle. Mais elle accepte sa situation, même si […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
Une jeune fille au bois dormant d’Anne-Sophie Monglon

Une douceur de chloroforme de Patrice Delbourg

Patrice Delbourg, on vous en a parlé il n’y a guère. Ce drôle de paroissien des lettres, doué d’une mémoire phénoménale, capable de vous réciter ses poèmes favoris à l’envers, d’ahaner la liste de ses écrivains de prédilection (avec la date de leurs oeuvres) comme de ses joueurs de football fétiches (et leurs différents clubs) […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
Une douceur de chloroforme de Patrice Delbourg

Le somptueux fatras de Simon Liberati

Son père va mal, il a 89 ans, est atteint d’une crise de démence. Simon Liberati décide de lui rendre hommage, de révéler sa dette envers lui, mais surtout de se livrer lui-même, au gré de l’inspiration et des souvenirs. Tout défile, en un éblouissant fatras, sa vie, ses compagnes, ses livres, le compagnonnage épisodique […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
Le somptueux fatras de Simon Liberati

Ma vie sans moi, roman, de Nathalie Rheims

Elle était la reine du mystère (« Le Cercle de Meggido », « L’Ombre des Autres », « Lumière invisible à mes yeux »), elle est devenue la reine de l’autofiction, évoquant la mort de sa mère (« Laissez les cendres s’envoler ») ou son amour jeune pour un comédien du Français (« Place Colette »). Elle avait évoqué Charles Denner et son frère (« L’un […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
Ma vie sans moi, roman, de Nathalie Rheims

Sauver les meubles de Céline Zufferey

Un premier roman comme un pied de nez, à la bienséance, aux belles idées, aux belles images: ni autofiction, ni récit d’apprentissage. Céline Zufferey, qui porte un joli nom valaisan et qui est diplômée de la haute école des arts de Berne, se met dans la peau d’un photographe qu’on pourrait croire parisien, aux ambitions […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
Sauver les meubles de Céline Zufferey

Richard, Magda et les autres

Berlin printemps 1945 : c’est l’hiver du « Grand Reich ». Magda Goebbels est réfugiée avec son mari et ses six enfants dans le bunker du Führer. Elle revoit son destin de première dame du régime, si proche d’Hitler, élevée pourtant par son beau-père juif, Richard Friedlander, qui est appelé à disparaître au camp de Buchenwald sans […]...

Article publié il y a 5 mois Livres Étiquettes : , , ,
Richard, Magda et les autres

La gloire des maudits selon Neo

Il porte un beau nom de résistant, et ne s’intéresse qu’aux collabos. Mais qu’est-ce qui fait courir Nicolas d’Estiennes d’Orves alias Néo ? Le plus jeune membre du Club des Cent met en scène un critique gastronomique ayant trempé sa plume dans le venin de la presse collaborationniste, cite par ailleurs Robert Courtine, dont l’un […]...

Article publié il y a 5 mois Livres Étiquettes : , , ,
La gloire des maudits selon Neo

Les malices littéraires de Pauline Dreyfus

De Pauline Dreyfus, on avait louangé et beaucoup aimé « Immortel, enfin« , fantaisie littéraire, qui contait l’accession tardive de Paul Morand à l’Académie Française. Elle y mettait en scène des personnages réels dans des situations authentiques, avec un sens du récit qui est celui d’ironie malicieuse. Même procédé dans ce délicieux « Déjeuner des barricades » qui raconte […]...

Article publié il y a 5 mois Livres Étiquettes : , , ,
Les malices littéraires de Pauline Dreyfus 1

La Distance d’Alexandre Steiger

Cela démarre joliment à Positano, sur la côte amalfitaine, près de Naples, mais cela va vite entraîner le lecteur en banlieue parisienne dans un lieu où tout se délite. Bilan, confession, souvenir? Pour Alexandre, qui est comédien au chômage, tout va mal: sa compagne, Jeanne, l’a quitté pour un autre; il chute financièrement; ses deux […]...

Article publié il y a 5 mois Livres Étiquettes : , , ,
La Distance d’Alexandre Steiger

Croire au merveilleux avec CODB

Un Harry Potter romantique, qui aurait lu Pline, Platon, Socrate, Homère, Thucydide et Euripide, moins mondain qu’il ne fut, plus près de son enfance et de son amour des mythes hellènes, de sa fraîcheur et de sa vérité: voilà le Christophe Ono-dit-Biot alias CODB que révèle son nouveau livre. Cette suite à Plonger se lit […]...

Article publié il y a 5 mois Livres Étiquettes : , , ,
Croire au merveilleux avec CODB