Suivez moi

Auteurs français

Jean-Louis Fournier, amoureux du Nord

Il n’est à l’aise que dans le bref, aime faire court, écrire instantané, réagir vite. S’est mis, presque malgré lui, à l’exercice obligé du 500 pages et plus. Jean-Louis Fournier, l’auteur remarqué de « Où on va papa? », natif de Calais, replongeant dans ses racines, traite le Nord par saccades. Ses entrées ressemblent à des tracts, […]...

Article publié il y a 1 mois Livres Étiquettes : , , ,
Jean-Louis Fournier, amoureux du Nord 1

Le foot comme métaphore selon Patrick Besson

C’est le meilleur livre de cette fin d’année riche en émotions littéraires de toutes sortes. Il est signé Patrick Besson, vieux briscard de 62 ans, qu’on suit depuis ses premiers livres (« les petits maux d’amour » et « la maison du jeune homme seul »), qui nous fit vibrer jadis en contant la saga de sa mère croate […]...

Article publié il y a 1 mois Livres Étiquettes : , , ,
Le foot comme métaphore selon Patrick Besson

Les mille vies de Paul Bocuse

Rappelez-vous. Nous étions en 2010 et à près de 80 ans, Paul Bocuse racontait toute sa vie et tout de sa vie – ce qui n’est pas forcément la même chose -, de la vente du restauration familiale, de la perte de son nom, de son rachat la première étoile venue, mais aussi de sa […]...

Article publié il y a 2 mois Livres Étiquettes : , , , ,
Les mille vies de Paul Bocuse

Les trop belles soeurs Livanos de Stéphanie des Horts

Quelle vie ! Quelles vies ! Stéphanie des Horts, qui nous avait donné un avant-goût de la « café society » avec son délicieux Pamela, remet le couvert avec les soeurs Livanos. On retrouve là, entre autres, Churchill ou Agnelli, et l’on complète sa collection de gens ultra riches et déjantés, campés avec verve par la drôlatique […]...

Article publié il y a 2 mois Livres Étiquettes : , , ,
Les trop belles soeurs Livanos de Stéphanie des Horts

L’évangile selon Tobie

De Tobie Nathan, on connait au moins un thriller politico-historique (« Qui a tué Arlozoroff?« ), qui invoquait les mannes de Martha Goebbels et les sbires nazis de son mari pour expliquer la mort mystérieuse de son amant et fondateur du sionisme, Viktor Alozoroff à Tel Aviv, et le plus récent « Ce pays qui te ressemble », qui […]...

Article publié il y a 3 mois Livres Étiquettes : , , ,
L’évangile selon Tobie

Les Polaroïds d’Eric Neuhoff

Un petit cousin de Modiano (« Villa les Sables »), qui égrène ses mystérieuses nostalgies avec une tendresse fugueuse, un fan de cinéma qui connaît ses stars par coeur, sait que Jean Seberg, toujours vivante, tient un bar en Catalogne et que Dewaere est toujours là, alors que c’est son copain des « Valseuses », l’imprévisible Gégé, qui a […]...

Article publié il y a 3 mois Livres Étiquettes : , , ,
Les Polaroïds d’Eric Neuhoff 1

Le premier roman phénomène de Pauline Delabroy-Allard

On a un peu le sentiment de voler au secours de la victoire en parlant du livre de Pauline Delabroy-Allard, trentenaire, co-auteur, jusqu’ici d’un livre dédié à la littérature expliquée aux matheux,  qui fait un joli boum de rentrée avec deux prix (dont celui du « Livre sur la Place » à Nancy) couronnant un premier roman, […]...

Article publié il y a 3 mois Livres Étiquettes : , , ,
Le premier roman phénomène de Pauline Delabroy-Allard

Les derniers jours d’Amiel par Roland Jaccard

Une gajeure tenue, une prouesse littéraire : faire tenir les derniers jours d’Amiel en moins de 140 pages, alors que le personnage, citoyen genevois, diariste illustre, universitaire discret, citroyen anonyme, bavard intarissable, eut besoin de pas moins de 17000 pages pour coucher sa vie dans son journal, qui sera publié, bien après sa mort, en […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
Les derniers jours d’Amiel par Roland Jaccard

Mauvaise passe, de Clémentine Haenel

C’est l’un des premiers romans forts de cette rentrée qui se révèle abondante du genre. L’auteur a 26 ans, porte un nom déjà célèbre, même si elle n’a pas de rapport avec Yannick Haenel, son glorieux aîné prix Médicis (pour « Tiens ferme ta couronne ») de l’écurie Gallimard. Elle multiplie, non sans habileté, les références, comme […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
Mauvaise passe, de Clémentine Haenel 2

Ce que l’homme a cru voir de Gautier Battistella

Il nous avait intrigué avec « Un jeune homme prometteur » (l’histoire d’une jeune auteur venu des Pyrénées qui rêvait d’occire les écrivains qu’il détestait à Paris). Voilà que Gautier Battistella nous charme avec « Ce que l’homme a cru voir« , le mystérieux retour au pays d’un natif de Haute Garonne, rappelé vers les siens par la disparition […]...

Article publié il y a 4 mois Livres Étiquettes : , , ,
Ce que l’homme a cru voir de Gautier Battistella

Nuit sur la neige de Laurence Cossé

De Laurence Cossé, vous connaissez la Grande Arche, mais vous n’avez pas peut être pas oublié le 31 du mois d’août, qui évoquait le destin du conducteur de la voiture qui suivait celle où périt la princesse Diana. Prouvant que cet auteur raffiné, qu’on suit depuis « les Chambres du Sud » (1981!), aime lier petite et […]...

Article publié il y a 5 mois Livres Étiquettes : , , ,
Nuit sur la neige de Laurence Cossé

Dix sept ans d’Eric Fottorino

On pourrait lui rabâcher: « raconte pas ta vie« . Mais Eric Fottorino continue inlassablement, avec talent et sensibilité. Il nous ouvre son album aux photos jaunies. Vous connaissiez l’histoire de ses deux pères, de sa mère absente, de sa naissance à Nice, de cette enfance qui s’éternise, de ces racines qui se perdent (la Rochelle, Maroc […]...

Article publié il y a 5 mois Livres Étiquettes : , , ,
Dix sept ans d’Eric Fottorino

Les mondes de Michel Déon de Christian Authier

Un monde d’exils et de voyages, d’écriture et de soleil, de rivages et de bonheurs, les rendez-vous de Sintra, de Patmos et de Spetsaï, le balcon de Tynagh, les plages du Cap-Ferrat, les arches de Déon, l’aventure des « Hussards », une leçon de vie (aimer la sienne, la protéger, fuir les « ismes« ): voilà, entre autres, ce […]...

Article publié il y a 5 mois Livres Étiquettes : , , ,
Les mondes de Michel Déon de Christian Authier

La belle vie selon Guitry par Jacques Pessis

Le 24 juillet 1957 disparaît Sacha Guitry. A travers lui, c’est toute une époque qui disparaît. Ou plutôt que fait revivre Jacques Pessis avec brio en évoquant, sur une seule journée, la vie du cher disparu, son univers familier, son génie du bon mot, ses 60 jours de prison à la Libération, mettant en scène […]...

Article publié il y a 7 mois Livres Étiquettes : , , ,
La belle vie selon Guitry par Jacques Pessis

L’amour fou à Paris

Art et passion, huit couples légendaires: le sous-titre dit tout ou presque. Mora Maaar et Picasso, Anaïs Nin et Henry Miller, Jean Cocteau et Jean Marais (l’auteur, Dominique, qui est la petite nièce de Cocteau écrit avec justesse, à la pointe sèche, juste, sans effusion, avec une plume précise et sensible), mais encore Aragon et […]...

Article publié il y a 7 mois Livres Étiquettes : , , , , ,
L’amour fou à Paris

La Nationale 7 de Clément Pétreault

« De toutes les routes de France, d’Europe  Celle que j’ préfère est celle qui conduit  En auto ou en auto-stop  Vers les rivages du Midi  Nationale Sept  Il faut la prendre, qu’on aille à Rome, à Sète  Que l’on soit deux, trois, quatre, cinq, six ou sept  C’est une route qui fait recette  Route des […]...

Article publié il y a 8 mois Livres Étiquettes : , , ,
La Nationale 7 de Clément Pétreault

Vers la beauté de David Foenkinos

Mystérieux Antoine Duris ! Il était professeur aux Beaux Arts de Lyon. Le voilà devenu gardien au musée d’Orsay, assis toute la journée face au portrait de Jeanne Hébuterne par Modigliani. Nul ne connaît le pourquoi de cette apparente déchéance sociale. Ni quel malheur l’a frappé. Mais Mathilde, la DRH du musée s’intéresse de près […]...

Article publié il y a 9 mois Livres Étiquettes : , , ,
Vers la beauté de David Foenkinos

La vérité sur la comtesse Berdaiev de Jean-Marie Rouart

« Les feux du pouvoir », « Nous ne savons pas aimer »: voilà deux titres de Jean-Marie Rouart que l’on pourrait évoquer en parlant de son petit dernier. On pourrait même y ajouter l’un des titres fameux de son ami Jean d’O: « tous les hommes en sont fous ». Courtisane, femme de tête, la comtesse Berdaiev est issue de […]...

Article publié il y a 9 mois Livres Étiquettes : , , ,
La vérité sur la comtesse Berdaiev de Jean-Marie Rouart

Le devoir d’espagnol de Pierre Assouline

Et si c’était son meilleur livre ? Et si c’était son chef d’oeuvre? Voilà le biographe d’Hergé, de Cartier-Bresson, de Durand-Ruel, du dernier des Camondo, de Dassault, de Gallimard, de Kahnweiler, de Jean Jardin, de Simenon et d’Albert Londres, le romancier énigmatique du Lutétia, de Sigmaringen, de Golem et de la Cliente revenant à lui-même, […]...

Article publié il y a 10 mois Livres Étiquettes : , , ,
Le devoir d’espagnol de Pierre Assouline

Le Hockney de Cusset

Catherine Cusset ? On l’aime et la révère pour son culot, sa gniaque, son espièglerie, son empathie pour ses personnages fragiles et tourmentés. On avait passionnément aimé « L’autre qu’on adorait », à qui on aurait attribué le Goncourt d’il y a deux ans. Et l’on avait été séduit par « Le problème avec Jane », « Amours transversales », »La haine […]...

Article publié il y a 10 mois Livres Étiquettes : , , ,
Le Hockney de Cusset