Suivez moi

Aurélien Largeau

Les chuchotis du lundi : la mystérieuse affaire Largeau au Palais à Biarritz, Vivien Sonzogni reprend le Grapiot à Pupillin, Francesco Di Marzio au château de Germigney, Lucas Cathelin au Café Cher-Mignon, à Vendenheim la belle surprise de la Maison Rouge, et de cinq pour Christophe Gros !

La mystérieuse affaire Largeau au Palais à Biarritz C’est l’imbroglio de ce début d’année qui a défrayé la chronique gourmande et « chuchotière » de la dernière semaine de 2023 : le départ – après licenciement immédiat – du chef étoilé Aurélien Largeau du Palais à Biarritz. La cause invoquée ? Le bizutage, en sa présence, d’un […]...

Article publié il y a 3 mois Actualités Étiquettes : , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : la mystérieuse affaire Largeau au Palais à Biarritz, Vivien Sonzogni reprend le Grapiot à Pupillin, Francesco Di Marzio au château de Germigney, Lucas Cathelin au Café Cher-Mignon, à Vendenheim la belle surprise de la Maison Rouge, et de cinq pour Christophe Gros !

Biarritz : les délices du Palais

On vous a parlé, l’an passé, du nouveau Palais côté brasserie, avec sa formule dite « côté maison », ouverte sur l’extérieur. Mais le chef Aurélien Largeau s’exprime pleinement, le soir, à la table qui porte son nom, aux tables nappées, près des hautes vitres, dans la grande salle en rotonde du magnifique monument Napoléon III dédié […]...

Article publié il y a 9 mois Restaurants gastronomiques Biarritz Étiquettes : , , , ,
La Table d'Aurélien Largeau  l'Hôtel du Palais - Biarritz

Biarritz : le Palais version « simple »

Le Palais, ce magnifique monument Second Empire qui appartient à la ville de Biarritz et qui est géré  par le groupe Hyatt, cherche sa voie. Il fait sa mue hôtelière et achève ses grands travaux (ils auront duré quatre ans au moins), multipliant les formules gourmandes. Sa table ouverte tous les jours, midi et soir, […]...

Article publié il y a 1 an Restaurants français Biarritz Étiquettes : , , , , , ,
Côté Maison à l'Hôtel du Palais - Biarritz

Les chuchotis du lundi : on n’est pas sorti de l’auberge, les 50best renoncent à 2020, la grande détresse des critiques gastronomiques, Amandine Chaignot et le marché des producteurs, les Nivernaises s’y mettent, Christian Constant et son cassoulet géant, le Palais de Biarritz change de chef, Roederer à Val d’Isère, quand l’ex-Beauvilliers devient l’Arcane

On n’est pas sorti de l’auberge « On n’est pas sorti de l’auberge », « c’est pas demain la veille », »on n’en pas fini avant un bon moment ». Les restaurateurs, chefs/patrons, aubergistes, de tous les styles, gérant des affaires de toute taille, s’interrogent et l’optimisme n’est guère dans l’air. « Les annulations d’avril et de mai, on n’a eu que […]...

Article publié il y a 4 ans Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : on n’est pas sorti de l’auberge, les 50best renoncent à 2020,  la grande détresse des critiques gastronomiques, Amandine Chaignot et le marché des producteurs, les Nivernaises s’y mettent, Christian Constant et son cassoulet géant, le Palais de Biarritz change de chef, Roederer à Val d’Isère, quand l’ex-Beauvilliers devient l’Arcane

Les chuchotis du lundi : Bourdain tire sa révérence, la guerre des sushis, Caroline Savoy se dédouble, Beaufour à Bordeaux, Marseault à Crillon, Hay à Orléans, Bazin à St Briac, Pape à Rennes

Anthony Bourdain tire sa révérence Il était le rocker de la cuisine américaine, un conteur magnifique, un vulgarisateur de génie, un maître ès communication, fameux pour sa belle voix rocailleuse, ex chef au Bistrot des Halles à New York, devenu animateur télé pour CNN à Toulon. Avec ses faux airs de crooner séducteur à la […]...

Article publié il y a 5 ans Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : Bourdain tire sa révérence, la guerre des sushis, Caroline Savoy se dédouble, Beaufour à Bordeaux, Marseault à Crillon, Hay à Orléans, Bazin à St Briac, Pape à Rennes 1