Suivez moi

Anthony Maubert

Les chuchotis du lundi : Tiptoque booste les chefs, Hay déménage à Blois, les Maubert au Prieuré de Boulogne, Veyssière quitte le Collectionneur, Frechon débarque à St Barth, Alléno s’installe à Monaco, Geaam passe le relais chez Nicolas Flamel, Canuti arrive au Byblos, Philippe Jego reprend l’An 2

Tiptoque booste les chefs Ils sont trois, jeunes, passionnés, dans l’vent de l’époque, Edwy Rousseau, Thomas Bouvier, Marie Giordano, férus de marketing autant que de gourmandise, soucieux d’éthique et de partage sans gaspillage. Ils ont créé ces fameuses boîtes en carton, jolies et pratiques, aisément recyclables, façon origami, qui s’ouvrent en éventail et permettent de […]...

Article publié il y a 8 mois Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi :  Tiptoque booste les chefs, Hay déménage à Blois, les Maubert au Prieuré de Boulogne, Veyssière quitte le Collectionneur, Frechon débarque à St Barth, Alléno s’installe à Monaco, Geaam passe le relais chez Nicolas Flamel, Canuti arrive au Byblos, Philippe Jego reprend l’An 2 1

Blois : Maurice Rougemont chez Assa

Notre photographe complice, Maurice Rougemont poursuit son voyage en images et émotions dans le Val de Loire, côté Blésois. Deuxième étape… chez Assa… Déjeuner sur les bords de Loire au restaurant Assa chez Anthony et Fumiko Maubert. On accomplit à une cure d’intelligence, de calme, de raffinement et de légèreté sur le mode franco-japonais dans […]...

Article publié il y a 1 an Actualités Étiquettes : , ,
Blois : Maurice Rougemont chez Assa

Blois : la gloire d’Assa

Assa : le matin en japonais. A cette enseigne, Fumiko et Anthony Maubert, qui se sont connus jadis chez Lasserre, ont créé une maison comme un studio, sobre, sans chichi, mais pleine de chaleur et remplie de lumière, à fleur de Loire. Ces deux trentenaires fringants, lui originaire de la Mayenne, elle de Kobé au […]...

Article publié il y a 1 an Cuisine internationale Blois Étiquettes : , , , ,
Assa - Blois

Val d’Isère: le sérieux des Barmes de l’Ours

Il eut des hauts et des bas, cet hôtel de charme avec ses belles chambres dans le goût Nouvelle Angleterre, savoyardes ou gustaviennes, ses diverses tables gourmandes dans celle dite de l’Ours qui décrocha assez vite son étoile. Il y eut là Alain Lamaison, qu’on revit en Corse,  puis  Anthony Maubert, qui joua le chichi […]...

Article publié il y a 8 ans Restaurants gastronomiques Val d'Isère Étiquettes : , , , , , ,