Suivez moi

Voyages

Les destinations connues ou insolites, à retrouver ou à rêver, les auberges qui vous donnent envie de les découvrir, les marchés où flâner le nez au vent

(Plus de) 24 heures au Mans

Je vous ai fait faux bond 24 heures. Vous vous êtes dit: quelle ville lointaine, quelle île oubliée, quel pays perdu a-t-il choisi? Me voici à une heure de Paris à peine par TGV, dans une ville que le tram a bouleversé, où le temps s’est accéléré, sans qu’elle ne perde pas la magie de […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , , , ,
(Plus de) 24 heures au Mans

Halte au pays du culatello

Le culatello, c’est le coeur ou la noix du jambon. Ou sa Rolls. Qu’on produit à Zibello en affinant dans les caves ce morceau de roi. Massimo Spigaroli, dont le frère Luciano tient le Cavallino Bianco, la bonne auberge du village, défend avec fougue cette appellation dans son bourg de Polesine Pamense. Il  livre sa […]...

Article publié il y a 9 ans Restaurants italiens Polesine Parmense Étiquettes : , , , , ,
Antica Corte Pallavicina - Polesine Parmense 1

Parme: une Italie à savourer

On guette la fin du jour qui traîne traîne un peu sur la place Garibaldi. On attend, sans impatience, devant un ristretto, sur le comptoir du Caffè Orientale. On a déambulé longuement via Cavour, fait du lèche-vitrine, avant de visiter enfin la place du Dôme pavée de gros cailloux, le palais de l’archevêque, le baptistère […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , , ,
Parme: une Italie à savourer 3

Un chef-d’oeuvre nommé Mantoue

Elle apparaît d’un trait au bout de la plaine du Pô. Depuis son lac inférieur, avec ses hautes tours crénelées et ses clochers.  Mantoue, solitaire et hautaine, née d’une famille et de son ambition, figure un résumé de l’Italie. Les Gonzague, qui dirigèrent la ville, eurent l’idée, au XVe siècle, d’en faire une rivale de […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , , ,
Un chef-d’oeuvre nommé Mantoue

Modène la fidèle

La ville toute entière sent le vinaigre balsamique : odeur de suie, de suint, de soie. Odore di femina, dit-on ici. Une cave, au syndicat local, recèle les vieux fûts. Les toiles d’araignée s’agglutinent aux fenêtres, s’accrochent à la lumière. Une manière, sans nul doute, de retenir et de maudire le temps. L’antique Modena d’Emilie-Romagne demeure […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , , , ,
Modène la fidèle

Crémone: comme un violon

On a tournicoté autour de la place de la Commune, admiré la façade romane de la cathédrale, le baptistère octogonal de 1167, le « Torrazzo » qui constitue, avec ses 156 mètres et ses 487 marches, le plus haut campanile d’Europe, l’hôtel de ville avec sa cour noble, ses arches, sa salle des violons, et l’on a […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , , ,
Crémone: comme un violon 2

Lac Majeur: le soleil des Brovelli

Depuis 1870, cinq générations de Brovelli régalent les voyageurs du lac Majeur. C’était jadis une maison simple, une salle douce et le repos sous les ombrages d’arbres centenaires. C’est devenu une halte de grand charme, un Relais & Châteaux, après le rachat d’une demeure annexe : un palazzo sobre, sa terrasse sous la tonnelle et le […]...

Article publié il y a 9 ans Restaurants italiens Ranco Étiquettes : , , , , , , , , , , ,
Il Sole di Ranco - Ranco

Un petit déjeuner fou à Brusaporto

L’un des petits déjeuners les plus fous de la chaîne des Relais & Châteaux, compris dans le prix de la chambre, qui cousine avec les grands buffets de Forêt Noire (Bareiss, Traube Tonbach), déjà évoqué ici même: celui des Cerea au Da Vittorio de Brusaporto: oeuf au plat sur toast et lard, jambon de Parme […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Brusaporto Étiquettes : , , , , ,
Relais Da Vittorio - Brusaporto

Une folie de truffe blanche à Brusaporto

C’est une demeure baroque, le dernier des trois étoiles en Italie, au large d’une zone industrielle, mais dans son domaine au vert, assez féérique, affilié aux Relais & Châteaux, séducteur et insolite, avec ses chambres spacieuses, partiellement boisées et moquettées, avec leur recoins salons, leurs salles de bain en marbre marron, qu’on imaginerait davantage en […]...

Article publié il y a 9 ans Restaurants italiens Brusaporto Étiquettes : , , , , , , , , , ,
Relais Da Vittorio - Brusaporto

Milan: La ville du « total look »

C’est une ville dont les magasins de fringues sont des galeries d’art. Mieux: où les échoppes, vastes, sobres, aérées, sont des œuvres tout court. Peu importe qu’on vende sacs en cuir, chaussures en daim, chemises en lin, tailleurs en soie, vestes en cachemire. Tout Milan est dans son « look ». Stendhal y reconnaîtrait-il sa ville? Lui […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , ,
Milan: La ville du « total look » 1

Jour de luxe à Milan

Je prends le petit déjeuner au 9e étage du Principe di Savoia. Le brouillard donne un aspect féérique et pour tout dire Fritzlangien façon Dr Mabuse au trafic de la Piazza della Repubblica. Nous sommes à Milan, capitale économique de l’Italie, dont on visitera sans doute le château des Sforza, le quartier jeune des Navigli, […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Milan Étiquettes : , ,
Hotel Principe di Savoia - Milan

Un nouveau lieu pour les peintres d’Alsace

Ils sont jeunes, tout jeunes, 60 ans à eux deux, à peine, deux frères, passionnés d’art. On leur doit un album sur la  « Kunschthaafe », cette marmite de l’art qui réunit en thébaïde amicale les peintres alsaciens des années 1900, celles de l’annexion, sous la houlette du traiteur Auguste Michel. Julien et Walter Kiwior ont réalisé […]...

Article publié il y a 9 ans Rendez-vous Strasbourg Étiquettes : , , , , , , , , ,
Galerie Kiwior - Strasbourg 1

Coulon: au bonheur des Guenanten

On a connu cette demeure centrale – son nom possède sa logique – au coeur de la petite capitale du marais poitevin: c’était du temps d’Anny Monnet, qui fut la Mère Brazier de la région. Son fils, Jean-Paul Guenanten, lui a succédé avec ferveur, après quelques stages dans de bonnes maisons (comme le Bretagne à […]...

Article publié il y a 9 ans Restaurants français Coulon Étiquettes : , , , ,
Le Central - Coulon

Le bonheur à Roubion selon Patrick

Un message de mon correspondant azuréen, Alain Angenost, qui a retrouvé la trace d’un grand pro de l’hôtelerie devenu aubergiste bonhomme et simplement hospitalier. C’est Patrick Caron (ex Royal Evian, ex hôtel du Vernet à Paris, ex Palais de la Méditerranée) qui a choisi le grand calme et l’air pur des alpages de la Haute […]...

Article publié il y a 9 ans Restaurants français Roubion Étiquettes : , , , , ,
La Fripounière - Roubion 5

Londres: ma vie à Belgravia

A l’Australian, sur Milner Street, un gentleman en costume gris boit de la bière en consultant son journal d’un air mélancolique, tandis que, face à lui, deux barbus aux couvre-chefs ornés de badges devisent gaiement d’un air entendu. Il est 6h p.m. L’air sent la gentiane et le lilas. Juste à côté, Lennox Garden Mews […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , , ,
Londres: ma vie à Belgravia

Londres: Welcome to « Wobo »!

C’est un autre bout de Mayfair, plus rutilant, plus show off, plus commerçant que celui évoqué l’autre jour entre Mount Street et Audley, South Street et Shepherd Market (cf « Pas de panique à Mayfair« ). Wobo, c’est West Bond Street, un axe de vie, une rue qui existe sans exister, un lieu en vogue, bref le […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , ,
Londres: Welcome to « Wobo »!

Londres: Pas de panique à Mayfair

Drôle de quartier, qui ne connaît ni stress, ni bouleversement, sinon d’infimes changements avec mesure. Mayfair figure un Londres de carte postale, avec ses ruelles débonnaires – les « mews » – , ses boutiques chics, ses galeries d’art, ses marques internationales, ses clubs pour gentlemen, ses pubs pour cochers et assimilés – qui sont vous, moi, […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , ,
Londres: Pas de panique à Mayfair

Saint James vu par Maurice Rougemont

Il est mon Tony Armstrong Jones. Qui illustra le Nouveau Londres (Plon, 1962) de Paul Morand, traquant dans le neuf visage de la capitale londonienne le visage rieur de l’Angleterre éternelle. A Saint James, Maurice Rougemont s’en est donné à coeur joie. « Saint James était la patrie des excentriques. A leur amour de l’excentricité seul […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , , , , , ,
Saint James vu par Maurice Rougemont

Retour à Covent Garden

Cette église et ce marché, mais oui, vous les reconnaissez. C’est là que la petite Elisa Dolittle, l’héroïne de « My Fair Lady », vendait ses fleurs, là que le héros de « Frenzy » d’Hitchkok choisissait ses victimes. Le marché n’a pas disparu, même, si comme du coeur des Halles de Paris, boutés vers Rungis, les marchands de […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , , , ,
Retour à Covent Garden 1

Londres est-il toujours London?

L’Eurostar a-t-il banalisé Londres? Oh, shocking, il n’y a plus d’Anglais avec parapluie , cravate et chapeau melon, plus de collégiens en tenue, plus de major Thompson comme chez Pierre Daninos, plus guère de pubs à l’ancienne – encore que cela reste un des derniers bastions de la vieille Angleterre – et les Londoniens d’aujourd’hui  […]...

Article publié il y a 9 ans Hôtels Étiquettes : , , , ,
Londres est-il toujours London? 2