Suivez moi

Restaurants

Mes tables de prédilection et de découvertes, bonnes, géniales, décevantes, simplettes ou captivantes

Mommenheim : un air d’Italie chez Angelo

Ce curieux castel alsaco-sicilien qui semble perdu au milieu de nulle part, à deux pas d’une zone d’activités qui prend peu à peu de l’importance, à la porte d’Haguenau et de Brumath, vaut le détour pour sa gentillesse, sa franchise, sa probité, son accueil. Aux commandes, Angelo Bulone, natif de Licata dans la  grande île, […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Mommenheim : un air d’Italie chez Angelo

Strasbourg : la Vignette à l’heure Moulot

Costaud Moulot! Il reprend la fameuse Vignette de Danie Douadic, au coeur de la Robertsau, cet ancien quartier de maraichers de Strasbourg devenu résidentiel, sans toucher un iota au décor, à la cuisine, à la formule et à l’ambiance et, après les réussites du 1741, du « Croco », du Bon Vivant, du Tire-Bouchon et du Meiselockler, […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Strasbourg : la Vignette à l’heure Moulot

Condé-Northen : un repas de fête chez les Visilit

La belle auberge lorraine de Jean-Marie Visilit, avec sa table de choix, ses produits made-in-Moselle, sa cave de haute tenue, on vous en parlé plusieurs fois. On y revenu lors d’un repas de fête qui indique de quel bois se chauffe ce chef hors pair, qui eut jadis son étoile à Remich au Luxembourg et […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Condé-Northen : un repas de fête chez les Visilit

Phalsbourg : le soldat est toujours là!

Fatigué, harassé par toutes les guerres  qu’il a menées pour maintenir en vie son petit empire, le Soldat de l’An 2 est toujours là. Georges Schmitt, atteint par la limite d’âge, assure vouloir vendre, mais n’a pas encore trouvé de repreneur adéquat. On peut donc encore profiter, même si c’est pour un temps limité, du […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Phalsbourg : le soldat est toujours là!

Saverne : connaissez-vous Jaeckel?

Merveilleux Michel Jaeckel! Modeste et bon génie de sa ville, il échappe à l’étoile Michelin depuis quelque trente ans. Ce créateur zélé et inspiré, qui revoit tous les classiques de la cuisine française à l’aune de la tradition d’Alsace, ne s’en laisse guère compter sur le terrain de la légèreté. Le cadre de taverne sobre […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Saverne : connaissez-vous Jaeckel? 3

Marmoutier : Ghiloni est là !

Il est toujours le jeune loup conquérant de sa petite cité historique, riche de sa belle abbatiale romane, qui est le Vézelay d’Alsace, juste à côté de son musée des traditions régionales (ouvert le week-end). S’il s’apprête à investir le Haut-Barr savernois, il restera chez lui au Gourmet où il offre une partition « semi gastronomique ». […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Marmoutier : Ghiloni est là ! 5

Chamonix : la sagesse de l’Akashon

C’est l’un des bons rapports/qualité de la station du pied Mont Blanc: dans un vaste hôtel moderne sis près du téléphérique de l’Aiguille du Midi, l’Héliopic, offrant un cadre contemporain aux lignes pures et claires, son bar d’entrée avec vue sur la cave, son menu du jour bienvenu et changeant, son service souriant, la cuisine […]...

Article publié il y a 1 semaine Restaurants
Chamonix : la sagesse de l’Akashon

Chamonix : les bonheurs de la Maison Carrier

Vingt ans de bonheur ! Cette maison boisée, avec sa haute cheminée (on dit un tuyé ou ou un thué en Franche-Comté) où sèchent les fumaisons, son « pelle » (la salle des guides), ses recoins, ses murs boisés, ses tables bien nappées, a la couleur d’une demeure d’autrefois. Pierre Carrier en fit sa maison de famille […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Chamonix : les bonheurs de la Maison Carrier

Chamonix : le charme du Montenvers

« Que l’homme est petit quand on le contemple du haut de la mer de glace!« , assurait M. Perrichon dans la fameuse pièce d’Eugène Labiche  qui raconte son voyage épique à Chamonix. Tout un chacun peut en faire l’expérience en empruntant le petit train qui, depuis la gare du Montenvers, mène au site panoramique de la […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Chamonix : le charme du Montenvers

Megève : la nouvelle donne des Fermes de Marie

Les chefs changent, aux Fermes de Marie, le style demeure. On y a connu Guillaume Sourrieu (passé depuis à Marseille à l’Epuisettte), Nicolas le Bec, longuement, qui eut un destin lyonnais, avec deux étoiles et, dernièrement, Lionel Arnoux. Voici le temps du jeune Nicolas Sintes, qu’on connut à la Bastide Saint-Tropez.  Ce Cannois, passé à […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Megève : la nouvelle donne des Fermes de Marie

Megève : Gatillon le rigoureux

Julien Gatillon? On le connaît de longue main. Ce jeune (33 ans) poitevin, passé, longuement chez Philippe Rochat et Benoît Violier au Restaurant de l’Hôtel de Ville à Crissier, puis chez Yannick Alléno au Meurice, qui a été formé au Chalet du Mont d’Arbois, avant d’y revenir en tant que chef – c’était en 2013 […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants Étiquettes : ,
Megève : Gatillon le rigoureux

Bordeaux : un peu de malice grecque à la Kuzina

Cette taverne comme à Athènes, Paros ou Santorin, c’est le rêve grec de Jean-Pierre Xiradakis. L’aubergiste de la rue de la Porte de la Monnaie, qui, du Bar Cave à la Maison Frodon, des Comestibles à la fameuse Tupina, s’est constitué un petit empire de bouche, joue là l’hommage à ses racines. Si l’inspiration de […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Bordeaux : un peu de malice grecque à la Kuzina

Bouliac : les bonheurs simples de l’Espérance

C’est toujours la bonne table sympa, gaie, pas chère, savoureuse, du village de Bouliac. Jean-Marie Amat, qui avait repris le lieu – un simple café de bourg – il y a trente ans, en avait rajeuni et peaufiné le style. Et sa démarche a été fidèlement reprise et mise à jour par ses successeurs. Nicolas […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Bouliac : les bonheurs simples de l’Espérance

Rouen : les malices de Rodolphe Pottier

Il est le « coming man » de sa ville si gourmande, le jeune (26 ans) chef étoilé en vogue. Relayé en salle par son frère Jordan, qui se charge de la partie vins avec brio, Rodolphe Pottier a donné son prénom à sa table, sise au coeur du centre à côté de l’historique Palais de Justice […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Rouen : les malices de Rodolphe Pottier

Offranville : les délices du Colombier

Offranville est le village de Jacques‑Emile Blanche, ce peintre écrivain à qui l’on doit maint portraits d’artistes et auteurs de la Belle Epoque et des Années Folles, tels Proust, Cocteau, Morand, Montherlant, et qui trônent au musée de Rouen. Une autre belle raison de fréquenter ce joli bourg des environs de Dieppe : la demeure […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Offranville : les délices du Colombier 1

Etretat : les gourmandises du Donjon

Ce beau domaine sur sa colline est, depuis deux décennies au moins, celui d’Omar Abodib.  Ce Normand aux racines libanaises entretient un bel hôtel dans son parc, doublé d’une table de choix, comprenant 24 chambres, plus une piscine, le tout entretenu avec un soin jaloux. Artistes variés se sont succédé en ces murs, occupant l’une […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Etretat : les gourmandises du Donjon

Megève : l’événement Camdeborde

C’est un rendez-vous gourmand, un événement ludique, un bon coup médiatique qu’a joué l’hôtel M au coeur de la station. Sur la route de Rochebrune, mais à deux pas du très central square de la baronne de Rothschild et près du musée du Haut Val d’Arly, cet hôtel de charme au luxe discret a invité […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Megève : l’événement Camdeborde 1

Megève : à la recherche du Hibou Blanc

Thierry Bourdoncle, qui possède une vingtaine de brasseries dont Sénéquier à St Tropez, la Californie à Cannes,  Paris-London place de la Madeleine, l’Atlas rue de Buci, le Mabillon boulevard St Germain,  le Café Charlot rue de Bretagne, la Palette rue de Seine et le Hibou au carrefour de l’Odéon, a repris l’ex Café Central au […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Megève : à la recherche du Hibou Blanc

Megève : l’avènement de Nicolas Hensinger

Il est jeune (28 ans), alsacien, natif de Colmar, formé au Schoenenbourg à Riquewihr, au temps de François Kiener, est passé chez Olivier Nasti à Kaysersberg, puis deux ans au Meurice avec Yannick Alléno, enfin, quatre ans durant, avec celui qui sera son alter ego, son copain, son compagnon de route, demeurant son aîné de […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants Étiquettes :
Megève : l’avènement de Nicolas Hensinger

Fuissé : Chambru revient au pays

On a connu Sébastien Chambru au Moulin de Mougins. Notre correspondant de la VCôte d’Azur, l’inoxydable Alain Angenost, a retrouvé sa trace en Bourgogne. Suivons-le à Fuissé… Il a gagné le premier prix du concours de cuisine des jeunes espoirs bourguignons et ce fut le premier challenge de l’enfant du pays, Sébastien Chambru, bourguignon et […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants Étiquettes :
Fuissé : Chambru revient au pays