Suivez moi

Coups de coeur

Ile Maurice : un petit paradis nommé Telfair

C’est un vaste ensemble néo-colonial avec son architecture blanche et grise, ses balcons, pavillons, lambrequins, jardins, qui fait écho au domaine de Bel Ombre, vaste plantation sucrière qui régna là au XVIIIe et dont demeure l’usine ancienne devenue le Moulin, abritant là conférences et événements. Le Telfair est lui dédié au repos, au bien-être, comme […]...

Article publié il y a 3 semaines Hôtels
Ile Maurice  : un petit paradis nommé Telfair

Paris 8e : l’incroyable comptoir de Yannick Alléno

I ll nous a pris par surprise, avait parlé d’une « brasserie », dans ce qui fut jadis le Cercle de Ghislaine et Jean-Paul Arabian, dans l’aile gauche du rez de chaussée du Pavillon Ledoyen. Voilà une sorte  de clin d’oeil chic, signé Chahan Minassian, aux Ateliers de Joël Robuchon, avec 32 couverts au comptoir face à […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Paris 8e : l’incroyable comptoir de Yannick Alléno

Paris 8e : l’Atelier Etoile comme avant

On aimerait dire que Joël Robuchon n’est pas mort. Rien ici, en effet, n’a bougé depuis sa disparition. Certes, Thierry Karakachian a, certes, remplacé Mélanie Serre, parti fonder sa propre maison. Mais le style, gouverné par le fidèle MOF Eric Bouchenoire, est identique à  ce qu’il fut. Classique, chic, académique, robuchonien en diable, avec ses […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Paris 8e : l’Atelier Etoile comme avant

Paris 8e : Stéphanie Le Quellec entre en Scène

Elle démarre en fanfare dans sa nouvelle Scène. Quelques mois après avoir quitté le Prince de Galles, où elle venait de gagner la 2e étoile, Stéphanie Le Quellec remet le couvert avenue Matignon. En lieu et place d’une ancienne galerie d’art, qui fut un restaurant dans une vie antérieure, elle a créé un lieu à […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Paris 8e : Stéphanie Le Quellec entre en Scène

L’Isle sur la Sorgue : retour au Quai

Daniel Hébet, vous connaissez… Ce joyeux drille et fort gaillard, que l’on suit à la trace depuis trois décennies, fut le wonderboy de Paris au Petit Bedon dans le 16e rue Pergolèse, puis  le coming man de Provence à la Mirande en Avignon. On le perdit de vue un temps aux Andéols de Saint Saturnin […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
L’Isle sur la Sorgue : retour au Quai 4

Bonnieux: la bergerie de nos rêves !

Une table de rêve en Luberon, avec un cadre de vraie/fausse bergerie splendide, sa grande et longue salle voûtée, ses tables en bois, sa vaste table d’hôte au milieu, sa grande cheminée, où s’élaborent des mets simples et exquis : c’est le bon coût d’Edouard Loubet. Le prix des menus n’a pas bougé d’un iota […]...

Article publié il y a 4 semaines Restaurants
Bonnieux: la bergerie de nos rêves !

Saint-Saturnin-lès-Apt : les malices du Platane

Un platane géant, cinq fois centenaire, domine la table et le paysage. On y a construit une cabane et des escaliers fort larges pour y grimper. Mais l’essentiel se passe à terre. Le chef Maurice Alexis, demeuré vingt ans durant au palais de l’Elysée, de Joël Normand à Guillaume Gomez, avant de passer au service […]...

Article publié il y a 4 semaines Restaurants
Saint-Saturnin-lès-Apt : les malices du Platane

Saint-Saturnin-lès-Apt : les délices du 7e élément

Il est barbu comme Jésus, droit comme un I, mince comme un fil, inconnu au bataillon des grands chefs de Provence, nous fait penser à Jérôme Roy, qui eut vite son étoile après que nous le découvrîmes au Couvent des Minimes à Mane. On souhaite le même destin à Julien Bontus, qui gère depuis peu […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Saint-Saturnin-lès-Apt : les délices du 7e élément

Saint-Saturnin-lès-Apt : le grand charme des Andéols

C’est un lieu hors norme, un hôtel, certes, mais beaucoup plus qu’un hôtel : un domaine avec ses quarante et quelques hectares d’oliviers, de vignes, de cyprès, un endroit magique conçu comme un hommage au grand Luberon, avec ses chemins d’herbes, ses piscines, ses « suites nature », ses villas à thème. Nous sommes là dans une […]...

Article publié il y a 1 mois Hôtels
Saint-Saturnin-lès-Apt : le grand charme des Andéols

Gordes : le Clover à la provençale de Jean-François Piège

Le charme, le luxe, les aises de la Bastide de Gordes, revu par le groupe les Airelles et la Lov Collection, on les connaît. On était venu ici goûter les délices néo-provençaux signés Pierre Gagnaire, sous le nom de Peir. C’est désormais Jean-François Piège qui s’y colle avec une équipe jeune et motivée, un chef […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Gordes : le Clover à la provençale de Jean-François Piège 1

Saint-Etienne-de-Fursac: Nougier, Bocuse creusois

Vous connaissez Stéphane Nougier, qui est le roi de son village près de la gare de la Souterraine (d’où Paris se gagne en  2h40). Ce technicien sage et sûr a travaillé chez Roland Durand au Relais de Sèvres, puis au Camélia, mais aussi chez Paul Bocuse à Collonges au Mont d’Or. Forte stature dans son […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Saint-Etienne-de-Fursac: Nougier, Bocuse creusois 4

Aubusson : une cave en or

Aubusson : une capitale française de la tapisserie qui se double ces temps-ci de jolis oripeaux gourmands. La plus exquise de ses vitrines: le cave à manger de Pascal Ponzo. Ce jeune Creusois plein d’allant, qui ne nie pas ses racines italiennes, a fait de sa neuve échoppe en ville un QG d’amis, bar à […]...

Article publié il y a 1 mois Boutiques
Aubusson : une cave en or

Auriac : un peu de bonheur dans les jardins Sothys

Sur 4ha, près d’un joli village  – qui est celui de mon vieux pote Denis Tillinac, l’auteur de « Spleen en Corrèze », du « Bonheur à Souillac et de « Maisons de Famille », au coeur de la Xaintrie, ce bout de Corrèze qui tutoie le Cantal, les Mas ont créé des jardins qui racontent les richesses de leur […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Auriac : un peu de bonheur dans les jardins Sothys

Brive : le courage des Viginiat

Ils sont chez eux, au coeur de Brive, comme à la campagne, tiennent leur auberge comme autrefois avec solidité et abnégation. Ils travaillaient jadis à Pacy-sur-Eure, en Normandiez. Ils ont fait leur nid en Corrèze sous le nom de la ville fétiche des « Tontons Flingueurs ». On sait, grâce à Michel Audiard, par la bouche de […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Brive : le courage des Viginiat 3

Brive : le bonheur est toujours chez Francis

On pourrait se répéter d’une année sur l’autre et réaffirmer que le bonheur à Brive se nomme « Chez Francis », faire comme les artistes en goguette dans la ville. Chez les Tessandier, tout se fait en famille. Dominique est à l’accueil, Franck, le fiston, relaye papa Francis, le premier a été formé chez Taillevent version Legendre […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Brive : le bonheur est toujours chez Francis 1

Tulle : les douceurs de Gaël Gorse

L’orfèvre ès douceurs de la Corrèze qui bouge? Il n’a site internet, ni même de compte instagram, se nomme Gaël Gorse, est passé par l’école de pâtisserie d’Yssingeaux. Il est présent depuis une décennie au coeur de Tulle où il  propose des gâteaux d’élite et des chocolats à fondre. Ses pièces maîtresses? Des tablettes de […]...

Article publié il y a 1 mois Boutiques
Tulle : les douceurs de Gaël Gorse

Tulle : les belles idées de Stéphane Houdayer

Il a été formé dans l’institution de sa ville natale,  la Gerbe de Blé du MOF Pierre Portier, à Laval. Est venu en Corrèze par amour, après avoir oeuvré à Paris chez Géraud rue Vital, aux Célébrités au Nikko, et à l’Orée du Bois, à Orvault à Nantes. Stéphane Houdayer s’est retrouvé au Passé Simple […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Tulle : les belles idées de Stéphane Houdayer 5

Brive : le charme des Muses

C’était une maison d’hôtes un peu secrète. C’est devenu, sous la houlette de Sophie Poujade, un hôtel véritable, avec ses neuf chambres de grand confort, gardant sa discrétion, son charme, sa douceur, sa terrasse intérieure, sa petite piscine, sa déco contemporaine et chaleureuse, ses suites, comme l’exquise « Savennières » avec sa grande salle de bain ouverte, […]...

Article publié il y a 1 mois Hôtels
Brive : le charme des Muses

Paris 8e : un bien joli Contraste

Stéphane Manigold récidive. Ce businessman gourmet et oenophile, qui a lancé Substance rue de Chaillot avec succès, double la mise avec une table vive, drôle, pleine de malice, dans un cadre à l’ancienne, qui a conservé ses moulures, stucs et lustres – c’était le Bien Aimé en hommage à Louis XV – mais joue la […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Paris 8e : un bien joli Contraste

Paris 5e : la belle alliance fait des merveilles

Cette maison singulière et discrète, on vous a parlé très tôt, à son ouverture il y a quatre ans. Elle a vite progressé. L’étoile est arrivée, les prix, à travers des menus surprises, sont envolés, certes. Mais la qualité suit. Les produits sont au « top », vantés avec subtilité par Shawn Joyeux qu’on connut à l’Agapé, […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Paris 5e : la belle alliance fait des merveilles 4