Suivez moi

Coups de coeur

Bordeaux : un peu de malice grecque à la Kuzina

Cette taverne comme à Athènes, Paros ou Santorin, c’est le rêve grec de Jean-Pierre Xiradakis. L’aubergiste de la rue de la Porte de la Monnaie, qui, du Bar Cave à la Maison Frodon, des Comestibles à la fameuse Tupina, s’est constitué un petit empire de bouche, joue là l’hommage à ses racines. Si l’inspiration de […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Bordeaux : un peu de malice grecque à la Kuzina

Rouen : les malices de Rodolphe Pottier

Il est le « coming man » de sa ville si gourmande, le jeune (26 ans) chef étoilé en vogue. Relayé en salle par son frère Jordan, qui se charge de la partie vins avec brio, Rodolphe Pottier a donné son prénom à sa table, sise au coeur du centre à côté de l’historique Palais de Justice […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Rouen : les malices de Rodolphe Pottier

Dieppe : l’épicerie c’est Olivier

Le grand-père Ernest Leroux était épicier à Rouen en 1906. Son père Marcel a repris une épicerie centrale à Dieppe en 1957. 60 ans après, Claude Olivier, dont le fils tient fromagerie à Rouen, le frère Philippe et le neveu à Lille et à Boulogne-sur-Mer, a transmis le flambeau familial à sa fille Bénédicte et […]...

Article publié il y a 3 semaines Boutiques
Dieppe : l’épicerie c’est Olivier

Offranville : les délices du Colombier

Offranville est le village de Jacques‑Emile Blanche, ce peintre écrivain à qui l’on doit maint portraits d’artistes et auteurs de la Belle Epoque et des Années Folles, tels Proust, Cocteau, Morand, Montherlant, et qui trônent au musée de Rouen. Une autre belle raison de fréquenter ce joli bourg des environs de Dieppe : la demeure […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Offranville : les délices du Colombier 1

Cany-Barville : Stéphane Malandain, roi du saucisson

Il est capable de vous garder une demi heure dans son bureau éclairé au néon pour vous tenir une conférence improvisée sur la succession, dans sa famille, depuis trois générations, de vous expliquer pourquoi il a quitté Fécamp et son coeur de ville pittoresque pour la zone d’activité de Cany-Barville, de vous narrer sa recherche […]...

Article publié il y a 3 semaines Boutiques
Cany-Barville : Stéphane Malandain, roi du saucisson

Le Cannet : beaucoup plus qu’un bistrot

Habitué du Cannet, notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, est revenu au Bistrot des Anges. On l’écoute… De la bastide du XVIIIe siècle, qu’il a acquise en 2008, Bruno Oger a fait un temple du bien manger. La Villa Archange avec ses vingt-six couverts séduit les puristes et les gastronomes avertis. Le Bistrot […]...

Article publié il y a 3 semaines Étiquettes :
Le Cannet : beaucoup plus qu’un bistrot 1

Megève : l’avènement de Nicolas Hensinger

Il est jeune (28 ans), alsacien, natif de Colmar, formé au Schoenenbourg à Riquewihr, au temps de François Kiener, est passé chez Olivier Nasti à Kaysersberg, puis deux ans au Meurice avec Yannick Alléno, enfin, quatre ans durant, avec celui qui sera son alter ego, son copain, son compagnon de route, demeurant son aîné de […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants Étiquettes :
Megève : l’avènement de Nicolas Hensinger

Fuissé : Chambru revient au pays

On a connu Sébastien Chambru au Moulin de Mougins. Notre correspondant de la VCôte d’Azur, l’inoxydable Alain Angenost, a retrouvé sa trace en Bourgogne. Suivons-le à Fuissé… Il a gagné le premier prix du concours de cuisine des jeunes espoirs bourguignons et ce fut le premier challenge de l’enfant du pays, Sébastien Chambru, bourguignon et […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants Étiquettes :
Fuissé : Chambru revient au pays

Megève : connaissez-vous Kaito?

Kaito: l’homme de la mer en japonais. A cette enseigne audacieuse à la montagne, le Four Seasons de Megève a créé une table largement marine qui cousine avec celle, japonaise fusion, qui porte le même nom à Genève. Un chef argentin, d’origine japonaise, passé au Shangri La à Paris (à la Bauhinia et à l’Abeille […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Megève : connaissez-vous Kaito?

Megève : le boom du Four Seasons

Trois ans de travaux sur terrain vierge face à l’altiport, une déco malicieuse et chic signée Pierre-Yves Rochon, mais avec l’oeil d’Ariane de Rothschild, marbre et bois précieux, couleurs douces, tendres et chaudes, une réception avec son long comptoir en verre, de beaux salons d’accueil, un fumoir en verrière ouvrant sur le dehors, la haut […]...

Article publié il y a 3 semaines Hôtels
Megève : le boom du Four Seasons 2

Paris 16e : Hiramatsu le retour

Un retour? Une réouverture? Les deux, mon général! Fermé inopinément durant un an et un mois, la maison parisienne d’Hiroyuki Hiramatsu rouvre en catimini, le soir seulement, avec un unique menu en sept séquences et une équipe réduite. Aux fourneaux, Takashi Nakagawa, déjà présent ici même, passé dans les divers établissements signés Hiramatsu à Tokyo, […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Paris 16e : Hiramatsu le retour

Paris 16e : mythique Pré Catelan

Magique, mythique, intemporelle: on a tout dit de cette table star qui trône comme une perle au coeur du bois de Boulogne.  Pour l’histoire de ce riche bâtiment sans cesse rénové et revivifié à travers les époques diverses, glorieux déjà au Second Empire, replacé en haut de la gloire gourmande parisienne sous l’ère Lenôtre, revisité, […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Paris 16e : mythique Pré Catelan

Paris 12e : les vertus du nouveau Virtus

Le lieu, on le connaît: ce fut la Gazzetta, puis, dernièrement, Simone Tondo. Voilà désormais l’équipe de Virtus, qui nous emballa tant rue Crozatier, aux commandes de ce beau bistrot Art déco revu high tech par le designer argentin Marcelo Julia qui essaime les beaux endroits dans Paris (l’Unico, la Ferme Saint Simon, c’est lui). […]...

Article publié il y a 4 semaines Restaurants
Paris 12e : les vertus du nouveau Virtus 3

Lambersart : l’empreinte d’Ismail

Ils se sont rencontrés à Lyon, chez Christian Têtedoie, non loin de la Basilique de Fourvière, avaient des racines dans le Nord, se sont formés ailleurs aussi. Inès Rodriguez, en salle, aux États-Unis, à New York puis au Park Hyatt de Washington, Ismail Guerre-Genton, chez Bocuse à Collonges et chez les Bras à Laguiole. C’est, […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Lambersart : l’empreinte d’Ismail 1

Lambersart : Scherpereel, le retour

La Laiterie du Neuilly lillois, on la connaît de longue date: c’était la maison de Benoit Bernard, puis de Nico Gauthier. La maison a été rachetée par Pascal Boulanger, qui possède plusieurs tables de renom dans la région, dont l’Arbre à Gruzon et le Court Debout. Le dernier chef de cette dernière maison est une […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Lambersart : Scherpereel, le retour

Lille : un estaminet de bon goût

C’est l’adresse chic pour casse-croûter à la flamande, au coeur de Lille, près de la mairie, le bon coût de l’Hermitage Gantois, ce bel hôtel cinq étoiles, sis dans un ancien hospice médiéval revu en lieu contemporain, avec son hall en forme de bulle moderne, ses chambres de grand confort, son spa dans une annexe […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Lille : un estaminet de bon goût

Lille : un Rozò à cueillir en hâte!

C’est l’émotion gourmande au coeur du vieux Lille: un lieu neuf, dans un cadre contemporain, avec sa cuisine apparente sur une scène surélevée, ses tables bien mises, son équipe jeunes, ses plats pleins d’envolée, ses produits de qualité, ses brillants desserts. Aux commandes du lieu, un sacré duo, couple à la ville comme à la […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Lille : un Rozò à cueillir en hâte! 1

Lille : la bombe Gamba au Clarance

Il est jeune (31 ans), natif des Vosges, passé à Paris chez Lasserre au temps de Jean Louis Nomicos, puis chez Pierre Gagnaire, avant de rallier Thomas Keller à New York au Per Se, puis de lancer une table à Bergen, en Norvège. Voilà Thibaut Gamba maître du jeu et des fourneaux du Relais & […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Lille : la bombe Gamba au Clarance 1

Paris 3e : coup d’iode chez Istr

Pierre-Michael Smague et Philippe Morin, qui sont bretons, ont dédié leur enseigne à l’huître (dans la langue de leur région). Va pour Istr. Mais il n’y a pas que les huîtres – excellentes – signées Cadoret ou Madec, dans leur oyster bar à la parisienne. On vient chercher chez eux du bruit, de la gaieté, […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Paris 3e : coup d’iode chez Istr

Paris 8e : Meneau de père en fils

Pierre Meneau et son Crom’exquis? L’un des chouchous de ce blog. Qui fait la course en tête dans son quartier d’affaires, proche de l’église Saint-Augustin et du boulevard Haussmann. Le cadre a été rafraîchi, les produits qui jouent le fil des saisons sont au top du genre et les coups de folie à la truffe […]...

Article publié il y a 1 mois Restaurants
Paris 8e : Meneau de père en fils 1