Suivez moi

Actualités

Paris 14e : la vente à emporter chez A mi-chemin vue par Maurice Rougemont

Notre photographe fétiche, Maurice Rougemont, a délaissé ses archives pour s’en aller redécouvrir A Mi-Chemin, notre maison de cœur de la rue Boulard, qui profite du confinement pour mitonner son divin couscous, proposé à la vente à emporter… Chez A Mi-Chemin rien d’impossible. Virginie et Nordine Labiadh sont sur le pont sans se lasser. Le […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : , , ,
Paris 14e : la vente à emporter chez A mi-chemin vue par Maurice Rougemont

Noirmoutier : Jean-René Bodin vu par Maurice Rougemont

Durant le confinement, notre photographe complice, Maurice Rougemont fouille pour nous ses archives. Et retrouve ses souvenirs de cueillette de goémon et de culture de pommes de terre, avec Jean-René Bodin, alias Hercule, poète, paysan et militant du terroir noirmoutrin… Grande gueule, imprécateur, passionné, Jean-René Bodin dit Hercule est un défenseur acharné de l’île de […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : ,
Noirmoutier : Jean-René Bodin vu par Maurice Rougemont

Florence : l’Enoteca Pinchiorri vu par Maurice Rougemont

Durant le confinement, notre photographe complice, Maurice Rougemont fouille pour nous ses archives. Et retrouve ses souvenirs de l’Enoteca Pinchiorri, la grande table florentine… Hiératiques comme des princes antiques,  ils m’attendaient dans leur palais toscan, à l’ombre des statues sous leurs vastes portiques. Pour une simple photo, ils avaient fait préparer des plats magnifiques dignes […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : , , ,
Florence : l’Enoteca Pinchiorri vu par Maurice Rougemont

Sainte-Menehould : les souvenirs de Maurice Rougemont au Soleil d’Or

Durant le confinement, Maurice Rougemont, notre photographe complice et fétiche, fouille pour nous ses archives. Il retrouve aujourd’hui le rite du pied de porc chez feu Yvan de Singly, à Sainte-Menehould… Quand j’arrivai pour la première fois au Soleil d’Or à Sainte-Ménéhould, Yvan de Singly personnage plus que pittoresque, commença par m’embarquer pour un tour […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : ,
Sainte-Menehould : les souvenirs de Maurice Rougemont au Soleil d’Or

Fleurie : les souvenirs de Maurice Rougemont au Cep

Voilà une maison historique du Beaujolais où exerça la dernière mère régionale, Chantal Chagny, qui fut lauréée de deux étoiles au temps de son chef Gérard Cortambert, qu’ont reprise il y a peu Camille et Aurélien Mérot. Ce dernier natif de l’Ain, formé ici même, avant de partir à Paris au Fouquet’s avec Jean-Yves Leuranguer, […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : ,
Fleurie : les souvenirs de Maurice Rougemont au Cep

Les chuchotis du lundi : les craintes de l’après 11 mai, Marie Gricourt à la Table d’à Côté, la générosité d’Alice Bardet et d’Olivier Loize, les montagnards sont là, l’appel d’Ariane Daguin à New-York, le double cri d’alarme de Michel Sarran et Philippe Etchebest, le nouveau message d’espoir de Pierre Gagnaire, Thierry Dessauve dévoile sa cave

Les craintes de l’après 11 mai Pas de certitudes, des suppositions aléatoires, des supputations oiseuses, des espoirs vite endormis: voilà ce qui ressort de l’annonce d’un déconfinement pour le 11 mai. Mais, hélas, rien de précis concernant la réouverture des restaurants et des hôtels. « On se prépare pour mi-juin – hypothèse optimiste – comme pour […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : les craintes de l’après 11 mai, Marie Gricourt à la Table d’à Côté, la générosité d’Alice Bardet et d’Olivier Loize, les montagnards sont là, l’appel d’Ariane Daguin à New-York, le double cri d’alarme de Michel Sarran et Philippe Etchebest, le nouveau message d’espoir de Pierre Gagnaire, Thierry Dessauve dévoile sa cave 1

Noirmoutier : le sel et sa magie vus par Maurice Rougemont

Durant le confinement, Maurice Rougemont, notre photographe complice et fétiche, fouille pour nous ses archives. Il retrouve aujourd’hui le geste auguste du saunier à Noirmoutier, en Vendée… Extraordinaire élégance du saunier, économie du mouvement, précision des gestes : son déplacement autour du marais ressemblait à une danse dédiée au soleil, une sorte de célébration mystérieuse. […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : ,
Noirmoutier : le sel et sa magie vus par Maurice Rougemont

Paris 11e : le Mansouria vu par Maurice Rougemont

Durant le confinement, Maurice Rougemont, notre photographe complice et fétiche, fouille pour nous ses archives. Il retrouve aujourd’hui quelques unes de ses belles images consacrées à Fatema Hal et son Mansouria… Au bout de salles immenses aux plafonds majestueux, meublées de tentures et de moucharabiehs, elle m’attendait mollement allongée sur des coussins. Ainsi était Fatema […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : , ,
Paris 11e : le Mansouria vu par Maurice Rougemont

Peyrehorade : le saumon de l’Adour vu par Maurice Rougemont

Durant le confinement, Maurice Rougemont, notre photographe complice et fétiche, fouille pour nous ses archives. Il retrouve aujourd’hui quelques unes de ses belles images consacrées au saumon de l’Adour, sa pêche, son fumage… Pour qui est ce saumon , frais pêché dans l’Adour?  Pour la maison Barthouil qui va nous le fumer.La vie serait si […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : ,
Peyrehorade : le saumon de l’Adour vu par Maurice Rougemont

Paris 6e : les débuts d’Hélène Darroze vus par Maurice Rougemont

Durant le confinement, Maurice Rougemont, notre photographe complice et fétiche, fouille ses archives. Il retrouve aujourd’hui ses premières images consacrées Hélène Darroze, rue d’Assas… On oublie vite la façon dont travaillaient les photographes au siècle dernier. Voici quelques « ektas » comme on les  appelait , c’est à dire des  diapositives Kodak Extachrome retrouvées dans mes archives. […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : ,
Paris 6e : les débuts d’Hélène Darroze vus par Maurice Rougemont 1

Saint-Cézaire-sur-Siagne : Julien Ancel vu par Maurice Rougemont

Durant le confinement, Maurice Rougemont, notre photographe complice et fétiche, fouille ses archives. Il retrouve aujourd’hui quelques unes de ses belles images consacrées Julien Ancel, maraîcher et producteur d’huile d’olive, sur les hauts de Cannes… Souvenir d’une rencontre avec Julien Ancel, maraîcher bio au dessus de Cannes à Saint-Cézaire-sur-Siagne. Il cultive seul avec le sourire […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : ,
Saint-Cézaire-sur-Siagne : Julien Ancel vu par Maurice Rougemont 1

Souillac : la vieille prune revue par Maurice Rougemont

Issu d’une famille de liquoristes brivistes, Philippe Denoix a donné un coup de jeune à la maison Roque, qui produit la fameuse vieille prune depuis 1905 à Souillac. Jeune ou gardée longtemps en fût, elle conserve son fruité fringant, si séduisant. Maurice Rougemont, notre photographe complice et historique qui fouille ses archives pour nous, durant […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : , ,
Souillac : la vieille prune revue par Maurice Rougemont

Les chuchotis du lundi : on n’est pas sorti de l’auberge, les 50best renoncent à 2020, la grande détresse des critiques gastronomiques, Amandine Chaignot et le marché des producteurs, les Nivernaises s’y mettent, Christian Constant et son cassoulet géant, le Palais de Biarritz change de chef, Roederer à Val d’Isère, quand l’ex-Beauvilliers devient l’Arcane

On n’est pas sorti de l’auberge « On n’est pas sorti de l’auberge », « c’est pas demain la veille », »on n’en pas fini avant un bon moment ». Les restaurateurs, chefs/patrons, aubergistes, de tous les styles, gérant des affaires de toute taille, s’interrogent et l’optimisme n’est guère dans l’air. « Les annulations d’avril et de mai, on n’a eu que […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,
Les chuchotis du lundi : on n’est pas sorti de l’auberge, les 50best renoncent à 2020,  la grande détresse des critiques gastronomiques, Amandine Chaignot et le marché des producteurs, les Nivernaises s’y mettent, Christian Constant et son cassoulet géant, le Palais de Biarritz change de chef, Roederer à Val d’Isère, quand l’ex-Beauvilliers devient l’Arcane

Pauillac : Cordeillan-Bages et Thierry Marx vus par Maurice Rougemont

Cordeillan-Bages change de chef(s). Notre photographe fétiche, Maurice Rougemont, qui fouille ses archives durant le confinement et oublie volontairement ici l’actualité, retrouve pour nous les belles images du temps où y régnait Thierry Max. Souvenirs, souvenirs … C’était un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre… Je revois encore le jeune […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : ,
Pauillac : Cordeillan-Bages et Thierry Marx vus par Maurice Rougemont

Paris : les restaurants à l’heure close vus par Maurice Rougemont

Durant le confinement, Maurice Rougemont, notre photographe complice, explore ses archives. Le voici dans quelques tables fameuses à l’heure close. Rendez-vous chez …. Quelles sont ces salles silencieuses et confinées fermées depuis un mois? Réponse ci-dessous, de gauche à droite et de haut en bas. Attention, tous sont à Paris, sauf un … Cherchez  l’erreur… […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes :
Paris : les restaurants à l’heure close vus par Maurice Rougemont

Ajaccio : Paul Marcaggi, ses cochons et Maurice Rougemont

Maurice Rougemont, qui fouille ses archives, en ce temps de confinement, se penche sur les beaux lonzu, coppa, panzetta et figatellu, issus des jolis cochons corses de Paul Marcaggi, éleveur à Bocagnano et charcutier d’élite à Ajaccio… Souvenirs d’une matinée avec Paul Marcaggi, éleveur avec ses cochons en liberté au dessus de Bocognano en Corse. […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : , ,
Ajaccio : Paul Marcaggi, ses cochons et Maurice Rougemont

Apt : Maurice Rougemont retrouve les fruits confits

Maurice Rougemont, qui fouille ses archives, en ce temps de confinement, se penche sur les beaux fruits confits de Denis Ceccon à Apt. Du travail d’artisan hors-mode, sérieux, appliqué, bref éternel… Dans son atelier, Denis Ceccon est fabrique selon tradition les fameux fruits confits d’Apt. Melons, prunes, poires, tous les fruits, blanchis dans une eau […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : ,
Apt : Maurice Rougemont retrouve les fruits confits

Coulommiers : Maurice Rougemont retrouve le goût du fromage d’avant

Durant le confinement, Maurice Rougemont  fouille pour nous ses archives et déniche quelques pépites comme le goût du coulommiers d’antan chez les Naret père et fils… Souvenirs, souvenirs… Nous sommes en 1994 à Saint-Denis-lès-Rebais, près de  Coulommiers, c’est à dire à 70 km de Paris. Les Naret, père et fils traient encore leurs vaches à […]...

Article publié il y a 7 mois Actualités Étiquettes : ,
Coulommiers : Maurice Rougemont retrouve le goût du fromage d’avant

Nevers : le Négus vu par Maurice Rougemont

Un Négus à Nevers ? Nous sommes dans la préfecture de la Nièvre, en 1901. Toute la ville s’apprête à recevoir le souverain d’Ethiopie, Mélénik. M. Grelier, confiseur rue principale – aujourd’hui rue François Mitterrand-, a l’idée d’un bonbon un peu savant qui mêlerait la chaleur de l’Afrique, la couleur du souverain et une consistance […]...

Article publié il y a 8 mois Actualités Étiquettes : ,
Nevers : le Négus vu par Maurice Rougemont

Nancy : Lalonde et la bergamote vus par Maurice Rougemont

Elle est seule douceur à posséder un label européen IGP garantissant qualité d’essence, de fabrication, d’emballage. Au départ: un fruit de Sicile issu d’un arbre, mi-poirier, mi-citronnier. Les ducs de Lorraine, alors rois de Sicile, en rapportent en leur duché. Le fruit est incomestible, mais son jus produit une huile essentielle au frais parfum. En […]...

Article publié il y a 8 mois Actualités Étiquettes : , ,
Nancy : Lalonde et la bergamote vus par Maurice Rougemont